• Acteurs et voyeurs

    Tu tisses ton bout de toile,

    Scrutant ma face de bouc.

    Je surfe sur ton étoile

    Dont je commente le look.

     

    Nous pixelisons nos vies

    Sur des murs hauts en couleur ;

    Curiosités assouvies,

    Chaque like est une fleur.

     

    Tu visites mes alcôves,

    Je fouille dans tes tiroirs ;

    Nos secrets, déjà bien chauves,

    Sortent nus sur les trottoirs.

     

    Sur l'écran de nos nuits blanches,

    Étalons l'anonymat ;

    Je me livre... Tu t'épanches...

    N'est-ce que du cinéma ?

     10115

    « Le monde est fouMon joli monde »