• Étretat

    Vis, vent, mords à plein souffle

    Mon visage, rends-le

    Vivant, qu'il se boursoufle

    De printemps vert et bleu !

     

    Vis, vent, mords ce nuage,

    Mate à mort tout le gris

    Vivant dans son sillage

    Et ses moutons aigris !

     

    Vis, vent, mords mon oreille,

    Je voudrais me sentir

    Vivant comme une abeille

    Heureuse de sortir !

     

    Vis, vent, mords ce nuage,

    Ce matamore est si

    Vivant que son maillage

    Aura sans fin grossi !

     

    Vis, vent, mords mon sourire

    En bien meilleur état,

    Vivant, prompt à décrire

    La beauté d'Étretat !

    10926

    « Filles du CalvaireGérard écrit »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 6 Mars 2016 à 22:16

    Bonsoir Fabrice, ah Etretat et ses falaises, je connais pour y avoir été deux, trois, fois... en été, il faisait venteux ce jour mais ça n'enlève rien à la beauté du lieu, on se sent plus encore vivant qu'en plein soleil... merci, bonne nuit, bises de JB

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:42

        Bonsoir Jill... Je découvrais. Et le vent qu'il y fait, ce n'est pas de la légende ! Mais c'est vivifiant ! Et c'est un si bel endroit, les falaises, la mer, les couleurs, la lumière (malgré les nuages)... Merci à toi. Bises.

        FP

    2
    Lundi 7 Mars 2016 à 01:13

    Bonjour Fabrice

    tu as encore écrit un beau texte.merci de ton passage sur blog3.....sur celui-ci tu peut aussi apprendre...lol

     

    Je te souhaite un très bon lundi

     

    Avec amitié

     

    René

     

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:43

        Bonsoir René. Merci à toi. 

        Oui, j'avais un peu zappé que tu avais plusieurs blogs, j'ai cliqué sur ton pseudo et je suis tombé sur celui-là par hasard.

        Bon mercredi, amicalement. Bises.

        FP

    3
    Lundi 7 Mars 2016 à 07:26

    c'est joliment décrit

    bon lundi à toi , bise

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:44

        C'est joliment commenté (pas besoin d'en faire des caisses, parfois !).

        Bon mercredi à toi. À demain pour le café. Bises.

        FP

    4
    Lundi 7 Mars 2016 à 09:02

    Je n'ai vu Etretat qu'une fois, par temps venteux, et je m'y retrouve ici !

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:51

        Je crois, Loïc, qu'il doit y avoir souvent (voire toujours) du vent, là-bas. En tout cas je te remercie de m'y avoir un peu "accompagné", donc wink2

        FP

    5
    Lundi 7 Mars 2016 à 09:09

    Bonjour,

    On s'y croirait.

    Bonne journée

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:52

        Bonsoir Rafaël... Tant que tu n'as pas pris un vent en lisant, c'est l'essentiel ! Merci à toi.

        FP

    6
    Lundi 7 Mars 2016 à 11:02

    coucou Fabrice,

    Tu avais besoin de prendre une bouffée d'air frais pour pouvoir affronter cette nouvelle semaine qui s'annonce, comme je te comprends.

    Profites de ta jeunesse poète, tu as bien raison...

     

    "Tu souris dans l'invisible.

    O douce âme inaccessible,

    Seul, morne, amer, 

    Je sens ta robe qui flotte 

    Tandis qu'à mes pieds sanglote

    La sombre mer.

     

    La nuit à mes chants assiste. 

    Je chante mon refrain triste

    A l'horizon.

    Ange frissonnant, tu mêles

    Le battement de tes ailes

    A ma chanson."

     

    et le soir arrivant Fabrice écrit un joli poème sur son week end et est content et nous aussi de pouvoir

    le lire le lendemain.........

    bon semaine poète

     

      • Mardi 8 Mars 2016 à 23:56

        Bonsoir Danielle... Merci pour ces jolis vers. Bon, je vais te faire mentir en disant que je n'ai pas écrit au soir arrivant, mais PENDANT que le vent me picotait savoureusement le visage (et faisait voler les pages de mon carnet hahaha)... 

        La semaine s'approche déjà de son milieu... Bon mercredi à toi. Bises.

        FP

    7
    Lundi 7 Mars 2016 à 14:53

    Coucou Fabrice,

    Nous étions tous avec toi hier pour partager ces falaises, cette vue et ce vent d'Etretat!

    Tes mots cinglent comme le vent et en même temps ils ont le roulis de la mer qui berce et nous fait découvrir les trésors de ce lieu magique.

    J'aime beaucoup le "mate à mort" et le "matamore"!!!!

    Un beau souvenir de weekend alors!

    Bisous Fabrice et bonne reprise sous le soleil j'espère

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:02

        Coucou Patricia... Eh oui, souvent je raconte des histoires, des carabistouilles, mais, souvent n'est pas toujours. Il arrive que "je" ne mente pas hahaha... Oui, un beau souvenir gravé aussi bien dans la mémoire que dans la rime (on fait ce qu'on peut)

        Merci pour tes mots, toujours appréciés, parce que toujours sensibles. 

        Bisous, bon mercredi (le soleil va et vient en ce moment, mars oblige !)

        FP

    8
    Lundi 7 Mars 2016 à 16:23

    Coucou Fabrice

    Si contente de te retrouver ... ordinateur qui avait  sombré avec Norton sous les coups de méchants virus...

    Un très beau WE tout comme ton poème au diapason ! Merci de ce grand vent revigorant qui souffle à travers tes vers... tu me donnes envie de m'y promener, à Etretat !

    J'adore ce style que je ne connais pas ! je vais étudier ça de près ! cool he

    Bisous glacés malgré le magnifique soleil

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:10

        Luciole, je ne connais pas ce style davantage que toi, je veux dire qu'il ne me semble pas porter un nom particulier, il est sorti de mon inspiration comme tel, j'avais à la fois le désir de jouer (un peu) avec les mots et certaines sonorités. 

        Les ordinateurs sont des choses si fragiles, attention aux virus, en effet. Le principal est que ce soit rentré dans l'ordre.

        Bon mercredi et bonne promenade à Étretat quand tu y iras (ou retourneras) un de ces jours. Merci beaucoup. Bises.

        FP

    9
    Lundi 7 Mars 2016 à 18:42

    Joli poème, on sent le vent et l'air normand.

    Bises, bonne soirée

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:11

        Merci Sandra... Et encore, je n'ai pas parlé des parfums, des odeurs, des embruns, des bruits... Un vrai tableau enchanteur, ce lieu, à ceci près qu'il existe vraiment.

        Bises, bon mercredi.

        FP

    10
    Mardi 8 Mars 2016 à 07:40

    coucou c'est mardi !

    bise

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:13

        Et c'est même mercredi, à l'heure où je te réponds. Mieux vaut tard que jamais, dit un diction... (est-ce pour cela que je suis souvent en retard ? hahaha)

        Bises.

        FP

    11
    Mardi 8 Mars 2016 à 07:51
    la griffe

    un poème plein de vigueur ,mardissime.

    le point d'exclamation n'a eu aucun trucage .

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:14

        Parce que le vent sur la côte n'en manque pas, de vigueur, j'ai essayé de lui en piquer une part, pour la retranscrire autant que possible ici. Visiblement, ça a plutôt fonctionné...

        Merci à toi, et aussi pour la précision (au sujet du point d'exclamation).

        FP

    12
    Mardi 8 Mars 2016 à 07:57
    Chadou

    Bonjour Fabrice, très joli poème...J'aime aussi Etretat mais j'aime encore mieux Honfleur pas toi ? Beau mardi mon ami et gros bisous !

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:15

        Coucou Chadou... Honfleur et Étretat, c'est la Normandie, et c'est à la fois deux ambiances et deux visages différents de cette Normandie. Mais j'aime les deux. À vrai dire, je crois que j'aime toute la France (et au-delà)... 

        Merci à toi. Je te souhaite un bon mercredi (ensoleillé, puisque tu aimes ça), bisous.

        FP

    13
    Mardi 8 Mars 2016 à 21:47

    Quand nous courions sur la falaise
    cheveux au vent et l'air heureux
    tu prenais ma main, amoureux
    de ses grandes arches lunaires

    Tu as peint le vert et le gris
    l'océan qui battait colère
    les jours d'hiver quand vient la nuit
    pour éroder leurs pieds d'argile

     

    Bonne nuit Fabrice, sans coup de vent !

     

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:20

        Merci pour cette délicate attention, Balaline, pour ces mots soufflés poétiquement. Une très belle réponse à l'escapade étretatais (désolé, c'est disgracieux, mais c'est le bon gentilé - je n'oserai le jeu de mots facile)...

        Bonne nuit, sans coup de vent non plus, juste la douce brise des rêves.

        FP 

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :