• Cornélia

    Cornélia,

    Bête à cornes,

    Ne sait rien

    Que bayer aux corneilles...

     

    Cornélia,

    Tu l'écornes,

    L'air de rien ;

    Ah, le miel des abeilles,

    Tu n'y résistes pas !

     

    * * *

     

    Cornélia

    A les cornes

    Flagadas,

    Et n'est plus si rebelle...

     

    Cornélia,

    Tu l'écornes ;

    Tes dadas

    Sont Rose, Anne, Isabelle...

    Tu n'y résistes pas !

     

    * * *

     

    Qu'on le dise,

    Biner des jardinets,

    Ça t'aiguise.

    Farcir des encornets,

    Ça te grise.

    Mais pendant ce temps-là,

    la, la, la,

    Quelqu'un fait ta valise...

     

    * * *

     

    Cornélia,

    Bête à cornes,

    Ne saurait

    Que bayer aux corneilles ?

     

    Cornélia,

    Tu l'écornes

    Pour de vrai...

    Mais elle a des oreilles,

    Et ne te croira pas !

    11236

     

     

    Texte initialement prévu pour la récréation du 10 mai (à la fameuse cour qu'on ne présente plus) mais, à cause de quelques empêchements, resté inachevé jusqu'à ce 26 mai.

     

    « Romane »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Mai 2016 à 20:38

    Excellent texte pour cette Cornélia qui a pris du retard, certes  ! Mieux vaut tard que jamais.

    Je reprends doucement le chemin des blogs, bises et bonne soirée. ZAZA

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 20:53

        Merci beaucoup, Zaza ! Oui, mieux vaut tard que jamais... On dira que Cornélia était absente car elle était occupée à jeter son Jules dehors et à régler plusieurs petites choses en conséquence d'un tel changement ! héhé...

        Bon retour dans la blogo, j'espère que tu as bien profité de ces quelques jours (mais j'en suis sûr).

        Bisous, belle soirée de même.

        FP

    2
    Jeudi 26 Mai 2016 à 22:25

    Bonsoir Fabrice... si c'est une escargotte elle a mis le temps pour arriver à la cour de récré, normal, ça n'a jamais battu un lièvre à la course quoi qu'en dise la tortue... Ah ah à nouveau célibataire elle trouvera bien nouvelle chaussure à son pied chez nous, yes sur ce la bonne nuit de la part de m'dame JB, bises wink2

      • Jeudi 26 Mai 2016 à 22:35

        Bonsoir Dame Jill ! Hahaha... Une escargotte à cornes qui a de grandes oreilles, c'est un peu ça, Cornélia ! Attention, redoutable quand on se moque d'elle, la preuve ! winktongue

        Bonne nuit de même, BISES, à bientôt et merci.

        FP

    3
    Vendredi 27 Mai 2016 à 06:15

    l'essentiel est qu'on finisse par le lire

    bise et à lundi

      • Vendredi 27 Mai 2016 à 07:48

        Coucou Edwige !

        C'est sûr, vu comme ça... Et je ne t'en aurais pas voulu si tu avais écrit : "tu aurais pu te le garder" hahaha

        Je te taquine... Allez, c'est l'heure d'un bon café, j'arrive ! winktongue

        FP

    4
    Vendredi 27 Mai 2016 à 07:46
    Chadou

    Bonjour Fabrice...Très joli texte, fort joyeuse cette escargotte! 

     Ici c'est une journée qui a bien commencer avec le beau soleil j'espère qu'il nous restera toute la journée !! Merveilleuse journée a toi...et aux tiens ! Gros bisous mon Ami ♥

     

     

      • Vendredi 27 Mai 2016 à 07:53

        Merci, Chadou ! Je cueille ton chaleureux bonjour juste avant de partir... Sous le soleil, en effet, rutilant, vainqueur, presque altier ! Restera ? Restera pas ? Va savoir... Il n'en fait tellement qu'à sa tête...

        Bisous, bisous, très belle journée à toi. 

        FP

    5
    Lundi 30 Mai 2016 à 06:56

    hihi , quel filou

    non sans rire il est bien ton poème !

    bise de lundi sous la pluie

      • Mardi 14 Juin 2016 à 14:24

        Héhé, Edwige ! Filou, filou... Il faut ce qu'il faut hein ! winktongue

        Bise de mardi, sous la pluie de nouveau, 15 jours après (Il arrive vraiment, l'été, tu crois ?)

        FP

    6
    Lundi 30 Mai 2016 à 17:03

    coucou Fabrice, 

    si tu avais pu éviter les abeilles dans tes vers!! c'est un mot qui fâche beaucoup dans le coin!! rires

    Bravo pour l'allitération qui donne une grande vivacité à cette Cornélia et une belle musicalité et c'est normal alors qu'elle soit en retard, puisqu'elle est venue jusqu'à la cour en dansant, un pas en avant et deux pas en arrière!!!

    Belle semaine à toi Fabrice et gros bisous

    à très bientôt

      • Mardi 14 Juin 2016 à 14:27

        Coucou Patricia... Ah, il s'en est passé des choses depuis cet épisode des abeilles ! J'ai eu le temps d'essayer de cueillir des cerises... Ah, par ici, c'est le mot "cerises" qui fâche un peu (rires). 

        Pour l'allitération, c'est une facilité à laquelle je cède souvent lorsqu'il s'agit des prénoms du mercredi, c'est souvent un excellent moyen de trouver un angle d'écriture face à des prénoms, il faut le dire, parfois très bizarre hahaha... 

        Merci pour Cornélia, la retardataire, et désolé pour cette réponse toute aussi tardive. Des bisous, et à très vite aussi.

        FP

    7
    Lundi 30 Mai 2016 à 21:04

    Coucou Fabrice

    Mais non, tu as bien fait de le publier, car j'ai fait connaissance avec une bête bizarre (non, pas la bête à corne !)  : l'alitération ???! Un ptit tour chez Wikipédia a comblé cette lacune .... Merci à Patricia d'avoir éclairé involontairement ma lanterne et au magnifique  travail des ami(e)s wikipédiens (diennes)....

    Du coup, j'ai lu à voix haute ton poème pour en savourer le contenu "alitératoire"... et c'est vrai que ça chante ... avec un tempo,  par moment,  comme une valse lente...

    Merci et bisous

     

     

      • Mardi 14 Juin 2016 à 14:31

        Alors, oui, merci à Patricia de t'avoir aiguillée vers Wikipedia, la fameuse encyclopédie participative parfois décriée par les puristes, pourtant, globalement, très fiable. 

        Aujourd'hui, j'ai décidé, malgré mon handicap temporaire, de répondre à tous les messages, un véritable exercice mais pas insurmontable, la preuve (enfin, ça accroche souvent, le doigt s'emmêle les pinceaux, mais heureusement il y a la touche "retour en arrière" pour les corrections, et du coup, ça reste propre et présentable hahaha).

        Bisous, merci à toi.

        FP

    8
    Mardi 31 Mai 2016 à 07:08

    ça caille et c'est gris

    on se croirait en automne

    une horreur votre honneur

    vivement décembre qu'il fasse meilleur

    bise

      • Mardi 14 Juin 2016 à 14:57

        Pas beaucoup d'amélioration, depuis, chère Edwige ! Il caille beaucoup moins, mais le soleil continue de bouder, à moins que ce ne soit le ciel qui est devenu trop pudique pour se dénuder devant nous ! héhé...

        Non, pas vivement décembre, tu te rends compte, ça voudrait dire que tu es pressée de vieillir de...six mois ! mdr

        Bises à toi.

        FP

    9
    Dimanche 5 Juin 2016 à 01:43

    vraiment sympa...j'aime

    amitié

    tilk

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :