• Acteurs et voyeurs

    Tu tisses ton bout de toile,

    Scrutant ma face de bouc.

    Je surfe sur ton étoile

    Dont je commente le look.

     

    Nous pixelisons nos vies

    Sur des murs hauts en couleur ;

    Curiosités assouvies,

    Chaque like est une fleur.

     

    Tu visites mes alcôves,

    Je fouille dans tes tiroirs ;

    Nos secrets, déjà bien chauves,

    Sortent nus sur les trottoirs.

     

    Sur l'écran de nos nuits blanches,

    Étalons l'anonymat ;

    Je me livre... Tu t'épanches...

    N'est-ce que du cinéma ?

     10115

    « Le monde est fouMon joli monde »

  • Commentaires

    1
    Etoile
    Samedi 17 Octobre 2015 à 05:57
    En souffle
    De vent
    Mon visage
    Dans l'ombre
    Je laisse
    Mon chemin
    Être vérité
    Je n'épanche pas
    Tout le sentier
    Mais le paysage
    Est vérité
    Je suis
    Ce que je dis
    Ni plus ni moins
    Qu'une Etoile
    Dans un ciel
    Encombré ...

    J'aime ton poème

    Douce journée Fabrice
    Bisous bleu vérité
      • Samedi 17 Octobre 2015 à 11:17

        Coucou Etoile, rester vrai en toutes circonstances, montrer et exprimer juste ce qu'il faut, ne pas en faire trop, ne pas s'épancher plus que de raison, ne pas s'exhiber, s'exposer aux quatre vents... Oui, garder un peu d'intimité, de pudeur, de mystère, voilà ce qui rend les gens intéressants (à mes yeux). Après, je ne juge pas, je constate.

        Bien à toi. Passe un doux samedi. Bisous.

        FP

    2
    Samedi 17 Octobre 2015 à 07:12

    Télé réalité, tout n'est que cinéma, mais il ni y a plus que ça qui fait de l'audience. L'outil de culture est devenu un outil de souillure

    Amicalement

    Claude

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 11:21

        Bonjour Claude, oui, nous vivons sans doute une époque bizarre... Beaucoup ont tellement besoin d'attirer l'attention sur eux. C'est à l'image de ce besoin permanent qu'on certains de faire des selfies, de les partager sur les réseaux sociaux. Chacun veut son quart d'heure de gloire, sauf que ça ne dure pas qu'un quart d'heure. C'est ainsi, il faut, je suppose, faire avec. 

        Merci, salut amical.

        FP

    3
    Samedi 17 Octobre 2015 à 07:33
    Chadou

    Bonjour Fabrice...Toujours du bonheur de venir te souhaiter un bon samedi. Il a bien une émission de télévision que je ne supporte pas ce sont les télé réalité...mais ton poème est très bien tourné ! Bravo..

    C'est un ciel bien noir ce matin, il est encore tôt, mais si c'est comme hier le soleil viendras plus tard ! Je te fais de gros bisous amicaux...passe une belle journée 

     

     

     

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 11:25

        Bonjour Chadou, eh oui, le ciel est automnal, mais il fait un peu moins froid. En même temps, c'est la saison, il faut juste se réadapter, après un été plutôt clément et agréable.

        Quant à la télé-réalité, j'ai essayé de m'y intéresser, c'est compliqué, parce que plutôt vide. C'est la mise en scène de la platitude quotidienne de la vie des gens, avec en prime, l'instrumentalisation de tous les petits travers humains par les producteurs qui ne cherchent qu'à faire de l'audience.

        Les réseaux sociaux véhiculent eux aussi ce besoin de se montrer, de se mettre en scène, à la différence que c'est ouvert à tous, permanent, et...ça ne coûte rien (peut-être un peu de manque de pudeur). 

        Je te souhaite un agréable samedi et t'embrasse.

        FP

    4
    Samedi 17 Octobre 2015 à 09:32

    Bonjour Fabrice, autre ère autre moyen de communication, depuis chez soi le monde à portée de clavier et ses états d'âme, on se livre et voyeur aussi nous devenons ma foi ! Cinéma c'est le mot, acteur sur la toile... faute de l'être dans la vie... Bon samedi de la part de jill

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 11:28

        Bonjour Jill, analyse pertinente ! Oui, tout ce que tu dis est vrai. La toile permet à qui le veut d'avoir un rôle à jouer. Bien sûr, mon texte a des apparences un peu critiques, mais la toile, c'est aussi (et je dirai surtout, à condition de bien l'utiliser) un formidable outil pour bien des choses, et honnêtement, nul ne s'en passerait, moi le premier !

        Bon samedi également, salut depuis Paris.

        FP

    5
    Samedi 17 Octobre 2015 à 11:15

    Bonjour Fabrice

    tu as raison la vie n'est qu'un vaste cinéma

    pour te répondre, moi aussi je suis aller dans ce quartier, c'est cela la vraie Chine !!
    j'ai un problème de news letter, mais j'édite chaque jour sur les trois blog !!!
    Je te souhaite un très bon samedi
    Nos amitiés  bises
    Qing&René

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 11:32

        Bonjour René,

        Oui, la vie est un cinéma, c'est le cinéma du réel. La toile va un peu plus loin que le réel (ou plutôt, le permet).

        Quant à la newsletter, j'ai l'impression que c'est général (alors que tu n'es pas sur Eklablog)... Chez moi non plus ça ne fonctionne pas. Mais peu importe. Un blog qui me plaît, j'y vais, j'y retourne, avec ou sans newsletter ^^

        Merci de ta visite.

        FP

        PS : la vraie Chine, tu la visite bien plus en profondeur que bien d'entre nous et lire ce que tu en racontes est plaisant, ça évade.

    6
    Samedi 17 Octobre 2015 à 12:11

    c'est bien joli

    j'aime beaucoup

    bise

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 12:43

        C'est gentil, c'est charmant de ta part, merci. Alors, remise de la piqûre de Dracula ? Haha...

        Bises.

        FP

    7
    Samedi 17 Octobre 2015 à 16:03

    c'est sûr que le monde est fou

    8
    Samedi 17 Octobre 2015 à 16:04

    la vie tout un roman, un cinéma

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 17:16

        Bonjour Flipperine, oui, le monde est fou (et nous parfois, aussi ^^), et la vie, c'est le roman du réel, le cinéma du quotidien.

        Merci d'être passée.

        FP

    9
    Samedi 17 Octobre 2015 à 16:51

    Bonjour,

    Une vraie jungle.

    Il y a de jolies choses, peut-être ; il y en a de très moches, c'est sûr.

    Beurk !

      • Samedi 17 Octobre 2015 à 17:18

        Bonjour Rfl, bien sûr qu'il y a de belles choses, bien sûr que tout n'est pas noir. Mais les très moches (comme tu dis) marquent tellement par leur présence... Du coup, on les retient longtemps. Et c'est vrai aussi qu'il vaut mieux ne jamais occulter la part d'ombre du monde. Oui, beurk ! 

        Merci.

        FP

    10
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 01:46

    Bonjour Fabrice, j'adore ton texte ; il représente exactement le thème. 
    Je te souhaite un bon dimanche. BIses.
    Aurélia

      • Dimanche 18 Octobre 2015 à 14:52

        Merci Aurélia, je te souhaite également un bon dimanche (c'est assez gris, mais il n'empêche !!!)

        Bises

        FP

    11
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 02:32

    Bonjour Fabrice

    pour répondre a ton com, je ne suis pas touriste, mais bien résident, avec une carte d'identité chinoise.

    en 11 ans ici, JAMAIS je n'ai eu un seul contrôle de police en rue....ce qui n'est pas le cas en Belgique !!

    tu as raison pour la censure, elle est bien présente, tout comme les opposants, mais sais tu pourquoi cela ??

    c'est simple, si l'on permet des dérives, à tord et à travers, dans un pays d'un milliard quatre cents millions, c'est vite la révolution.

    pour le Tibet voici:

    1276: Koubilaï khan prend le titre d'empereur de Chine, le Tibet fait partie de l'empire, la Chine et le Tibet sont, l'un et l'autre, sous domination mongole.

    1368: L’empire mongol a cédé la place à l’empire Ming, tutelle de la Chine sur le Tibet.

    1661: Kangxi devient empereur de Chine, il réunifie le pays y compris Taiwan, il rétablit la tutelle de Beijing sur le Tibet, qui deviens une province chinoise et prend le nom de la province de Xi Zhang. 

    1751:La Chine impose de nouvelles réformes, la province autonome du Xi Zhang est dotée d'un gouvernement central.

     

    Je te souhaite un très bon dimanche

    Nos amitiés  

    Qing&René

    12
    Dimanche 18 Octobre 2015 à 07:57

    un besoin moderne dû au virtuel, chacun (dont nous sommes) s'expose pour mieux être ... être connu et reconnu comme "UN" celui qui EST et veut paraître ... qu'aurions nous été sans lui ?

    amitié .

      • Dimanche 18 Octobre 2015 à 14:49

        Bonjour Marie-Claude,  bien sûr que nous en sommes (je m'inclus totalement). Chacun a son petit quart d'heure de gloire... Le besoin d'être un minimum reconnu est humain.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :