• Bonjour,

    Ni la pluie, ni le mauvais temps, ni les difficultés à trouver du carburant, ni une fête trop arrosée, qui m'auront retenu loin de vous pendant quelques jours, juste un "petit" accident... Bras gauche cassé, plâtré, j'arrive tant bien que mal à écrire sur le clavier, avec un doigt...

    J'ai fait le malin en voulant cueillir des cerises, en Ardèche, ce weekend, l'escabeau était mal fixé au sol, boum, patatras... Rassurez-vous, ça va, c'est seulement un peu handicapant, ça m'apprendra ! haha

    Quelques billets déjà programmés vont être postés, mais ne m'en tenez pas rigueur si je passe vous lire sans forcément laisser une trace écrite de mon passage.

    Merci de votre compréhension, je vous embrasse.

    FP

     

    « CornéliaMon cœur pour un ballon »

  • Commentaires

    1
    Mardi 31 Mai 2016 à 16:51

    Ben moi qui croyait qu'on tombait dans les pommes Fabrice !!........Tu as fait mentir l'adage......

    Sinon, tu as du avoir bien mal quand même........J'ai le souvenir de ma cheville..........

    Ok va pour un doigt de nouvelles.........Ok je sors et je claque la porte............Rires !

    Amicales pensées Fabrice...

    2
    Mardi 31 Mai 2016 à 16:59

    Bonjour Fabrice, ah nul n'est à l'abri de rien, même pour les beaux yeux de.... Cerise !! Je plaisante, c'est bien ennuyeux tout de même, ces bras et ses jambes dans la vie... perso c'est ma ligne téléphonique qui a cassé, suis dans la famille pour 15 jours, je profite ainsi du net en attendant les grosses réparations, trouer la rue pour réparer la panne !!!! Ah la vie et ses mauvaises surprises, prompt rétablissement, je t'embrasse, JB

    3
    Mardi 31 Mai 2016 à 17:04

    Pas de chance...Patience...Mais si tu ne peux écrire, tu peux quand même lire...Et puis il va se réparer ce bras...J'espère que tu n'as pas trop mal quand même et qu'on t'apporte des cerises que l'on cueille pour toi

    4
    Mardi 31 Mai 2016 à 17:17

    Douloureux, oui, bien sûr, mais le pire est passé. Pas tombé de très haut, mais sur le bras (réflexe pour "amortir" la chute), qui n'a pas supporté le poids... Rien de trop grave, surtout l'imprudence d'un citadin à la campagne hahaha 

    Merci à vous, Ghislaine, Jill et Gazou wink2

    FP

    5
    Mardi 31 Mai 2016 à 17:19

    Hé bien ! Pas de chance Fabrice, je connais ce genre d'acrobaties et après il faut de la patience. Bon courage, nous ne te perdons pas de vue. Bises et bonne soirée. ZAZA

    6
    Mardi 31 Mai 2016 à 17:24

    sacré Fabrice.....

    heureusement c'est le bras gauche, imagines si cela avait été le droit.........................

    (il faut se consoler comme on peut ......) n'est ce pas........

    bon j'espère que tu as pu manger quelques cerises tout de même.......hihihi

     

    bisousssssssssssssssss

     

     

    7
    Mardi 31 Mai 2016 à 19:17

    Gourmand, va ! Et pas prudent ... Maintenant va falloir être patient  =^.^=

    8
    Mercredi 1er Juin 2016 à 06:53

    la gourmandise est punie !

    pauvre Fabrice , un doigt de café te tente ??

    soigne toi bien

    9
    Mercredi 1er Juin 2016 à 09:52

    Ta gourmandise te perdra!

     Ce n'est pas de chance , vraiment. J'espère que tu te remettras vite de cet accident. Pas facile de n'utiliser qu'un bras! Bon courage

    10
    Mercredi 1er Juin 2016 à 21:46

    tu te souviendras "du temps des cerises" ...

    quand les miennes seront mûres (d'ici la fin du mois) je serai prudente ...

    soignes toi bien surtout 

    amitié .

    11
    Mercredi 1er Juin 2016 à 23:26

    Zaza, Danielle, Lily, Edwige, Fanfan, Marie-Claude, grand merci à vous. 

    On dit que la gourmandise est un vilain défaut, mais je n'ai voulu rien de plus que manger quelques cerises, snif ! Bon, inutile que je m'apitoie sur mon sort, c'est ainsi, j'en ai pour six semaines de plâtre. Comme je n'ai pas un métier manuel, ça devrait aller pour la reprise demain (après quelques jours d'arrêt), sauf que taper sur un clavier s'avère très laborieux, avec un doigt, lettre après lettre. Mes collègues devront faire avec hein ! C'est encore douloureux, mais les cachets m'aident.

    J'ai finalement retiré les trois textes programmés, parce que vraiment, ça ne sera pas génial pour l'interaction, or le but est quand même d'échanger. Mais je ne suis jamais trop loin et laisserai sûrement un petit mot de temps en temps, çà et là, dès que ma vitesse de frappe à un doigt sera améliorée he 

    Voilà pour les nouvelles. 

    Merci encore pour vos gentils mots d'amitié et de soutien. À bientôt. Bises.

    FP

    12
    Vendredi 3 Juin 2016 à 06:19

    ne t'inquiète pas

    tu passes lire nos messages de soutient et ce sera bien

    nous sommes là pour ton moral

    de grosses bises virtuelles

    courage

    13
    Vendredi 3 Juin 2016 à 18:47

    coucou Fabrice,

    ben oui, pas de bras, pas de chocolat!!! rires

    Les gens de la ville, bababababa!!!!! pour ramasser les cerises, rien de tel que de monter dans la pelle du télescopique!  

    Le souci c'est qu'il faut que tu marches sur les bords de Seine avec le bras en l'air sinon tu vas mouiller ton plâtre! Je rigole, mais ce n'est pas drôle (pour la Seine je veux dire!) rire

    Gros bisous à toi Fabrice et bon weekend.

    14
    Dimanche 5 Juin 2016 à 23:20

    Temps des cerises trop court qui nous fait prendre des risques de gourmandise, non tout simplement de dégustation car c'est trop bon !

    J'espère que tu ne souffres pas trop et que tu taperas bientôt avec 2 doigts ....

    Bon courage et bises de réconfort.

    15
    Lundi 6 Juin 2016 à 07:13

    j'espère que tu ne souffres pas !!

    bise

    16
    Lundi 6 Juin 2016 à 07:39

    Ben mince alors !
    bon rétablissement à toi et si le clavier te donne trop de peine envoie-nous des messages audio ;-)
    Bises
    Sandra

    17
    Mardi 7 Juin 2016 à 10:55

    Bonjour,

    Merci à vous, Edwige, Patricia, Balaline et Sandra, pour vos mots.

    Quelques nouvelles : non, je ne souffre pas, malgré bien sûr quelques moments moins faciles que d'autres (surtout la nuit). Je suis condamné à la patience après l'imprudence. Mais ça va déjà nettement mieux, même si je n'ai pas vraiment fait de progrès concernant la frappe à un doigt (pas mal l'idée du message audio, Sandra j'y réfléchirai), puisque je n'ai quasiment pas ouvert l'ordinateur depuis, finalement. 

    En tout cas, le moral est bon, le ciel est bleu, et bien des gens sont aux petits soins avec moi, alors, je n'ai aucune raison de me plaindre wink2

    Merci encore, très bonne journée à tous.

    FP

    18
    Mercredi 8 Juin 2016 à 06:10

    j'espère que ton état de santé s'améliore

    je t'envoie plein d'ondes positive

    et puis des bises amicales

    ça ne peut pas faire de mal

    19
    Mercredi 8 Juin 2016 à 11:37

    coucou Fabrice,

    Je me joins à Edwige pour les ondes positives et j'allais te proposer de touiller ton café, mais c'est vrai que tu le bois sans sucre!!! tant pis alors!!! rires

    J'ai bien mes deux mains, mais je ne tape qu'avec 2 doigts, et un  par main!!!

    Gros bisous à toi et profite du soleil en te reposant.

    A bientôt Fabrice

    20
    Mercredi 8 Juin 2016 à 15:06

    Et bien : quelle chance que tu ne te sois cassé que le bras... et le gauche en plus ! Si ça peut te consoler.... car même si petit escabeau, il y a hauteur !

    Une jambe fracturée dans la famille après avoir loupé le trottoir pas encore remise au bout d'un an ! Accident bête lourd de conséquences....

    Te souhaite un prompt rétablissement, vraiment.... et le retour de tes 10 doigts sur le clavier !  ainsi que tout un bol de cerises bien mures et juteuses servies à domicile.... en compensation !

    A t'entendre peut être bientôt ?

    Bon courage et plein de bisous de réconfort

     

     

    21
    Jeudi 9 Juin 2016 à 12:31

     

     

    "Nous allions au verger cueillir des bigarreaux

     

    Nous allions au verger cueillir des bigarreaux. 

    Avec ses beaux bras blancs en marbre de Paros 

    Elle montait dans l'arbre et courbait une branche ; 

    Les feuilles frissonnaient au vent ; sa gorge blanche,

    O Virgile, ondoyait dans l'ombre et le soleil ; 

    Ses petits doigts allaient chercher le fruit vermeil, 

    Semblable au feu qu'on voit dans le buisson qui flambe. 

    Je montais derrière elle ; elle montrait sa jambe, 

    Et disait : "Taisez-vous !" à mes regards ardents ;

    Et chantait. Par moments, entre ses belles dents, 

    Pareille, aux chansons près, à Diane farouche, 

    Penchée, elle m'offrait la cerise à sa bouche ;

    Et ma bouche riait, et venait s'y poser, 

    Et laissait la cerise et prenait le baiser. "

    ps:Je suis sure que tu as voulu imiter le grand Victor Hugo

    et comme tu es un peu maladroit....hihihi

    tu as loupé la cerise et le baiser

    et tu es tombé...

     

    22
    Vendredi 10 Juin 2016 à 06:34

    la prochaine fois que tu as des envies de fruits

    va au super marché , c'est plus facile pour toi !

    hihi , oui je me moque , mais gentiment !

    aucune méchante malice

    j'ai même la banane en écrivant ...! bise

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :