• Je te tuerais...

    Je te tuerais dans l’œuf

    De ton désir de plaire

    À quelque soleil neuf

    Qui viendrait te distraire,

    Je te tuerais,

    Si tu te laissais prendre

    À son or à revendre !

     

    Je te tuerais avant

    Que tu n'aies eu l'audace

    D'offrir à quelque vent

    De passage ma place,

    Je te tuerais,

    Si tu te laissais prendre

    À son air, sans attendre !

     

    Oh oui, je te tuerais,

    D'un coup d'amour si tendre

    Qu'alors tu ne saurais

    Ne plus jamais t'éprendre

    Que de moi, mon amour,

    Jusqu'à ton dernier jour !

    12597

    « Ange malinEthel »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Septembre à 12:20

    Bonjour Fabrice, ah... à bonne entendeuse !!!!  Il te faudra pour lui plaire ne pas chômer jamais, ne pas lasser non plus, ah une belle et dure mission que voilà... entretenir la flamme amoureuse ! Bon jeudi à toi, bises

      • Mercredi 13 Septembre à 23:29

        Bonsoir Jill,

        À qui le dis-tu ! Pour savoir entretenir la flamme, il faut avoir du doigté, et, mine de rien, beaucoup de souffle (mais pas pour souffler dessus, hein ! hihihi)

        Bises et bonne nuit. Merci.

        FP

    2
    Jeudi 7 Septembre à 14:44

    Malgré tout....si tu t'en vas...(car le temps va...)

    C'est sûr que ça  me tuera...( Sam me tuera? )

     

    Câlinsss!!!

      • Mercredi 13 Septembre à 23:30

        Bonsoir Claire,

        Ah, pauvre manchot ! Il est des fois où l'on est vraiment, vraiment, vraiment perdu ! Et sans celui ou celle qui compte le plus... Bah... 

        Merci à toi. Bises.

        FP

    3
    Jeudi 7 Septembre à 16:00
    renee

    quelle belle déclaration, mais ne la tue pas si......Bisessss

      • Mercredi 13 Septembre à 23:31

        Bonsoir Renée,

        Je pense que la plupart de ceux qui menacent de tuer ne passent jamais à l'acte, et heureusement !!! Sinon, quel carnage !!!

        Bises et merci.

        FP

    4
    Jeudi 7 Septembre à 17:44
    LADY MARIANNE

    bonjour !
    la jalousie est un vilain défaut !
    mais c'est tellement poétique que tu es pardonné !
    bisous- bonne journée-

      • Mercredi 13 Septembre à 23:32

        Bonsoir Lydie,

        Ah oui, la jalousie, poussée à l'extrême surtout, est une vraie plaie même ! Elle étouffe autant que l'amour de celui ou celle qui est jaloux/se

        Bises et merci.

        FP

    5
    Jeudi 7 Septembre à 20:52

    Coucou Fabrice.

    Mais tu ne la tueras pas et la semaine prochaine tu fêteras sont retour.

    Ci-dessous un copié collé :
    "Rentrée ce soir complètement HS, je vous retrouve demain en meilleure forme. J'espère que la nuit sera réparatrice.
    Bisous"

      • Mercredi 13 Septembre à 23:33

        Coucou Zaza,

        Tuer est bien sûr une façon de parler, mais ce genre de menace n'est jamais complètement anodin, donc, faire attention tout de même à celui ou celle qui la profère.

        Bises, en espérant que tu es désormais en pleine forme !!!

        Merci.

        FP

    6
    Vendredi 8 Septembre à 07:46

    Coucou Fabrice

    Et bien tu as de la répartie dans ton texte...bravo, elle devra faire attention.

    bisous mon ami et bon vendredi

      • Mercredi 13 Septembre à 23:34

        Bonsoir Arlette,

        Dans la vie, je crois, qu'il faut toujours exprimer ce qu'on ressent, même si ça peut déstabiliser, effrayer ou blesser...

        Merci à toi. Bisous.

        FP

    7
    Vendredi 8 Septembre à 08:07
    Chantal

    Bonjour Fabrice le soleil ne brille pas aujourd’hui c’est triste, je profite pour venir te faire un petit coucou plein d’amitié et te dire bonjour, nous avons ce temps triste pour toute la fin de semaine,  ce n’est pas réjouissant…j’espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien !

    Comme tu y va toi, j'aime bien le poème mais je n'approuve pas la chose !

    je te souhaite un excellent vendredi profite bien je t embrasse mon ami ♥

           

      • Mercredi 13 Septembre à 23:36

        Bonsoir Chantal,

        Oh je sais parfaitement que tu n'approuves pas la chose... Dire que certains passent quand même réellement à l'acte... On parle ensuite de crime passionnel... Enfin, bon, c'est un crime avant tout, hein !

        Bisous et merci (pluie, pluie, et re-pluie ici... Mais ainsi va la fin de l'été)

        FP

    8
    Vendredi 8 Septembre à 09:01

    Nul ne peut ainsi ,malgré sa force d'amour, disposer de la liberté d'autrui ! 

    je fuirais cet espèce d'amour sans hésiter  ...

    mais ce n'est qu'un  poème ...

    amitié .

      • Mercredi 13 Septembre à 23:37

        Bonsoir Marie-Claude,

        Ce n'est qu'un poème... Oui, en ce qui me concerne. Mais ce genre d'amour étouffant existe, et hélas fait aussi son lot de victimes...

        Cela dit, je partage entièrement ton point de vue !

        Bises et merci.

        FP

    9
    Vendredi 8 Septembre à 16:57

    la vie est trop sacrée pour vouloir la stopper par un amour fou.

      • Mercredi 13 Septembre à 23:37

        Bonsoir jamadrou,

        Tu l'as dit : amour FOU ! Tellement fou que ça peut se révéler inquiétant à la longue...

        Merci à toi. Bises.

        FP

    10
    Vendredi 8 Septembre à 18:40

    Quelle fougue !... des lignes une fois de plus bien menées et parfaitement ciblées ;-)
    Merci Fabrice pour ce moment de partage

      • Mercredi 13 Septembre à 23:39

        Bonsoir Joëlle,

        Attention, la fougue peut aussi celle de la foudre ! Et là... (hihihi - je ris, mais jaune)

        C'est moi qui te remercie. Bises.

        FP

    11
    Samedi 9 Septembre à 03:31

    C'est net et précis !

    ----------------------- Peut-être un peu trop d'amour, non ?

    Bon Week-end Fabrice

    Michel

     

      • Mercredi 13 Septembre à 23:40

        Bonsoir Michel,

        Oui ! Un peu TROP d'amour ! D'aucuns diraient qu'on n'aime jamais trop, pourtant, l'amour, c'est comme tout, en excès, ça peut être néfaste...

        Bon jeudi à toi, merci.

        FP

    12
    Balaline
    Mardi 12 Septembre à 11:32

    Un amour qui emprisonne, un amour si excessif, un bain d'amour qui , à la fois, charme, interroge et fait fuir ... mais tu as réussi un très beau poème Fabrice.

    Bises et belle journée

      • Mercredi 13 Septembre à 23:42

        Bonsoir Balaline,

        LE paradoxe de l'amour... On en veut, on court après, mais s'il devient pesant, encombrant, étouffant, alors on le fuit, ou on essaie de le fuir. Et là, on se met à espérer un autre amour... On n'est jamais (heureusement - ou si peu, vacciné par l'amour).

        Bises et bon jeudi à toi.

        FP

    13
    Mardi 12 Septembre à 20:30

    Ah, la possessivité et l'amour... quand on aime, on veut l'autre seulement pour soi et c'est bien légitime.  Mais de là à tuer, il y a qd même de la marge ;-)
    Bonne journée, semaine !

      • Mercredi 13 Septembre à 23:44

        Bonsoir Sandra,

        De là à tuer, je suis bien d'accord, la marge est même grosse et large ! Mais nous savons bien que certains n'hésitent pas à tuer pour de bon, soit l'amant / la maîtresse, soit le compagnon / la compagne... 

        Bon jeudi à toi, et bon weekend (ça approche). Merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :