• Il est revenu

    J'ai remis ma vie à sa place,

    Dans son grand désordre ordonné.

    Il est revenu, m'a sonné

    Les cloches, m'a rempli la tasse

    À nouveau de tout ce qu'il est...

     

    J'ai redéployé chaque chose

    Hors de ces sentiers bien tracés,

    Trop droits, trop nets, trop compassés,

    Pavés de blanc et de vieux-rose ;

    La dragée ou le petit-lait,

    Le fil sans vices sur l'ourlet,

    J'en ai eu ma dose !

     

    Car l'extrême tranquillité,

    L'excédent de moralité,

    Cousus sur la docilité,

    Manquent de sensualité,

     

    J'ai remis ma vie à sa place,

    Où le feu ne connaît pas l'eau ;

    Il est revenu au galop,

    Mon naturel, vif et tenace,

    Et je l'aimerai tel qu'il est.

    12547

    « Quand j'étais poèteLe clown et l'ivrogne »

  • Commentaires

    1
    Mardi 1er Août à 13:53

    Le naturel est un bon compagnon. Etre nature est une forme de sincérité souvent appréciée  par ceux qui fuient la sophistication et recherchent une relation vraie.

      • Mardi 1er Août à 15:17

        Bonjour jamadrou,

        De toute façon, on n'est jamais le plus à l'aise qu'en étant soi-même. Il arrive qu'on doive composer, mais on se rend vite alors compte que l'on n'est pas à sa place, on se sent étriqué à l'intérieur d'un costume qu'on essaie de porter au mieux mais qui ne correspond pas. Par conséquent, faisons fi du protocole quand il est exagéré, et restons ce qu'on est, c'est encore le meilleur moyen de se mentir le moins.

        Merci à toi. Belle semaine.

        FP

    2
    Mardi 1er Août à 13:59

    Coucou Fabrice....

    Te voila apaisé donc... très beau poème.

    Bises et bon mardi

     

      • Mardi 1er Août à 15:18

        Coucou Zaza,

        Content de te retrouver, tel qu'en toi-même, fidèle.

        La vie est déjà parfois si complexe, n'en rajoutons pas, restons vrais autant que possible, n'est-ce pas.

        Bises et bon mardi de même. Merci.

        FP

    3
    Mardi 1er Août à 14:06

    Etre naturel, tel qu'en soi-même, authentique...et l'on respire mieux...Merci Fabrice

      • Mardi 1er Août à 15:20

        Bonjour Gazou,

        C'est exactement ça ! Tant que l'on peut, aspirons à ressembler à ce que l'on est, au lieu d'imiter je ne sais qui pour plaire à je ne sais qui...

        C'est moi qui te remercie. Bonne fin de journée.

        FP

    4
    Mardi 1er Août à 16:46
    Renee

    C'est très bien de rester naturel et pourquoi vouloir le chassé il revient toujours dès qu'il peut.....Bisousss

    Joli ton nouveau fond

      • Mercredi 2 Août à 08:19

        Bonjour Renée,

        Tu as raison. Pourquoi ? Peut-être parce qu'on n'a pas le choix, parfois, que de faire un peu semblant... Mais le naturel ne se chasse jamais bien longtemps, à moins d'être endurant dans la comédie hahaha...

        Merci à toi. Bonne journée, bisous.

        FP

    5
    Mardi 1er Août à 16:59

    Bonjour Fabrice, ah la société et ses jeux de rôle pour entrer dans le moule bien souvent, mais est-on heureux; heureuse, ah ma foi... faire semblant ne va pas à tout l'monde, bienvenu dans ton monde.... ;-) Bon mois d'août en prime, bises

      • Mercredi 2 Août à 08:22

        Bonjour Jill,

        Tu touches exactement au fond du problème : la société. Eh oui, avec ses codes, on est quelquefois contraint de dévier un peu de ce qu'on est. Mais tant que ça reste exceptionnel ou lié à UNE circonstance, ça peut aller. C'est quand ça devient une habitude, d'endosser des rôles de composition, que ça peut devenir un souci, à la longue. Un souci pour soi, d'abord...

        Bon mois d'août de même (il démarre plutôt bien, niveau météo). Bises et merci à toi.

        FP

    6
    Mardi 1er Août à 18:02
    On est jamais aussi bien qu' en soi même
    Il faut se complaire dans soi..Pas pour plaire aux autres..Et celui ou celle à qui cela déplait peut toujours prendre un autre chemin que le tien..Fabrice je t approuve de tout coeur..Bisous caniculaire.
      • Mercredi 2 Août à 08:25

        Bonjour Ghislaine,

        Tout à fait d'accord avec toi, en tous points. 

        Pas encore de canicule ici, je crois même que ce n'est pas prévu dans l'immédiat, tant mieux, on va tourner autour des 26/27° aujourd'hui, je t'envoie donc un peu d'une relative fraîcheur dans mes bisous d'ami. 

        Merci à toi.

        FP

    7
    Mardi 1er Août à 18:36
    Tu me parles de samedis bien occupés, par des mariages. Tu es prêtre ? ? ?
    Bon, tu animes peut être les mariages, homme orchestre. Et le fameux titre si souvent demandé. YMCA, ce titre dont la chorée mime les lettres. Des français je crois.
    Je repasserai profiter de ton texte.
    Amicalement. Yann
      • Mercredi 2 Août à 08:17

        Bonjour Yann,

         

        Haha non, ni prêtre, ni animateur, ni même organisateur de mariages. Juste un invité. Eh oui, quatre mariages pour le seul mois d'août (2 à Paris, 1 en Bretagne, 1 en Savoie). Je vais donc être rudement pris les week-ends. Peu importe, j'adore aller aux mariages. Ce sera parfois fatiguant mais ce sera de la bonne fatigue ;)

         

        Merci de ta visite. Reviens quand tu veux, bien sûr. Bon mercredi. 

         

        FP

    8
    Mardi 1er Août à 20:28

    pourquoi donc vouloir chasser le naturel ? 

    tous nous en avons fait l'expérience ... il revient au galop 

    amitié .

      • Mercredi 2 Août à 08:28

        Bonjour Marie-Claude (content de te retrouver).

        Ton été se passe-t-il bien ?

        Eh oui, pourquoi vouloir, par moment du moins, nier ce que l'on est ? Comme je l'ai écrit plus haut, sans doute pour entrer dans le jeu des codes sociaux, peut-être aussi pour avoir la paix (parfois, se masquer ou se farder évite certaines explications), ou pour s'attirer les faveurs de quelqu'un. Mais attention, dans cette dernière solution, si ça peut aider au départ, ça se révèle vite être un piège. Car il est dangereux de fonder une relation sur un mensonge, un malentendu...

        Merci à toi. Bises et belle journée.

        FP

    9
    Jak
    Mercredi 2 Août à 08:58

    Chasser le naturel il revient au galop

    Se leurrer de sur soi-même ce n’est pas rigolo

    Avoir les yeux en face des trous, combien c’est difficile

     Pourtant  s’accepter tel qu’on est rend la vie plus facile

    Heureux celui ou celle qui enfin l’a compris.

     

    nota j ai découvert  ton blog sur celui  de Bill Jill

      • Mercredi 2 Août à 10:07

        Bonjour Jak,

        il me semble qu'il arrive que l'on se croise sur Mil & Une, non ? Ton pseudo me parle... Oui, chez Jill Bill, je viens aussi. 

        Le naturel, en vrai, ne se chasse qu'en apparence. Au fond, il reste là, tapi dans l'ombre des masques que l'on peut arborer au gré d'une vie. Il est comme l'eau qui dort. Et quand il se réveille, il est comme un volcan. Mais ça fait du bien de se retrouver, de se dire que ça ne mène à rien de bon de caresser tout le monde dans le sens du poil et inversement.

        Merci Jak, bonne journée. Et bienvenue sur mes pages.

        FP

    10
    Mercredi 2 Août à 09:12

    Merci pour ton commentaires. Tu vois, elles ont bien fait de regagner la Normandie.

    Bises et bon mercredi , ici c'est sous des trombes d'eau !

      • Mercredi 2 Août à 10:09

        Re-bonjour Zaza,

        Ne me remercie pas. D'autant que je suis plutôt très "en coup de vent", très absent, ces temps-ci.

        Le temps dans ton île (ça doit être pareil en Normandie) paraît bien plus supportable et agréable que celui qu'il fait actuellement dans le sud-est. Trop de chaleur tue l'été, je trouve... (avis très perso).

        Bises et bonne journée rafraîchissante (profite !!!)

        FP

    11
    Mercredi 2 Août à 11:47
    Il faut essayer de se surprendre soi même, hors du microsillon surcreuser son chemin, et tout décider de refaire autrement.
    Mais il est aussi bien plaisant de retrouver des plaisirs de ceux à valeur sûre.
    Bon mariages, aux 4 coins du monde, à croiser des personnes que tu ne sais pas encore t'être indispensables.
    Amicalement. Yann
      • Jeudi 3 Août à 23:19

        Bonsoir Yann,

        Tout d'abord, merci d'être revenu sur le texte.

        Entre décider de tout refaire autrement et vouloir retrouver des plaisirs de ceux à valeur sûre (pour reprendre tes propres termes), il doit bien pouvoir y avoir un juste milieu profitable. Il n'empêche, on est ce qu'on est, alors, on peut toujours composer quand c'est utile de cacher un peu de ce que l'on est, à condition d'y trouver son compte.

        Bon weekend à toi. À bientôt.

        FP

    12
    Vendredi 4 Août à 07:56
    Chantal

    Bonjour Fabrice ça c'est quelque chose que je n'ai jamais fait, je suis comme je suis et celui qui n’apprécie pas n'a qu'a aller voir ailleurs, c'est tout simple, et en plus j'ai horreur des gens qui jouent un rôle pour paraître !!

    Nous habitons la région Liégeoise et c'est bien tempéré...il ne pas fait trop chaud, aujourd'hui, si la pluie passe sont chemin, on aura une belle  journée d'été, je vais bien en profité pour aller faire ma petit ballade avec le chien et faire le plein d'énergie, que ton vendredi soit beau et plein de petits bonheurs, je t'embrasse avec tendresse ♥

             

      • Vendredi 4 Août à 11:12

        Bonjour Chantal,

        Tu as la meilleure méthode : celle de ne jamais se laisser abuser par ceux qui voudraient te changer. Rester ce que l'on est tout en acceptant que les autres soient ce qu'ils sont. Et je crois que ça t'a plutôt réussi.

        Pareil pour moi, pour la météo, à Paris, on respire mieux que dans le sud-est, où l'on subit la canicule. Mais bientôt, ça va être les vacances pour moi, et à la plage, je n'aimerais pas qu'il fasse moins de 25°C hein. 

        Allez, je t'embrasse, amie liégeoise. Belle journée à toi, merci pour tes mots.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :