• Juillet bonheur

    Juillet, côté rue,

    Regarde passer

    La foule férue

    D'or à caresser ;

    Belle hémorragie

    Jusqu'à la magie

    Du bleu littoral,

    Exode viral ;

    Que de monde prise

    Le sud, sans surprise !

     

    Juillet, côté cour,

    Trace la paresse

    Qui trouvera court

    Le temps de l'ivresse.

     

    Juillet, côté cœur,

    Surligne l'aurore

    Au rose marqueur.

    Cupidon pérore...

    Bonheur estival...

    Tourmente en aval ?

    Pour beaucoup, l'automne

    Sera monotone.

    Mais c'est loin, demain,

    Donne-moi la main !

    12507

    « Joli cœurComplainte estivale d'un fauché »