• Joli cœur

    Joli cœur

     

     

    C'est un joli cœur

    Qu'un charmeur sourire enrubanne,

    C'est un joli cœur

    Qui fait les yeux doux, se pavane...

     

    Et ce joli cœur

    Bat le briquet, non la chamade ;

    Oui, ce joli cœur

    Vient, boit, puis repart, bon nomade !

     

    Dans mon rêve, il reste à moi seul,

    Près du mien se sédentarise,

    Mais au réveil, qu'est-ce ? Un linceul

    Blanc de givre sur ma cerise...

    Mon gâteau, lui, n'est qu'un caillou

    Sur lequel trébuche Only you.

     

    J'aimerais savoir ce qu'il cache,

    Ce cœur si secret, si pressé

    De contourner la moindre attache,

    De se garder cadenassé...

    Dans mon rêve, il s'installe et chante,

    Freud en perd son latin, déchante.

     

    C'est un joli cœur

    Dont le charmeur sourire tue

    Plus qu'un autre cœur ;

    J'en ai l'âme à plat, courbatue.

     

    Devenant braqueur

    Dans mon cauchemar, je me l'ouvre,

    Ce tout joli cœur,

    Au pied-de-biche, et, j'y découvre

    Le sifflet cassé

    D'un oiseau blessé.

     

     

     

    Joli cœur

    12497

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « Le rêve de MadoJuillet bonheur »