• Il ne suffira pas de mots

    Combien de fêtes défleuries,

    Combien d'histoires assombries,

    Combien de sourires ôtés,

    Combien de cœurs ensanglantés,

    Combien d'innocences perdues,

    Combien d'étoiles descendues,

    Combien de destins écrasés,

    Combien de lendemains rasés...

     

    Combien d'autres jours de souffrance,

    Combien d'autres nuits de terreur,

    Avant que les places de France

    Et d'ailleurs ne voient plus l'horreur

    Les piétiner, marcher sur elles,

    Et priver nos libertés d'ailes ?

     

    Il ne suffira pas de mots

    Pour nous délivrer de ces maux.

    11356

    « Rira bien qui rira le dernier !Les saisons passent vite »