• 15 août

    15 août

     

     

    Le ciel a la joie illisible ;

    Un nimbus ignoble l'étreint,

    Ombrageant la mer impassible.

    Et la jungle est au bout du train.

     

    C'est  injuste !  clame Annabelle,

    Lente à vouloir bannir le temps

    Des vacances – Paris rappelle

    À leurs devoirs ses habitants.

     

    Assez de jactance ! Aux valises

    Les souvenirs, l'été citrin,

    L'air salé, le goût des cerises...

    La rentrée avance son train !

     

    La règle du jeu de la liste ?

    Ne rien oublier, tout cocher

    À l'encre grise et fataliste

    D'un août prompt à s'effilocher !

     

    Fini, le jus de nonchalance,

    Au régime strict on s'astreint ;

    Du jardin des transats s'élance

    La raison, sans beaucoup d'entrain.

     

    Partout, des mines identiques,

    Qu'un même vague à l'âme mord

    Mieux que ne piquent les moustiques,

    S'en vont dériver vers le nord.

     

    Croyant effrayer, le tonnerre,

    Sûr que c'est lui qui les contraint

    À regagner leur ordinaire,

    Les assistera jusqu'au train.

     

    Ah, quelle folie, Annabelle,

    Ces bagages lourds de cadeaux

    Qui passeront à la poubelle,

    Mais c'est à chacun ses fardeaux...

     

    À moins qu'un galant charitable

    Ne la tire de ce pétrin,

    Elle devra – c'est regrettable –

    Suer pour attraper son train !

     

    11386

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « En avant toute !Avances frugales »

  • Commentaires

    1
    Lundi 8 Août 2016 à 17:36

    Bonjour Fabrice,

    BRAVO ! tous ces mots imposés ne t'ont pas perturbé et tu as parfaitement su les placer dans un texte fort bien réussi, ce n'était pas facile<.

    Bien amicalement.

    Henri.

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:22

        Bonjour Henri... C'est vrai que ce défi était ambitieux, mais bien amusant à tenter ! En tout cas, je te remercie pour ces mots encourageants. Bien amicalement de même.

        FP

    2
    Lundi 8 Août 2016 à 17:53

    Bonsoir Fabrice,

    Pour quelqu'un qui "" butait "" sur cet atelier, tu t'en sors super bien et en plus c'est agréable à lire sans que l'on ""sente"" que les mots sont imposés, donc parfait Fabrice, le gage ne sera pas pour cette fois hi hi hi

    Merci beaucoup Fabrice, le suivant sera plus corsé, puisqu'il s'agira d'un Lipogramme.........ah ah ah ...

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:26

        Coucou Ghislaine... Oh, mais tu sais, c'est déjà une sorte de gage, en soi, un lipogramme, car je n'en ai jamais écrit, comme quoi, il y a un début à tout ! 

        C'est vrai que j'ai un peu buté sur celui-ci, c'est que j'ai dû trimer légèrement pour caser les 15 mots, alors, je suis bien content quand tu me dis qu'ils semblent parfaitement à leur place.

        Rendez-vous demain, donc, pour la nouvelle consigne. C'est moi qui te remercie, belle soirée.

        FP

    3
    Lundi 8 Août 2016 à 18:24
    LADY MARIANNE

    une très bonne participation !! bravo c'est poétique est réaliste à souhait-
    bonne fin de journée- !!

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:29

        Grand merci, Marianne... J'ai dû m'inspirer de quelques travers (gentils, hein !) de quelques femmes de mon entourage pour nourrir ce texte. Je t'assure, ça existe les personnes qui reviennent de vacances avec des tas de babioles (souvent inutiles) à offrir en cadeaux... 

        Bonne fin de journée de même. 

        FP

    4
    Lundi 8 Août 2016 à 18:50

    Bonsoir Fabrice, voilà un retour de vacances encore plus chargé qu'à l'aller... souvenirs pour les amis et autres, qui souvent n'en sauront que faire du cadeau, une carte postale postée du lieu de villégiature n'est pas très onéreux et léger à se faire, sourire... allez à la prochaine, lipogramme lis-je... !!!! Bonne soirée d'ici-là, bises

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:31

        Bonjour Jill... C'est vrai pour la carte postale, et même désormais, un petit MMS accompagné d'un petit mot pour les plus paresseux (ou les plus radins hahaha) fait l'affaire. Mais bon, on ne change pas certaines personnes aussi facilement, qui ne peuvent pas s'empêcher d'acheter pour untel, pur untel, pour untel... J'ai sans doute exagéré en évoquant la poubelle, mais la cave, le grenier, ce n'est pas mieux. D'autres ont trouvé la parade : la brocante hihihi...

        Bises de FP, et merci.

    5
    Mardi 9 Août 2016 à 06:22

    et dire que je n'en suis encore  qu'à me prélasser ...

    avec des aller-retour cela va de soi 

    question de garder le lien ...

    amitié .

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:33

        Mais tu as raison de te prélasser, Marie-Claude ! Il faut qu'été se savoure ! Déjà, c'est très éphémère alors, c'est maintenant ou jamais, ou sinon, attendre un an... Profite bien, entre tes allers et tes retours. Bises. Et merci d'être passée. Mon bonjour à Philippe.

        FP

    6
    Mardi 9 Août 2016 à 08:33
    Chadou

    Bonjour Fabrice, tu t'en est tiré comme un chef... Bravo ! Ici c'est une journée qui a bien commencer avec le beau soleil j'espère qu'il nous restera toute la journée mais ça m'étonnerais ! Merveilleuse journée a toi...et aux tiens ! Gros bisous ♥

                                            

     

      • Mardi 9 Août 2016 à 17:35

        Bonjour Chadou !

        Ah, le soleil n'est pas des plus francs, mais il résiste ! Il est là, qui sourit entre deux nuages. Peut-être en est-il finalement de même par chez toi...

        Merci de ta visite, toujours un plaisir de recevoir ta bonne humeur amicale. Bises.

        FP

    7
    Mercredi 10 Août 2016 à 16:07
    colettedc

    Quelle superbe participation Fabrice ! J' beaucoup ! Mille et un bravos ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi ! Bises

      • Mercredi 10 Août 2016 à 17:21

        Bonjour Colette,

        Merci pour ce commentaire enthousiaste parsemé de cœurs et de mille bravos. Belle poursuite de ce mercredi également. Bises.

        FP

    8
    Mercredi 10 Août 2016 à 19:12

    Belle participation ...

    pas toujours évident d'allier des mots imposés et qui, de prime abord, n'ont aucune relation les uns avec les autres dans un texte qui tient debout

    et le plus amusant

    c'est que suivant les diverses sensibilités des participants,

    on se retrouve avec des compositions totalement différentes les unes des autres ...

      • Mercredi 10 Août 2016 à 22:54

        Bonsoir TooTsie,

        Il y a quelque chose de très excitant à obéir à une consigne quand on aime les défis, mais le plus amusant, c'est de comparer, à partir d'une même liste de mots imposés, ce qui ressort chez les uns et les autres. C'est toujours unique, cela prouve bien que chacun ressent et appréhende les choses à sa manière et c'est tant mieux !

        Merci à toi, belle soirée.

        FP

    9
    Mercredi 10 Août 2016 à 20:13

    Bravo !

    Je me sens incapable d'écrire un texte avec des mots imposés

      • Mercredi 10 Août 2016 à 22:57

        Bonsoir Gazou. Je comprends ce que tu veux dire, mais je suppose que nous sommes nombreux à raisonner ainsi spontanément. Ensuite, ça devient comme une sorte de jeu, quand on s'y met, je t'assure. Entre "se sentir capable" et "être capable", la nuance n'est pas anodine. Le tout est que ce soit amusant, sinon, même pas la peine de tenter.

        Très belle soirée à toi, merci de ta visite.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :