• Cette Hermione-là

    Cette Hermione-là

     

     

    Fille d'Hélène et Ménélas ?

    Fille de l'apôtre Philippe ?

    Cadmus peut bien gémir, hélas,

    Cette Hermione-là se dissipe,

    Rivée aux pompons des marins

    Qui lui font boire leurs chagrins,

    Comme elle aime en emplir sa coupe !

     

    Est-ce Boston à l'horizon ?

    Quel est ce bruit de mitraillette ?

    Elle vogue, en toute saison,

    Sans un marquis de La Fayette

    Sur le pont de ses soupirs, non,

    Il n'est point d'hommes de renom

    Qu'elle porte entre proue et poupe.

     

    Cette Hermione-là, vous savez,

    N'est qu'une fille à la dérive,

    Non le bateau dont vous rêvez,

    Non plus l'atride combative...

    Cadmus admet, à son grand dam :

    On prend, dans le port d'Amsterdam,

    Rendez-vous pour palper sa croupe ! 

     

    Rivée aux pompons des marins

    Qui lui font boire leurs chagrins,

    Elle se perd, coupe après coupe...

     10586

    « Le calme avant la tempêteQuatre fois dix »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 00:43

    Comme c'est beau ....et ça me fait plus rêver que le bateau du même nom!

    Bisous

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 00:48

        Bonsoir capitaineecho... Vu ton pseudo, je suis sûr que tu aimes la mer et les bateaux... En revanche, je n'aurais pas cru que le destin de cette Hermione-là aurait pu faire rêver... Mais pourquoi pas ! Merci, quoi qu'il en soit, de ta visite. Bises (et bonne nuit).

        FP

    2
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 04:11
    jill bill

    Bonjour élève Fabrice.... Ah un marin a une fille dans chaque port dit-on, celle-ci en est.... Il en faut aussi pour une fois à quai il oublie la vie dure de naviguant, Hermione sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB wink2

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:22

        Bonjour Jill... Oui, on dit beaucoup de choses sur les marins, il y a tout un mythe autour de leur supposée vie charnelle autour des océans, mais qui sait vraiment ? Quoi qu'il en soit, je me suis engouffré dans la brèche, quitte à faire cliché, mais il m'a plu d'imaginer Hermione à cette place (même si ça ne doit pas être drôle pour elle)... Merci de l'accueillir dans ta vénérable cour ! Bises.

        FP

    3
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 06:51

    Pauvre Hermione ! fille à marins, fille à chagrins ?
    comme dab, c'est joliment écrit !

    (moi, je n'ai pas été inspirée cette fois-ci.... Peut-être qu'Hermione me semblait trop mytho... ;-))

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:27

        (Ah oui, Hermione mythique mytho, ça ne t'a pas emballée... Mais tu te rattraperas, avec Baptiste... Pour un jeu apéro enchanteur...)

        En tout cas, merci pour ton sympathique petit mot à l'adresse de mon Hermione à moi... Pauvre d'elle, oui, mais à la cour de Jill, elle trouvera une sorte de réconfort, bien plus agréable...

        Belle fin de journée, bise.

        FP

    4
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 07:06

    comme c'est bien écrit !!

    merci , car j'ai adoré lire

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:28

        C'est moi surtout qui te dis merci, Edwige ! Je ne suis pas encore passé prendre le café du jour chez toi, je finis ici et j'arrive yes Bise.

        FP

    5
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 07:52
    Chadou

    Bonjour Fabrice...Nous voilà déjà mercredi, que le temps passe vite ! Ce n’est pas la joie la météo pour le moment mais il ne fait pas froids c’est déjà ça…!

    Hermione avec les marins ! ! Harry Poter ne doit pas être heureux ! Mdr 

     

    Je te souhaite une agréable journée…Gros bisous

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:31

        Bonjour Chadou ! C'est vrai que le ciel est un peu bougon, mais le fond de l'air reste doux, il faut s'en contenter, de toute façon, on n'est ni en avril ni en juillet... 

        Merci pour tes visites toujours lumineuses... Et toujours si gentiment amicales. Pour Harry Potter, quelqu'un se chargera de le consoler, je suppose ! hahaha... (non, je n'oserai pas dire qu'Hermione a mal tournée... quoique...)

        Des bisous, et belle fin de mercredi à toi.

        FP

    6
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 08:19

    Bonjour,

    Quand j'ai lu le titre, j'ai pensé à Harry Potter et sa copine Hermione.

    Nettement moins poétique que la tienne ;-)

    Bonne journée

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:32

        Bonjour Rafaël... Oh merci ! Eh non, ce n'est (en principe) pas la copine de Harry Potter, enfin, je dis ça mais... (qu'est-ce qu'on en sait, après tout ! hahaha)

        Belle fin de journée à toi.

        FP

    7
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 15:41

    Une pauvre fille à-mer qui divague et chavire...

    dans ses yeux, les marins aiment bien s'y noyer...

    pour un peu de temps-de-reste...

    avant le vague à l'âme...

     

    Bravo! J'ai toujours hâte de venir de lire!

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:35

        Bonjour Claire, j'ignore si les ports d'aujourd'hui bruissent encore de ces ambiances-là (j'en doute un peu, à vrai dire), mais le prénom Hermione m'a conduit là... Bien sûr, ça m'a tout de suite rapproché de la mer (la référence à la fameuse frégate était inévitable), et...de l'a-mer...

        Merci à toi, c'est trop gentil de ta part ! Bises.

        FP

    8
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 15:58
    colettedc

    Ah ! La pauvre Hermione, hélas, mais que c'est agréable de lecture Fabrice ! Bonne et belle poursuite de ce mercredi !

    Amitiés♥

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:36

        Eh oui, Colette ! Pauvre d'elle... Je me sens un peu coupable de lui avoir "donné" un tel destin, mais je suis ravi que tu en aies apprécié la lecture... Bel après-midi à toi, bises. Et merci.

        FP

    9
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 16:59

    une Hermione voyageuse

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:33

        Oui, Flipperine, elle voyage à quai, entre les bras des marins qui lui tâtent la croupe yes

        Merci, bonne soirée.

        FP

    10
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:00

    Et ils pissent comme je pleure sur les femmes infidèles ... je n'aime pas ces pompons qui  de leurs mains grasses se paient la croupe des femmes ... Tu mérites mieux Hermione  mais en es-tu les moyens ?

    Beau texte Fabrice !

    amitié .

    Que le grand Jacques m'excuse d'utiliser ses termes ...

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:39

        Le Grand Jacques ne t'en tiendrait pas rigueur, il te répondrait qu'une chanson appartient à tous ceux qui l'aiment et l'écoutent ^^

        C'est sûr qu'Hermione mériterait mieux, je ne suis pas du tout de ceux qui pensent que les prostituées font ce métier (qu'on dit le plus vieux du monde ?) par choix... D'ailleurs, ça devrait être remboursé par la sécu, parce qu'elles ramassent des épaves qui, c'est vrai, achètent ses charmes, mais surtout un peu de chaleur...

        Merci Marie-Claude. Bonne soirée, bises.

        FP

    11
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:04

    Superbe texte pour cette Hermione qui fait chavirer le coeur des marins , pas de Cadmus à l'horizon pour la sortir de ce naufrage , dommage .

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:40

        Eh non, Cadmus (comme Oreste d'ailleurs) est resté à distance... Hélas pour elle. Naufrage oui, lentement mais sûrement. 

        Merci, bonne soirée de même. Bises.

        FP

    12
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 17:19

    Ce qui m'a plus dans l'Hermione dont je parle sur mon billet

    C'est le travail de recherche 

    C'est le rassemblement de savoir faire 

    C'est un projet qui a abouti 

    C'est un ensemble de tout cela 

    Mais oui, je l'ai suivi ce projet car jes suis une passionnée 

    Et oui, je dis chapeau à toute cette organisation qui a gravité autour et qui de nos jours... 

    L'hermione c'est le bébé de beaucoup de bras qui ont sué ...

     

    Mais ce que tu as écrit est intéressant aussi 

     

     

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:43

        C'est exactement comme ça que j'ai lu ton texte, Rose, j'avais surtout ressenti ton admiration pour toutes ces personnes, un peu rêveuses mais tenaces dans la réalisation de leur rêve, qui ont oeuvré pour refaire naviguer une nouvelle Hermione.

        Quant à mon texte, je sais qu'il est un peu différent, mais il m'était impossible, avec ce prénom, de ne pas évoquer la mer, ni le nom de la Fayette. 

        Merci à toi. Bonne soirée

        FP

    13
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 18:23

    Une certitude, on ne demeure pas froid d'indifférence avec nos Hermione. Ici, on traverse entre les bras des mers à boire , à savoir et à voir sous ses jupons... Une brillante poésie qui éclaire tous les grands phares de son histoire. On la retrouve dans tous ses états. 

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:46

        Bonsoir Marie Louve... Oh, merci pour tant de gentillesse. Je ne suis pas sûr d'en mériter autant, mais je prends toujours tous les compliments de bon coeur. 

        C'est vrai que ce mercredi offre une belle palette d'Hermione, il y en a pour tous les styles et tous les goûts, c'est ce que j'aime avec ce défi mis en place par Jill, c'est la diversité des inspirations.

        Merci encore. Bonne soirée.

        FP

    14
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:00

    ton texte chaloupe !!
    une Hermione pas prête à prendre le voile  .. quoique ??? ;-)
    bises

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:48

        Oh non, ni prête à ni près de le prendre... Hermione est un soleil coincé dans les obscurités d'un port... Les marins, eux, même avec du chagrin, pourront toujours voyager...

        Merci, bises.

        FP

    15
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:03

    Ah cette Hermione-là dans le port d'Amsterdam, réconfort des marins dont on tait la vie de douleur !

    belle semaine et bonne et heureuse année

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:52

        Oui, en lisant le prénom "Hermione", mon inspiration est partie dans tous les sens. En pensant à son métier, j'ai tout de suite pensé à Brel... J'ai fait un mix... 

        Merci à toi Jeanne, happy 2016 de même.

        FP

    16
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:25

    Bonsoir Fabrice,

    J'ai tout de suite pensé à la frégate belle et majestueuse qui transportait notre La Fayette sur les terres du monde et je retrouve à lire les péripéties d'une pauvre fille à la dérive!!!! rires

    Mais il y a toujours plein d'inattendus dans ta cour et c'est ce qui en fait le charme!!!! 

    Hermione-Voeux2016

    Belle soirée à toi Fabrice

    Bises

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:54

        Bonsoir Patricia, ah zut, je t'ai donc un peu déçue, sur ce coup-là (rires)... Mais quand même, j'ai évoqué la frégate et cité le nom de La Fayette, tu as vu ! wink2

        Belle soirée à toi également, et merci de ta visite amicale toujours appréciée.

        Bises.

        FP

    17
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 19:57

    Bonsoir Fabrice,

    Une façon délicate et très poétique de décrire la vie d'une Hermione péripatéticienne  J'ai beaucoup aimé votre participation.

    Amicalement

    Dominique

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 21:56

        Bonsoir Dominique, merci de cette visite sur mes mots et sur les flots houleux portant le naufrage de cette Hermione-là. 

        Amicalement,

        FP

    18
    Mercredi 6 Janvier 2016 à 22:00

    Beaucoup" d'Hermione" connues  ou inconnues , plus ou moins chanceuses ... Hermione fille à marins , ce n'est pas la plus heureuse ! Bravo pour ce texte recherché;

      • Mercredi 6 Janvier 2016 à 22:04

        Bonsoir Fanfan... Non, ce n'est pas la plus heureuse, mais à la cour, elle trouvera bien plus de chaleur, de la vraie, de la sincère, c'est certain, et qui sait, elle ne retournera peut-être plus dans le port d'Amsterdam... 

        Merci, belle soirée.

        FP

    19
    Jeudi 7 Janvier 2016 à 21:19

    Coucou Fabrice

    Je continue mon voyage sur l'océan de tes mots et ...

    soudain chaloupe sur les maux de la pauvre Hermione qui rame dur au gré des humeurs marines ...

    ohé, ohé matelots, matelots naviguent sur ses flots... petits poissons par milliers (enfin, presque !), sans savoir à quelle sauce seront mangés... Sauf Cadmus, l'infortuné, qui snobe la diablesse, trop libertine à son gré.... et Le Sieur Lafayette, trop occupé en ses quartiers.....

    Oh Ste Vierge, crie la pauvresse, si j'ai péché, pardonne-moi, et empêche les de me fricasser ....  sur le grand Hunier....

    "Rame, tais-toi  et bois la tasse, lui crie l'infâme Ménélas" pendant que Philippe gémit, "hélas, hélas .. de qui donc est elle la fille ?" !

    "Enfin, se rassure Jacquot, on casera l'infidèle... dans la cour de Jill Bill, pendant que les marins en rotant, iront se moucher le nez dans les étoiles..."

    "Oups, me susurre Henry, ironique, ton P=HC ! " (non : pas HS .... HC ! ignares !)

    Et pendant qu'il délire sur mon Potentiel Hors Connexion, je dérive joyeusement dans mon océan de champagne.....

    Hips !

    Un nuage de bulles

     

     

      • Jeudi 7 Janvier 2016 à 22:16

        Whaou Luciole ! Ton commentaire, à lui seul, aurait pu être ta participation pour la cour de Jill Bill ! J'ai adoré ce dialogue improvisé au détour de l'histoire que j'avais inventée, et champagne ou pas, tu en as dans la bouteille ! Allez, tu sais que la semaine prochaine c'est au tour de Baptiste d'être convié à la cour ? hahaha

        En tout cas, merci infiniment, ta visite a été comme un soleil qui stagne au-dessus de la mer, refusant de se laisser avaler par la nuit.

        Bonne nuit, bisous.

        FP

    20
    Dimanche 10 Janvier 2016 à 15:39
    renee

    Un très beau poème pour cette Hermione là...qui est belle quand même. J'aime aussi ton 4 X 10 et celui plus haut. Bises amicales

      • Dimanche 10 Janvier 2016 à 18:17

        Bonsoir Renée... Oui, bien sûr qu'elle est belle quand même, quoique sa beauté risque fort de chavirer dans les eaux du port, à force... 

        Merci pour tes lectures, je te souhaite une belle soirée. Bises.

        Amicalement,

        FP

    21
    Mardi 12 Janvier 2016 à 15:09

    pour un marin une femme dans chaque port?et dans ces ports tant d e filles à matafs?ou la fière solitude semblable à l'Hermione toute voile dehors, lutte renouvelée de l'homme et la mer?

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :