• Irrésistiblement

    Voici, par la fenêtre, entrent bribes d'aurore,

    Qui tiennent la chandelle aux astres endormis.

     

    Par les oiseaux, descend, multicolore,

    Le rire du soleil, comme il était promis.

     

    Plus loin, sur l'avenue, approche une fanfare,

    Qui repeint le silence aux notes du bonheur.

     

    Sur l'horizon, resplendit l’œil d'un phare ;

    L'espoir, un temps perdu, retrouve son honneur.

     

    Non, ce n'est plus un rêve,

    Tu m'embrasses vraiment...

    Sur moi, ton jour se lève,

    Irrésistiblement.

     10335

    « Le bon AlbinTon sourire »