• Déculottée

    Tu veux qu'il se conduise en homme,

    Qu'il sache se taper ta pomme,

    Qu'il vienne à toi, Guillaume, tell qu'il est,

    Tout arbalète et carreau, sans délai,

    Qu'il arme son arc, puis, te vise,

    Qu'il te soumette à sa devise...

     

    Tu rends à sa maman l'Adam

    Qui baye aux dieux en attendant

    Que le serpent excite, en toi, son Ève ;

    L'amant soumis n'aiguise en rien ton rêve !

     

    Vive celui qui n'a pas froid

    Aux yeux, là, dans ce seul endroit

    Où il te plaît d'être aux mains d'un pilote,

    Puisque tu n'y portes pas la culotte !

     10185

    « Crise floraleDe la lumière à tout prix »