• C'est l'heure !

    Je fais sonner le réveil,

    J'écarquille tes paupières

    En refermant ton sommeil ;

    C'est l'heure !

     

    Je bouscule tôt les trains,

    Les douches, les cafetières...

    Tu grognes quand je t'étreins,

    Mais l'heure,

    C'est l'heure !

     

    Que dimanche était joli,

    Habillé de ta paresse !

    C'est si doux, la vie au lit,

    Dans les jours où rien ne presse...

     

    Je fais pleuvoir sur tes draps

    De quoi rebuter Morphée ;

    De ma part, tu lui diras :

    « C'est l'heure ! »

     

    Je reprends tous les pouvoirs

    Aux mains de la bonne fée

    Effaceuse de devoirs,

    Car l'heure,

    C'est l'heure !

     

    Que dimanche était peinard,

    Bien au chaud, dans tes pantoufles !

    Moi, c'est un froid de canard

    Que je t'amène, et tu souffles...

     

    Allons, souviens-toi, pardi,

    Que l'on me nomme lundi !

    10826

    « Bac à sableEn rêvant à Marine »