• Dans les yeux d'Ute

    Dans les yeux d'Ute

     

     

    Dans les yeux d'Ute, j'ai peint

    Autre chose que la belle

    Poudre de perlimpinpin

    D'un séducteur ; elle est celle

    Qui fait des bonds dans mon cœur.

     

    Entre ses mains, j'ai remis

    Mes attentes les plus folles ;

    Je vous le dis, mes amis,

    Pas seulement des paroles

    Pour lui décorer le cœur !

     

    Sur sa bouche, j'ai posé

    Mon vœu le plus cher ; en somme,

    J'ai finalement osé,

    D'un seul baiser coup de gomme,

    Conclure et prendre son cœur...

     

    Du moins, c'est ce que j'ai cru !

    Car, je trouve sous sa robe

    Le portrait d'un malotru,

    Plus tenace qu'un microbe,

    Tatoué près de son cœur...

     

    Dans les yeux d'Ute, je lis

    Tout son doute d'indécise ;

    Qu'ils sont bleus ! Qu'ils sont jolis !

    Mais je pars, la laisse assise

    Sur le brouillard de son cœur,

     

    À contrecœur.

    12637

    « J'ai pleuréToujours la même histoire »

  • Commentaires

    1
    Mardi 26 Septembre à 22:07
    Comme il est triste qu'un coeur convoité soit déjà habité ...
    Amitié .
      • Mardi 3 Octobre à 12:48

        Bonjour Marie-Claude,

        Il est effectivement dur de constater que l'on a un rival encore bien trop ancré... La vie n'est pas toujours comme on voudrait qu'elle soit...

        Merci à toi. Bises.

        FP

    2
    Mardi 26 Septembre à 23:12

    Bonjour élève Fabrice, on ne voit bien qu'une fois les choses ou les gens mis à nus... Ute semble prise mais se laisse séduire par d'autres, qu'en penser, ça déboussole !  Insister ou pas, un tatouage s'enlève de nos jours, sait-on jamais, bref, Ute sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB  wink2

      • Mardi 3 Octobre à 12:51

        Bonjour Jill,

        Ah oui, un tatouage, ça s'enlève... Mais puisque Ute ne l'a pas enlevé, c'est que... Bref ! Le bonhomme n'a pas eu le coeur à lutter, il a lu l'indécision dans ses yeux, il s'est sûrement dit que ça n'allait lui apporter que des emmerdes, il a laissé tomber... A-t-il eu tort ? Raison ? L'avenir lui dira...

        C'est moi qui te remercie (avec du retard, désolé). Bises.

        FP

    3
    Mercredi 27 Septembre à 05:54

    Ton poème m'a beaucoup touchée et émue. 

    Bises,  Fabrice,  et bonne journée. 

    Francine Clio. 

      • Mardi 3 Octobre à 12:53

        Bonjour Francine,

        Merci beaucoup, désolé de ne me manifester que maintenant, je constate que je manque de temps pour m'occuper de ce blog ET visiter les ami(e)s. Comme dirait l'autre, il va falloir prendre une décision, tôt ou tard, mais je n'ai malgré tout pas envie d'arrêter... (dilemme !)

        Bises, bonne journée de même.

        FP

    4
    Mercredi 27 Septembre à 08:02

    Coucou Fabrice.

    Jolie Ute, qui tu laisse choir à contre coeur !

    Bises et bon mercredi.

      • Mardi 3 Octobre à 12:54

        Bonjour Zaza,

        Par expérience (même si le "je" ici n'est pas "moi"), je sais qu'il est compliqué de lutter contre un rival... Alors oui, on fait parfois les choses à contrecœur... 

        Bises et merci.

        FP

    5
    Mercredi 27 Septembre à 12:58
    Lilousoleil

    une belle poésie en contre ut pour Ute

    avec le sourire

      • Mardi 3 Octobre à 12:56

        Bonjour Lilousoleil,

        Merci pour le sourire ensoleillé.

        J'ai constaté que je ne pouvais te laisser un message sur ton blog, tout simplement parce qu'il faudrait pour cela avoir un compte Wordpress, Twitter, FaceBook ou Google+, ce qui n'est pas mon cas.

        FP

    6
    Mercredi 27 Septembre à 13:13

    Ah! il n'est pas le premier ... Quelle déception après toutes ces manifestations d'amour pour la belle Ute. Il n'y a plus qu'à attendre qu'elle choisisse. Bonne journée

      • Mardi 3 Octobre à 12:58

        Bonjour Fanfan,

        Il n'est pas le premier, surtout, il n'est pas le seul ! Forcément, déception ! Certains diraient sans doute que s'il l'avait voulue réellement, il se serait battu davantage pour gagner sa place... Mais ce n'est pas si évident... Et visiblement, Ute, qui est dans le doute, n'est pas près de choisir...

        Merci, bonne journée de même. Bises.

        FP

    7
    Mercredi 27 Septembre à 14:23

    Une amie de coeur déjà éprise d'un rival qu'elle a dans la peau...

    Loin des fêtes assurées....c'est la défaite assurée....

    Comme marcher sur un fil....risque de chat-maille-à-partir....

    Câlinsss!!!

      • Mardi 3 Octobre à 13:01

        Bonjour Claire,

        Tu ne crois pas si bien dire, il faut une guerre pour que tout soit clair, et là, notre narrateur ne s'est pas senti pas partant pour...

        Elle est belle ton image ! 

        Merci pour ces mots qui jouent toujours si bien. Bises.

        FP

    8
    Mercredi 27 Septembre à 15:32
    renee

    Mais il fallait pas partir le passé ne s'éfface pas mais on peu vivre avec et, c'est le passé.....Très joli ce texte. Bisous Fabrice

      • Mardi 3 Octobre à 13:04

        Bonjour Renée,

        Oui, ton point de vue est très sensé. C'est vrai que quand on tombe amoureux de quelqu'un, dans la plupart des cas (à moins d'avoir 16 ans et d'être un débutant), on a affaire à quelqu'un qui a un passé. Et si l'on s'arrêtait à ce détail, les histoires d'amour seraient bien plus rares... Mais ici, il s'agit bien d'une femme (Ute) qui n'a toujours pas "rangé" son ex dans le passé, justement... 

        Merci à toi. Bisous.

        FP

    9
    Mercredi 27 Septembre à 18:33

    Délicat et émouvant. belle soirée

      • Mardi 3 Octobre à 13:06

        Bonjour Jeanne,

        Merci, belle semaine à toi. Par manque de temps, je ne viens guère presque plus que pour l'heure de la récré du mercredi... arf (à mercredi, donc)

        FP

    10
    Mercredi 27 Septembre à 19:09

    Encore un tres beau poème  , l'indécision  un fléau terrible en amour  , cruel de jouer avec  le poids d'un coeur dans la balance  .

     

      • Mardi 3 Octobre à 13:08

        Bonjour Gisèle,

        C'est vrai, l'indécision ne favorise pas l'amour en paix. Mais à la décharge d'Ute, je dirai aussi qu'on ne décide pas d'un claquement de doigt de ne plus aimer ou d'aimer encore quelqu'un... Et il est parfaitement possible (enfin, moi, j'y crois) de tomber amoureux d'une nouvelle personne alors qu'on l'est encore de la précédente...

        Bises et merci.

        FP

    11
    Mercredi 27 Septembre à 20:16
    colettedc

    Magnifique poésie, Fabrice !

    Agréable soirée !

    Bisous♥

      • Mardi 3 Octobre à 13:10

        Bonjour Colette,

        Magnifique merci à toi !

        C'est bientôt mercredi (déjà, le temps passe !), on va se revoir d'ici peu. J'essaie de jongler avec un emploi du temps complexe, mais manquer le rendez-vous de la cour de récré, quel sacrilège ce serait, n'est-ce pas ? hihihi 

        Bises.

        FP

    12
    Vendredi 29 Septembre à 10:56

    Des lignes bien menées une fois de plus on se laisse porter par la justesse de tes mots Fabrice merci  à toi

      • Mardi 3 Octobre à 13:11

        Bonjour Joëlle,

        C'est moi qui te remercie. Et dès que j'aurai davantage de temps pour me poser et apprécier tes belles œuvres, je ne manquerai pas de le faire.

        Bises.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :