• Drôle de rapace

    De bar en boîte,

    On court, on squatte...

    Je ne suis pas de ceux-là

    Qui ne mettent de holà

    À leur soif de canicule...

    Mieux vaut ma chaise à bascule,

    Au frais !

     

    De bar en boîte,

    La lune moite,

    Le foie en macération,

    Les pas en ébullition...

    Boire et danser sur la tête ?

    Laissez-moi seul à ma fête,

    Au frais !

     

    Mais quel drôle de rapace,

    Cet oiseau de nuit qui passe

    Son temps à se balancer

    Dans sa cage, à rêvasser...

    Encore un maudit poète

    Et ses plans sur la comète,

    Son encre à mots invendus,

    Son ancre et ses maux fondus

    Dans les fonds de sa tourmente

    Qu'il tient pour unique amante !

    Dit-on de moi.

    Ma foi...

     

    De bar en boîte,

    On se miroite

    Dans des étangs d'illusions

    Qu'on prend pour des occasions

    De bonheur, quand je préfère

    Élucubrer dans ma sphère,

    Au frais !

    12447

    « Un dernier verre, Oleg ?Le rêve de Mado »