• Coming out

    Si ce n'est pas la moquette,

    Non plus une cigarette,

    Si ce n'est ni le gazon

    Ni les cheveux de Lison,

     

    Qu'as-tu donc fumé, mon frère ?

     

    Si ce n'est pas du saumon,

    Non plus un bout de jambon,

    Si ce n'est ni l'herbe folle

    Ni la maîtresse d'école,

     

    Qu'as-tu donc bien pu fumer ?

    Dis, que crains-tu d'assumer ?

     

    Si ce n'est pas ta jeunesse,

    Non plus ton goût pour l'ivresse,

    Si ce n'est ni ton aura

    Ni même ton livret A,

     

    Qu'as-tu donc fumé, mon frère ?

     

    * * *

     

    Comment ? L'ange Gabriel ?

    Et la bûche de Noël ?

     

    * * *

     

    Si c'eût été la moquette,

    Ta première cigarette...

    Maman aurait moins pleuré,

    Papa, plus obtempéré.

     10556

    « Tu dois manger, Léger !Rose »

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Janvier 2016 à 16:58

    Bonsoir Fabrice, ah prendre une orientation sexuelle inattendue pour la famille... certaines comprendront d'autres jamais, papa maman tombent des nues, ils auraient préféré un autre" méfait", voire un crime crapuleux, mais là odieux ô désespoir... aimer son "propre" sexe... on sourit à la lecture, mais au fond rien de drôle...  bonne soirée, bises, JB

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 00:27

        Bonsoir Jill... Rien de drôle quand l'intéressé(e) le vit mal et qu'il/elle n'est pas accepté(e) comme il/elle est. Les parents, je ne leur jette pas la pierre, tant qu'il leur faut du temps (plus ou moins selon les individus) pour digérer ce qu'il n'avait pas prévu d'avaler. Mais puisqu'on en est à se souhaiter du bonheur, les uns aux autres, il faut commencer par se réjouir du bonheur des autres, quels qu'ils soient. C'est tout ce qui compte, que les gens soient heureux et bien dans leur vie, dans leur peau. Sinon, je ne pense pas qu'on "prenne" une orientation sexuelle, comme on prendrait le train, il me semble difficile d'imaginer que nous choisissons d'être ceci ou cela, en la matière. 

        Merci de ta lecture fidèle et attentive. Bises et bon dimanche.

        FP

    2
    Samedi 2 Janvier 2016 à 17:06

    il y a des choses qui sont dures à avaler par nos parents

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 00:30

        En effet, Flipperine, mais l'amour d'un parent devrait, même si ça doit prendre du temps, finir par accepter ce que son enfant est. Le bonheur de celui-ci, avant toute chose, n'est-ce pas yes

        Merci à toi. 

        FP

    3
    Samedi 2 Janvier 2016 à 18:19

    Bonjour,

    Bah, nous partirons tous en fumée ; un jour ou l'autre...

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 00:31

        Bonsoir Rafaël, vu comme ça, c'est clair ! Enfin, partiront en fumée surtout les incinérés hahaha (trait d'humour, n'en pleurons pas !)

        Bon dimanche et merci.

        FP

    4
    Samedi 2 Janvier 2016 à 18:40

    beaucoup de mes amis ont été confrontés à cette révélation ... qui sur le coup surprend ... mais tous avec un peu de temps et beaucoup d'amour ont fini par accepter et comprendre le choix de leur enfant , après tout n'est-ce pas leur bonheur qui compte ?

    amitié .

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 00:33

        Bien évidemment que cela surprend, au début, Marie-Claude. Aucun parent n'est "formé" pour s'attendre à cela. Certains s'en doutent, mais, je pense, espèrent toujours secrètement que la vérité sera tout autre. Mais comme je le disais à Jill plus haut, l'amour que le parent porte à son enfant devrait l'aider, tôt ou tard, à se réjouir du bonheur de celui-ci. C'est l'essentiel.

        Merci pour ton message, que je partage en tous points.

        Amitiés.

        FP

    5
    Samedi 2 Janvier 2016 à 22:43

    Bonsoir, je pense qu'il faut laisser à l'enfant le choix et l'accepter. C'est sa vie après tout. Beau texte en tout cas. Je te souhaite une excellente nouvelle année remplie d'autres magnifiques textes et poèmes ^^ Bises.

    Aurélia

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 00:35

        Bonsoir Aurélia, je suis entièrement de ton avis ! À ceci près que cela ne me semble pas être un choix (sinon, ce serait plus simple)... 

        Merci pour tes vœux, et tes encouragements. Bonne continuation à toi de même. Bises.

        FP

    6
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 01:13

    Bonjour Fabrice

    Je te souhaite un très bon dimanche

    Nos amitiés  bises

    Qing&René

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:11

        Que votre dimanche vous soit aussi, à Qing et toi, souriant. Merci. Bises.

        FP

    7
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 06:34

    Chacun vit avec sa personnalité, on a un standard qui est établi et quand ça sort du standard on s'insurge. Mais comment peut on parler d'amour et de tolérance quand on est pas capable d'accepter la personnalité de ses propres enfants? L'enfant n'est pas responsable de ses orientations sexuelles, il les subit et ça lui pose bien souvent de gros problèmes, alors s'il vous plait parents, ne soyez pas les premiers à le condamner.

    Amicalement

    Claude

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:17

        Bonjour Claude... Les parents tirent souvent tellement de plans sur la comète, qu'ils en tombent des nues devant l'inattendu... Tous ne condamnent pas, mais à croire qu'une telle découverte, ça se digère. Pourtant, l'enfant a besoin d'être aussitôt épaulé, d'avoir sur le champ le sentiment qu'il est entouré, soutenu, et ne comprend donc pas toujours pourquoi le rejet initial... J'ose imaginer que ça s'arrange avec le temps, dans la plupart des cas, mais j'ai quelques exemples en tête de vies brisées parce que l'incompréhension et l'intolérance ont dominé... Hélas.

        Merci à toi, je partage complètement ton point de vue.

        Amicalement.

        FP

    8
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 07:35
    Chadou

    Bonjour Fabrice, je fais mon petit passage du jour pour venir te dire bonjour et te servir le petit café du matin, j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, moi je vais pas trop mal, aujourd'hui. Que le chemin de l’année 2016 soit parsemé d’éclats de joie, de pétales de plaisir, qu’il soit éclairé par la l’étincelle de l’amour et la lueur de l’amitié. Bonne et heureuse année !

    Quand à ton poème : Laissons les vivre leur vie mais c'est bien triste...

     

    ˛˚˛*˛°.˛*.˛°˛.** Bonne ** *˛.
    ˛°_██_*.*./ ♥ \ .˛* .˛.˛.*.* Année * *
    ˛. (´• ̮)*.*/♫.♫\*˛.* ˛_Π_____.♥2016♥ ˛* ˛*
    .°( . • . ) ˛°./• '♫ ' •\.˛*./______/~*. ˛*.˛* ˛. *
    *(...'•'.. ) *˛╬╬╬╬╬˛°.|田田 |門|╬╬╬╬╬*˚ .˛ *.*

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:21

        Bonjour Chadou, ce qui est triste ce n'est pas d'avoir telle ou telle orientation sexuelle, mais d'être rejeté à cause de son orientation sexuelle. Certaines habitudes tenaces continuent à freiner l'ouverture dans la société. Même si ça change, doucement.

        Merci pour tes voeux, que ce début d'année soit l'occasion pour tous de retrouver le chemin de l'espoir et de croire à nouveau à la possibilité du bonheur. 

        Bisous.

        FP

    9
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 08:22

    j'ai lu deux fois

    et j'ai adoré

    bonne année à toi , bise

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:22

        Bonjour Edwige ! Content de te voir de retour. Tout le meilleur dans le café de 2016, hein ! Merci à toi. Bise.

        FP

    10
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 13:50

    Bonjour Fabrice,

    Un sujet délicat que tu réussis à traiter avec humour et d'ailleurs j'ai souris en te lisant.

    Mais pas facile de se mettre à la place de l'autre... J'ai une nièce dans cette situation et personnellement j'ai très bien pris ses révélations alors que sur le moment sa mère ne l'a pas acceptée, mais si j'avais été sa mère alors peut-être que c'est moi qui ne l'aurait pas acceptée....

    Devant le même situation chacun à sa propre réaction et elle n'est ni bonne, ni mauvaise, puisqu'elle est la réaction de chacun.

    Belle journée à toi et même si le soleil ne brille pas dans le ciel, l'essentiel est qu'il brille dans le coeur.

    Bises Fabrice

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 14:28

        Bonjour Patricia, c'est absolument juste de ta part de souligner que les réactions diffèrent en fonction des uns et des autres. Parfois, c'est plus facile pour un frère, une tante, une cousine, d'accepter, là où les parents, la soeur ou le grand-père, voire le meilleur ami, tiquent, font grise mine ou, carrément, rejettent en bloc. Mais je me suis souvent posé la question : et si ça arrivait à mon enfant ? Pas si facile que ça d'y répondre, parce que hors situation, on n'a pas toutes les cartes en main. Une chose est sûre : le bonheur de l'enfant prime alors sans doute que certains parents ont surtout peur que leur enfant ne subisse les intolérances du monde plus qu'ils ne réfutent l'homosexualité. 

        Merci à toi. De l'humour, il en faut toujours un peu, à un moment donné, c'est ce qui confère la dose idoine de légèreté à la lourdeur des choses. Bises.

        FP

    11
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 18:52

    Le bonheur de l'enfant prime, comme tu le dis. Mais il peut arriver de se tromper sur le chemin du bonheur, comme il peut arriver bien d'autres évènements dans la vie. Si nous accordons tant d'importance au couple c'est qu'il est plus important que tout le reste. Rafraîchissant ton humour ! Bonne année à toi Fabrice.

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 23:00

        Bien sûr qu'on peut toujours se tromper, Lily, ça arrive même souvent, et le chemin du bonheur est pavé d'embûches ou de faux soleils... Le couple est important, mais qu'il soit plus important que tout le reste ? Je n'en suis pas si sûr... Merci de ta lecture et de ta générosité sans fard. Encore une fois, bonne année, à bientôt.

        FP

    12
    Dimanche 3 Janvier 2016 à 19:38

    Heureusement qu'il y a le titre et les com pour m'éclairer car sinon je n'aurais pas vrmt compris le sens, sans doute un peu longue à la comprenette parfois ! En tout cas, un poème tout en humour pour un sujet lourd. Bonne soirée !

      • Dimanche 3 Janvier 2016 à 23:02

        Non, ce n'est pas une histoire d'être long à la comprenette, tu sais que j'ai modifié le titre au dernier moment, parce que je sentais moi-même que sinon ça ne serait qu'une suite de mots sans queue ni tête hahaha, donc, ne t'en fais pas ^^. En tout cas, merci d'être passée, et je peux t'assurer que l'on se casse bien plus les méninges à décrypter les jeux de mots dans tes textes qu'à lire entre mes lignes.

        Bonne soirée, bise.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :