• Au vent se balançant

    Au vent se balançant

    J'attrape mon sourire,

    Au vent se balançant...

    Difficile à décrire,

    Le vent se balançant...

     

    J'attrape mon sourire

    Plein du soleil naissant,

    J'attrape mon sourire

    Et l'offre à ce passant

    Qui ne sait plus sourire.

     

    Mais c'est en grimaçant

    Qu'il repart, le blessant...

     

    Voilà qu'il pleut ; je songe

    Au vent se balançant.

    Voilà qu'il pleut ; je songe

    Au soleil se laissant

    Porter par un mensonge.

     

    Étais-je aussi blessant

    Quand j'étais un passant ?

    12247

    « L'air du tempsAu clair de la Prune »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 19 Mars à 00:11

    Bonsoir Fabrice... Le bonjour, le sourire, le coup de chapeau dans la rue aux inconnus des grises villes mais c'est un beau cadeau qu'on devrait aimer recevoir en tous temps... en toutes saisons, les gens, je ne cherche plus à les comprendre, ils attendent quoi pour vous rendre la pareille, de gagner au loto... bonne nuit mon p'tit, bises de jill winktongue

      • Dimanche 19 Mars à 17:03

        Bonsoir Jill,

        Oh tu sais, je crois que beaucoup de ceux qui gagnent au loto ont encore plus vite fait d'oublier leur amabilité, trop peureux qu'ils sont qu'on vienne les détrousser, alors ils rasent les murs et...surtout ne pas se faire repérer du compte en banque ayant grossit du jour au lendemain...

        Sinon, des sourires, personnellement, même dans ma grande ville, j'en reçois, parfois c'est pas grand-chose, un petit sourire du regard, mais ça fait du bien. C'est sûr, c'est loin d'être la norme... Enfin, on fait avec.

        Bises et bonne fin de journée chez toi. Merci.

        FP

    2
    Dimanche 19 Mars à 07:19

    tant que  le vent portera ces relents de haine aux quatre coins de la terre, il en sera ainsi ...tant pis, s'ils sont mal perçus, continuons à semer nos sourires un jour peut-être atteindront-ils un terreau favorable à la culture du respect ... de l'amour ...

    amitié .

      • Dimanche 19 Mars à 17:05

        Bonsoir Marie-Claude,

        Je pense, hélas, que tu as raison. Pourtant, un sourire, ça ne mange pas de pain (enfin, en principe), mais il faut croire que c'est trop coûteux quand même pour certains. On me dit très souriant, personnellement, je vais continuer à l'être, et tant pis si ça ne prend pas toujours !!!

        Amicalement, merci. Bises.

        FP

    3
    Dimanche 19 Mars à 08:49

    Oui, continuons à semer nos sourires...Un jour, viendra un passant qui saura les accueillir et qui les sèmera à son tour

      • Dimanche 19 Mars à 17:06

        Bonsoir Gazou,

        çà, j'en suis sûr ! Dans mon texte, il est question d'UN passant, mais je suis convaincu que les sourires qu'on sème çà et là ne restent pas tous sans réponse.

        Merci à toi, bonne semaine.

        FP

    4
    Dimanche 19 Mars à 13:18

    Coucou Fabrice,

    Les passants ne savent plus sourire mon ami, les gens sont devenus tristes et enfermés dans leur coquille. Malheur à celui qui a gardé les réflexes de bienséance

    • du bonjour,
    • comment aller vous  ? 
    • bonne journée,
    • au revoir

    Bises et bon dimanche

      • Dimanche 19 Mars à 17:10

        Coucou Zaza,

        Ce que tu me dis me fait penser à un jour où je suis entré dans la laverie publique de ma rue, comme d'habitude, je salue, et d'habitude, ceux qui sont là me répondent sympathiquement ou juste poliment. Et ce jour-là, une bonne femme, la cinquantaine bien entamée, quand j'ai dit "bonjour" en entrant, m'a regardé avec un regard dont je suis incapable de dire s'il était empreint d'étonnement ou de mépris. Toujours est-il que je pouvais toujours courir après la réponse... Ainsi vont certains jours, avec certaines personnes, peut-être mal lunées, peut-être trop dans leurs préoccupations, ce qui peut aussi, dans un sens, se comprendre. Quoique, je maintiens que ça ne mange pas de pain, un simple "bonjour".

        Très belle fin de journée à toi, bonne semaine. Bises.

        FP

    5
    Dimanche 19 Mars à 15:23

    Bonjour Fabrice, juste pour te dire que j'aime infiniment ton poème.

    Il y a trop peu de sourires autour de nous, et pourtant, ça ne coûte rien.

    Bises et bonne semaine.

    Francine.

      • Dimanche 19 Mars à 17:12

        Bonsoir Francine,

        Tu dis "juste" mais c'est déjà beaucoup pour moi. Je ne te vois pas, mais je sens ton sourire à travers ces quelques mots ici déposés. Je t'en remercie. Tu ne me vois pas davantage, mais c'est bien un sourire que je t'adresse, bien amicalement.

        Bises et bonne semaine de même.

        FP

    6
    Dimanche 19 Mars à 17:45

    Coucou Fabrice

    Ton texte je l'aime car il parle du sourire... et je souris tout le temps quand je rencontre quelqu'un, c'est dans ma nature, donc tu vois ça me parle beaucoup.

    Passe une belle soirée

    Bisous

      • Dimanche 19 Mars à 23:25

        Coucou Arlette,

        Tu as une belle nature, alors, reste ainsi, que ce sourire que tu offres gracieusement ne se démente pas. J'aime le sourire des gens, quel qu'il soit (bon, j'avoue ne pas trop apprécier le sourire narquois), parce qu'il rend forcément heureux, même si c'est juste pour un moment, une minute...

        Merci à toi. Bisous, avec le sourire, évidemment.

        FP

    7
    Lundi 20 Mars à 07:21
    Chadou

    Bonjour Fabrice, j'aurais tant aimé venir t'apporter le bonjour avec le soleil, mais ce matin c'est raté, le ciel est tout gris et ils ont encore annoncé des averses possibles, mais ce n'est pas grave car nous avons nos sourires pour les jours plus gris !

     

    Passe une très bonne journée..mais tu sais la groseille qui ne t'a pas répondu, elles existerons toujours,  je t'envoie un gros soleil rempli d'amitié, de bonheur, de joie, de pensées affectueuses ... bisous  ♥

                                                          

      • Mardi 21 Mars à 00:31

        Bonsoir Chadou,

        Au moins, tu me fais toujours sourire, toi. Non seulement avec tes visites ensoleillées, mais aussi avec ta façon directe de nommer les choses : "la groseille qui ne t'a pas répondu".

        C'est vrai que tous les sourires ne seront jamais rendus. Ne pas rester sur la déception... 

        Merci pour le printemps constant que tu mets dans tes mots. Belle semaine à toi. Bisous.

        FP

         

    8
    Lundi 20 Mars à 10:40

    coucou Fabrice

     voilà le joli vent ,

    ça hier je l'ai bien senti car nous nous sommes baladés face à la mer!! 

    elle était bien belle quand même , j'ai du mal à vivre sans la voir

    je sens une note de nostalgie "sur le vent!!" et j♥ le décor

     bon lundi

     bisous

      • Mardi 21 Mars à 00:34

        Coucou Fruita,

        Je comprends ton amour pour la mer, d'ici je ne la vois pas, mais j'ai grandi auprès d'elle et je dois avouer qu'elle me manque plus que je ne l'aurais imaginé. Enfin, c'était plutôt l'océan, en ce qui me concerne, mais ne jouons pas sur les mots wink2

        Merci à toi. Bisous.

        FP

    9
    Lundi 20 Mars à 11:43

    Quel dommage que nous ne puissions plus sourire à un passant.... C'est tellement beau un sourire !

    Merci pour ce texte Fabrice.

    Michel

      • Mardi 21 Mars à 00:37

        Bonsoir Michel,

        Non, je n'ai pas sous-entendu qu'on ne pouvait plus sourire à un passant. Au contraire, je pense qu'il faut rester soi-même et continuer à distribuer des sourires sans arrières-pensées. Par contre, apprendre à accepter que ça ne sera pas toujours (hélas) bien vu.

        Sinon, tu as raison, un sourire, c'est beau, et je précise même que TOUS les sourires le sont.

        C'est moi qui te remercie.

        FP

    10
    Lundi 20 Mars à 15:22

    tu auras plus de succès une autre fois .. et qui sait , la graine semée par ce sourire au vent léger germera-t-elle ?
    bises

      • Mardi 21 Mars à 00:39

        Bonsoir Martine,

        Il est des graines semées qui ne donnent rien, c'est sûr. Mais voyons le verre à moitié plein et disons-nous que la plupart des graines semées ont quand même toutes les chances de germer. 

        Oui, si ça ne marche pas une fois, c'est loin d'être une règle. Le meilleur viendra tôt ou tard.

        Merci à toi, bises de même.

        FP

    11
    Lundi 20 Mars à 16:29

    Hier le coucou chantait dans nos bois,apportant une certaine joie printanière car tous les promeneurs rencontrés souriaient à notre bonjour. Il en faut si peu parfois et le monde change de visage.

    Merci Fabrice pour ton sourire et ta belle page parfumée ; bises de doux printemps.

      • Mardi 21 Mars à 00:42

        Bonsoir Balaline,

        Tu as raison, on n'a pas encore souligné cet aspect : parfois, peut-être, quelqu'un qui ne rend pas le sourire a tout simplement soit l'esprit préoccupé, soit n'est pas d'humeur. Il faut savoir l'accepter ça aussi, nous, les êtres humains, ne sommes pas des robots, et il nous arrivent tout bonnement d'avoir envie de pleurer, par exemple.

        Mon sourire est offert généreusement, au moins, je suis sûr de cela !

        Bises (parfumées et printanières aussi, donc) et merci.

        FP

    12
    Lundi 20 Mars à 17:07

     

    Bonsoir Fabrice,

    Oh que c'est féérique ! le printemps s'est installé sur ton blog... et fait naître, chez moi, un sourire de satisfaction.

    Les sourires... nous les semons... il y en a qui germent et d'autres pas, quelle importance!

    C'est la parure du "Bonjour"  et l'invitation à la bonne humeur.

    Il est vrai que c'est désarmant de sourire à un visage qui reste fermé; dans ce cas... ne pas s'attarder... il y a tellement d'autres personnes qui en ont besoin et à qui ça fait plaisir !

    Surtout que c'est un fabuleux outil d'expression, discret et silencieux... il renseigne sur le sentiment... compassion, complicité, tendresse etc.

    Je t'envoie une volée de sourires à partager avec ton entourage.

    Belle soirée printanière!

      • Mardi 21 Mars à 00:46

        Bonsoir Only,

        Ton commentaire est vraiment de nature à inspirer un VRAI sourire. Ne nous embêtons pas avec ceux qui restent de marbre ou qui grimacent, ils souriront peut-être plus facilement une autre fois. 

        Je ne vais pas me priver de cueillir et d'arborer cette volée de sourires que tu m'offres si gentiment. On dit souvent que je suis très souriant, on m'a même juré une fois que je souriais trop, ce qui m'avait interloqué... Est-ce un défaut de sourire trop ? Peut-être, qui sait... (je ne peux pas le dire).

        Le printemps s'est installé sur mon blog, pour vous accueillir avec des fleurs, car tous ceux qui entrent chez moi le méritent. Mais dans le vrai ciel, il y a plutôt eu de la grisaille, et une certaine fraîcheur, en ce premier jour de printemps. Ce dernier se rattrapera, j'en suis évidemment persuadé.

        Belle semaine, bon printemps, et merci beaucoup. 

        FP

    13
    Lundi 20 Mars à 21:44

    Un sourire ne coûte rien et fait plaisir à celui qui le reçoit.

    Mais la réalité est différente   du moins en ville : les gens  se méfient de la personne qui  leur sourit  sans raison  . C'est dommage.Les gens ne savent plus communiquer simplement.

    Mais le printemps est là et devrait ramener le sourire sur les visages ..; Bonne nuit

      • Mardi 21 Mars à 00:51

        Bonsoir Fanfan,

        Entièrement d'accord, et j'ajouterai aussi que le sourire fait plaisir à celui qui l'offre wink2

        Je ne sais pas si c'est une problématique de ville ou de campagne. Je pense plutôt que de plus en plus de gens trouvent bizarre qu'un(e) inconnu(e) puisse leur sourire, qu'on soit en ville ou en campagne ou ailleurs. On a tendance à penser que les gens sont plus chaleureux dans les villages ou les petites villes, mais souvent, c'est parce qu'ils se connaissent et se reconnaissent plus facilement, du moins de vue. Alors que quand je vais à la campagne, où je ne connais personne, je ne vois pas vraiment de différence avec ma ville.

        Oh oui, je peux confirmer que le printemps va ramener des sourire et des meilleures humeurs. Bon, à Paris, il n'est pas très clair ces jours-ci, il fait encore la moue, mais va se détendre, c'est sûr.

        Merci à toi, bises et à mercredi.

        FP

    14
    Mardi 21 Mars à 17:59

    Bonjour. La peur de l'autre, la méfiance... ce n'est pas normal qu'un inconnu me sourie... et pourtant, c'est si agréable ! Je me souviens d'un paradoxe à Madagascar : on ne dit pas bonjour en entrant dans une boutique, par contre, un sourire, un geste de la main, une inclinaison de tête ne sont pas rares, en croisant des inconnus dans la rue.. Je parle de la province, parce que Tana, c'est un autre monde... Bises du soir

      • Mercredi 22 Mars à 16:42

        Bonsoir croc,

        Ah oui, je visualise bien ce que tu racontes. Il y a de la réserve, de la timidité, chez les malgaches, qui peuvent aussi être impressionnés devant les "vazaha". Quant à Tana, c'est forcément autre chose, c'est la grande ville, la capitale, les comportements, par définition, y sont différents.

        Merci de ta lecture attentive. Bise d'un milieu d'un mercredi en milieu d'après-midi.

        FP

    15
    Mardi 21 Mars à 19:05

    Le sourire, c'est comme un mot gentil, mais il n'y a pas à se creuser l'esprit pour qu'il vienne, car il est sensé venir directement du coeur. Or justement ceux qui sont blessés de ce côté-là voient parfois leur souffrance ravivée. Ça fait mal à celui qui voulait offrir son affection, mais la liberté est à respecter. Merci Fabrice pour ta fidélité sur mon toit (à libellule). Bientôt, très bientôt, elle va s'envoler, tu sais ... Es-tu sur le livre des visages ? Bises

      • Mercredi 22 Mars à 16:44

        Bonsoir Lily,

        C'est important, au fond, ce que tu dis : "la liberté est à respecter". C'est vrai que ce n'est pas agréable de se voir retoquer son sourire, mais comme j'ai dû déjà l'expliquer plus haut, il se peut aussi que le visage fermé de l'inconnu(e) qui passe ne soit ni de la méchanceté ni de l'impolitesse ni de l'arrogance, mais tellement d'autres facteurs peuvent l'expliquer...

        La libellule va s'envoler... Vers la lune ? 

        Je ne suis pas encore sur le livre, mais je l'ai commandé... Je suis sûr que ça va me plaire.

        Bises de même, merci à toi.

        FP

    16
    Mercredi 22 Mars à 22:21

    Bonsoir Fabrice. C'est agaçant de sourire et dire "bonjour" à quelqu'un qui reste imperturbable. C'est plus rare à la campagne que dans les grandes villes. Ton poème ferait une belle chanson. Il est très mélodieux...

      • Dimanche 26 Mars à 10:10

        Re écureuil bleu,

        Après avoir chanté "au clair de la Prune", nous voici donc pour un duo "au vent se balançant"... ET avec le sourire, surtout ! 

        Oui, c'est agaçant les visages fermés... C'est probable que ce soit plus courant dans les métropoles, voilà qui me rappelle que des fois, quand je marche dans la rue, je suis dans ma bulle, et il m'arrive de ne tout simplement pas voir qui me sourit, ce qui m'agace moi-même, parce que je n'aime pas qu'on pense que je snobe qui que ce soit... Oh ! Je ne dis pas ça pour me dédouaner ou me trouver des excuses, hein.

        Bon dimanche, et merci.

        FP

    17
    Mardi 28 Mars à 12:05

    bon mardi  Fabrice

    le  bien pensant

     ben oui ils font la tronche les gens!!

    on ne sait plus rire d'un rien

     l'autre jour on a vu un cocker avec sa casquette blanche

     ça nous a  fait sourire

     eh bien son maitre je crois qu'il allait nous bouffer mdr

      l'heure de la pause

     bisous

     

     

      • Mardi 28 Mars à 12:13

        Bonjour Fruita,

        Ah oui, j'imagine bien ce que tu racontes là, c'est vrai que parfois, quand on sourit, c'est mal interprété, certains pensent tout simplement qu'on est en train de se payer leur tête méchamment, perfidement... Le manque d'humour va finir par en tuer certains, j'en suis sûr ! Mais bon, qu'y faire ! Qu'à celui ou celle qui ne sait plus sourire on dise "tant pis pour vous, je passe ma route... avec le sourire" ! Héhé...

        Belle journée de mardi à toi, il fait beau, bon, dur dur de travailler, il le faut malgré tout. Bisous. Et merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :