• Fol Amour et petits cailloux

    Mon cœur est sorti de la brume

    Au temps où le tien m'a conquis.

    Depuis, léger telle une plume,

    Je plane avec toi ; c'est exquis !

     

    Rose bonbon et bleu turquoise,

    N'en déplaise au vent automnal,

    Épousent la passion framboise

    Qui se lit dans notre journal.

     

    Ah, ce tourbillon... Quel manège,

    Quand s'emballe le fol Amour ;

    J'en oublierais le ciel gris-beige

    À qui novembre fait la cour !

     

    Bien que je perde un peu la tête,

    Chaque jour, au fil du bonheur,

    Je me redis qu'une tempête,

    Demain, peut briser le planeur...

     

    Alors, par précaution, je sème

    Des petits cailloux en chemin ;

    Si tu me reprends tes je t'aime,

    Si tu viens à lâcher ma main,

    Qu'au moins je sache tout de même

    Retrouver, parmi les débris

    Du rêve déçu, mes esprits.

    11776

    « Bel ArchambaudLe tango des tergiversations »