• Déculottée

    Tu veux qu'il se conduise en homme,

    Qu'il sache se taper ta pomme,

    Qu'il vienne à toi, Guillaume, tell qu'il est,

    Tout arbalète et carreau, sans délai,

    Qu'il arme son arc, puis, te vise,

    Qu'il te soumette à sa devise...

     

    Tu rends à sa maman l'Adam

    Qui baye aux dieux en attendant

    Que le serpent excite, en toi, son Ève ;

    L'amant soumis n'aiguise en rien ton rêve !

     

    Vive celui qui n'a pas froid

    Aux yeux, là, dans ce seul endroit

    Où il te plaît d'être aux mains d'un pilote,

    Puisque tu n'y portes pas la culotte !

     10185

    « Crise floraleDe la lumière à tout prix »

  • Commentaires

    1
    Samedi 24 Octobre 2015 à 18:32

    Bonsoir Fabrice... Ah autrefois l'homme seul portait la culotte, dans le ménage, rôle dominant, de nos jours madame les porte au propre comme au figuré, claquement de porte et claquement de dents pour Adam... la femme à son mot à dire, qu'il soit un bon coup au pas ! Sourire...  Sur ce excellente soirée avec ou sans caleçon... jill

      • Samedi 24 Octobre 2015 à 18:52

        Bonsoir Jill, oui, sans chemise, sans pantalon... Quant à la culotte, ça... Dans un couple, chacun la porte tour à tour çà et là, ou l'un la porte partout et l'autre suit, ou personne ne la porte... haha... Mais celle dont je parle ici la garde absolument partout et veut commander, SAUF... au lit ! he

        Excellente soirée de même, au plaisir,

        FP

    2
    Etoile
    Samedi 24 Octobre 2015 à 21:58
    Ah! Ces histoires de culotte
    Un bout de tissus
    Ne devrait retirer
    L'attrait qu'il dissimule...
    Et respect
    Est maître mot
    Qui supervise
    Le sous-bois
    Exposé. ..

    Sourire

    Douce soirée Fabrice
    Bisous culottés ..rire
      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 00:23

        Bonsoir Etoile, comme toujours avec des mots bien choisis. 

        Oui, le respect est le maître-mot lorsqu'il s'agit d'explorer l'intimité de quiconque, quelles qu'en soient les motivations et les attentes de chacun.

        Merci pour les bisous culottés, oserai-je les caleçonnés ? haha

        FP

    3
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 02:16

    Bonjour Fabrice

    excuse moi, mais Guillaume avais une arbalète pas un arc...lol

    note c'est pas grave ton texte est fort bien fait

    Je te souhaite un très bon dimanche

    Nos amitiés  bises

    Qing&René

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 03:09

        Bonsoir René ! Ah, merci de ta lecture attentive.

        En effet, concernant Guillaume Tell, il convient plutôt de parler d'arbalète, donc de carreau que de flèche. J'ai donc retouché le 4ème vers, comme tu peux le constater. En revanche, j'ai conservé le mot "arc", car, selon la définition proposée par mon dictionnaire (Larousse en ligne), une arbalète est une arme ancienne formée d'un arc d'acier monté sur un fût [...]

        Merci encore et bon dimanche à toi.

        FP

    4
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 05:46

    Certains aiment se rapport dominant dominé, chacun voit midi à sa porte, mais il est toujours possible de construire une relation plus respectueuse et concertée

    Amicalement

    Claude

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:24

        Bonjour Claude, évidemment (et heureusement). Mais, même dans un rapport de force, si c'est concerté, le respect (de l'autre et de la "règle du jeu") existe aussi. Après, c'est sûr, c'est à chacun son goût et son attente.

        Merci.

        FP

    5
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 06:48

    tu me rappelles là des souvenirs émouvants, qu'elle est grande la puissance des jeunes filles qui s'éveillent à l'amour tout en prenant conscience qu'elles peuvent être aimées  ... Car c'est votre regard messieurs qui un jour parce qu'il s'est posé sur elles suscite leur émoi ...

    amitié  

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:26

        Bonjour Marie-Claude, ah, le pouvoir du regard... (tout n'est pas que sous la culotte ôtée, n'est-ce pas !)

        FP

    6
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 07:26
    "Pour être heureux en ménage, il faut faire deux concessions aux femmes : d'une part leur faire croire qu'elles portent la culotte, et d'autre part la leur laisser porter" disait Francis Blanche. Mais ce n'est (peut-être) pas vrai en toute circonstance.
      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:28

        Bonsoir Lily, c'est peut-être vrai, peut-être pas... Une chose est sûre, certaines culottes tombent réellement, par moment... yes

        FP

    7
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 07:33
    Chadou

     Bonjour Fabrice...Toujours du bonheur de venir te souhaiter un bon dimanche . Chez nous c'est une culotte a deux place, ça évite bien des prises de tête ! Comment vas tu ? Moi ça va bien ! C'est un ciel bien gris ce matin ici, et ils annoncent de petit passages pluvieux mais il ne fait pas froid, on ne sais rien changer et il faudra bien s'en accomoder ! Je te fais de gros bisous amicaux...passe une belle journée dominicale  ღ  

     

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:35

        Bonsoir Chadou, haha... Une culotte à deux places ! Cela ne doit pas être toujours simple, autant de promiscuité... (eh bien sûr, vous la quittez ensemble, pour éviter le rapport de force he)

        Il n'a pas fait très folichon sur Paris, ce dimanche... Bon, c'est comme ça ! Et en plus, je n'ai pas la nostalgie de l'été (je déteste la chaleur haha)...

        Bisous à toi, merci.

        FP

    8
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 08:12

    Bonjour Fabrice,

    Grâce au lien posé chez Catheau, je découvre un très beau blog.

    Quel plaisir que ces mots qui jouent et dansent  avec talent et impertincence!  Quel poème! Bravo!

    Merci pour ce régal  Fabrice

    Bon dimanche et au plaisir sur d'autres partages

    smile

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:38

        Bonsoir Martine, merci d'avoir cliqué alors, ça me permet non seulement de gagner des compliments (ça ne se refuse jamais, ça), mais aussi d'avoir le lien vers chez toi ^^

        Au plaisir, oui.

        FP

    9
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 09:06

    Bonjour,

    Pauvre de lui. Tout résumer à ce qu'il y a dans la culotte, ne fait pas de lui un homme...

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:41

        Tout comme porter la culotte partout (sauf au lit) ne fait pas d'elle une femme...

        Merci Rafaël.

        FP

    10
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 16:00

    Bonsoir Fabrice, un homme sans culotte, tu pense que c'est fréquent ? LoL
    Aurélia

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:45

        Bonsoir Aurélia, tout arrive ! intello ... Après, c'est une question de sens propre/sens figuré (et ça dépend de tellement de gens, aussi !)

        Merci d'être passée, bonne soirée.

        FP

    11
    Dimanche 25 Octobre 2015 à 16:04

    Salut Fabrice. De délicats jeux de mots. Le pilote n'avait enlevé que haut. Qui donc s'est déculotté?

    ** )

      • Dimanche 25 Octobre 2015 à 17:47

        Hello Nounedeb, alors... Disons que l'un est déculotté au sens propre, l'autre au sens figuré (ensuite, chacun remettra dans l'ordre qu'il veut tongue

        Merci pour la visite,

        FP

    12
    Lundi 26 Octobre 2015 à 11:13

    il ne faut pas non plus être trop téméraire

      • Lundi 26 Octobre 2015 à 17:53

        C'est clair, Flipperine, l'abus de toute chose (quelle qu'elle soit) apporte aussi son lot d'ennuis ^^

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :