• Eusébie wasabi

    Eusébie wasabi

     

     

    Quand Eusébie a eu vent de tes frasques,

    Quand elle su que tu portais des masques

    Pour mieux jouer au chasseur joli-cœur,

    Moins gentleman que rapace arnaqueur,

    Qui se délectait de nymphettes

    Aux jambes souples et parfaites,

    Dans son dos,

    Quand la Marie a eu la bonne idée

    De délier sa langue décidée,

    La grosse bombe, éclatée au grand jour,

    A fait l'effet d'une chaleur de four...

    Que croyais-tu, pauvre imbécile !

    Que tout demeurerait facile,

    Dans son dos ?

     

    Un tel secret s'extrait de son refuge,

    Tôt ou tard !

    La vérité t'a mis face à ton juge

    En pétard...

     

    Femme trompée a la rage piquante,

    Une fois verte, et la paume marquante ;

    Une, deux, trois... Les gifles ont fusé

    Sur ton orgueil de renard trop rusé.

    Eusébie était folle en mode

    Wasabi – cinglante méthode !

    10906

    « Le poète narcicyniqueFilles du Calvaire »