• L'amour promet

    À nos allures

    Repeintes aux couleurs du temps,

    Fendant les doux vents envoûtants,

    Nonchalamment,

     

    Nos chevelures

    Qu'ébouriffe l'été naissant,

    Dans le matin luminescent,

    Si tendrement,

     

    L'amour accroche

    Mille raisons de croire en lui ;

    Je me rapproche

    De toi.

     

    L'amour nous somme

    De ne plus jurer que par lui

    Qui nous est comme

    Un toit.

     

    De nos fêlures

    Trop lourdes pour nos cœurs ballants,

    Ayant longtemps mu nos pas lents,

    Séparément,

     

    Nos engelures

    Replètes de frimas glaçants,

    Avides de soleils perçants,

    Obstinément,

     

    Faisons des bulles

    Pour qu'elles éclatent dans l'air ;

    Joyeuses bulles

    En bleu...

     

    L'amour, s'il crie,

    Promet plus qu'un bonheur éclair.

    Oh ! Je t'en prie,

    Crois-le !

    11296

    « Un mal pour un bienSur le pont du Pantaléon »

  • Commentaires

    1
    Samedi 25 Juin 2016 à 08:36

    Bonjour Fabrice... l'amour nous fait marcher, on y croit depuis la nuit des temps, même si il ne tient pas toujours ses promesses d'un grand... amour, rien n'est donné dans la vie, même pas lui... il se travaille ! Bon W-E aux zamoureux et tous... bises

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:21

        Bonjour Jill... Eh oui, c'est absolument vrai que rien n'est acquis, tout se gagne, se travaille et s'entretient. L'amour promet, fait courir, tout le monde tombe dans le panneau, parce que...tout le monde a besoin de croire en l'amour !!!

        Belle journée, merci à toi. BISES.

        FP

    2
    Samedi 25 Juin 2016 à 09:29
    ZAZARAMBETTE

    Bonjour Fabrice. C'est magnifique, j'adore !

    Bises et bon samedi - ZAZA

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:34

        Bonjour Zaza... Ton samedi fut-il bon ? Le mien, oui. En tout cas, merci à toi. Bises.

        FP

    3
    Samedi 25 Juin 2016 à 10:18

    Aimer sans rien attendre pour le simple bonheur d'aimer,  c'est peut-être la meilleure façon d'avoir une réponse....Il est plus facile de répondre à un amour désintéressé

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:36

        De toute façon, Gazou, je crois fermement qu'aimer vraiment c'est aimer sans rien attendre. Il est plus facile de se faire aimer que d'aimer vraiment. 

        Bon dimanche. Merci.

        FP

    4
    Samedi 25 Juin 2016 à 10:49

    l'amour  tout le monde y croit

    il nous fait beaucoup courir...

    très peu de personnes savent le garder je pense...

    bon week end Fabrice

    bisousss

     

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:39

        L'amour est aussi beaucoup idéalisé, Danielle, et souvent, on en attend bien plus que ce qu'il peut donner. Voilà pourquoi beaucoup (et je suis d'accord avec toi) ne savent pas le garder, car son idéalisation ne facilite pas l'acceptation de sa part de faiblesse : dès les premiers couacs (généralement minimes, pourtant), certains se tournent déjà vers des horizons nouveaux, croyant que l'herbe est forcément plus verte ailleurs.

        Très bon dimanche à toi, merci. Bises.

        FP

    5
    Samedi 25 Juin 2016 à 15:32
    renee

    L'amour sujet éternel souvent éternellement impossible ou décevant! Joli ce poème quand même. Bisousssss

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:45

        Une vision de l'amour quelque peu pessimiste, Renée... C'est vrai que l'amour paraît plus souvent impossible et décevant... Mais n'est-ce pas plutôt à cause de notre façon idéaliste de le considérer ? N'en attendons-nous pas un peu trop de lui ? La question reste ouverte...

        Merci à toi. Bisous, bon dimanche.

        FP

    6
    Samedi 25 Juin 2016 à 17:54

    L'amour est tout et pourtant, ce monde se meurt ... par manque d'amour ...

    amitié .

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 08:47

        Eh oui, Marie-Claude ! Hélas ! C'est encore, je crois, toujours cette manière de l'idéaliser plus que de raison qui fait que beaucoup ne le reconnaissent pas quand il passe ou ne savent pas le faire fleurir une fois qu'il a commencé à germer.

        Bon dimanche à toi, merci.

        FP

      • Lundi 27 Juin 2016 à 16:43

        que j'aime Fabrice ton expression : beaucoup ne savent pas le faire fleurir une fois qu'il a germé

        je vais le noter dans mon petit cahier secret en signant Fabrice Parisy

        j'espère que ton bras va mieux

      • Mardi 28 Juin 2016 à 08:22

        Je suis bien honoré, chère Danielle, d'avoir une petite place dans ton petit cahier secret... 

        Oui, mon bras se répare doucement, sûrement. Il va bien mieux, j'entrevois le bout du tunnel, et finalement, écrire à un doigt, ce n'est pas la mer à boire, j'ai même fait d'énormes progrès ! hihihi.

        Merci à toi. Douce journée. Bisous.

        FP

    7
    Dimanche 26 Juin 2016 à 15:32

    Ah l'amour, l'amour, l'amour toujours... en général, en amour, plus ça va, moins ça va ! 
    Il n'y a qu'en poésie que l'amour rime avec toujours et tu as su trouver les mots pour nous faire rêver de cet absolu !
    il y a tellement de formes d'amour différentes qu'il faut je pense apprendre à transformer l'amour pour qu'il garde son essence tout en évoluant.. un amour qui n'évolue pas est un amour qui meurt je crois.

      • Dimanche 26 Juin 2016 à 19:16

        Oui, Sandra, comme dit une certaine chanson, "les histoires d'amour finissent mal, en général" (j'insiste tout de même sur le "en général" hein !)

        L'amour nous ressemble, au fond. Nous évoluons au cours de la vie, alors pourquoi l'amour n'évoluerait-il pas ? Bien sûr qu'il doit évoluer (et se renouveler en permanence), sinon, il s'asphyxie. Mais TOUTES les formes d'amour sont concernées. On ne pourra jamais obtenir la perfection, l'idéal rêvé, ce qui n'empêche pas qu'on peut faire quelques efforts pour sauver ce qu'il y a à sauver, et y croire malgré tout, ne serait-ce qu'un minimum. Celui qui n'y croit pas ou n'y croit plus est déjà un peu mort, comme l'amour qui n'a pas évolué.

        Merci de ta visite, très bonne fin de dimanche à toi. Bises.

        FP

    8
    Lundi 27 Juin 2016 à 06:00

    c'est bon d'aimer

    tu l'écris bien c'est plein d'espoir

    bonne semaine à toi , bises

      • Lundi 27 Juin 2016 à 07:51

        Il en faut, Edwige, de l'amour et de l'espoir, il en faut ! Et bien sûr que c'est bon, même si ça peut faire aussi très, très, très mal... 

        Bon lundi (avec un peu de soleil, j'espère), merci. BISES.

        FP

    9
    Lundi 27 Juin 2016 à 16:22

    coucou Fabrice,

    L'amour promet et parfois il tient ses promesses mais trop souvent il n'est qu'un leurre qui passe, accroche, blesse et part en laissant mourir sa proie.

    L'amour c'est quoi finalement puisque chacun de nous en a une vision différente quand il entend monter le chant des sirènes!!!

    Bisous Fabrice et belle journée à toi même si aujourd'hui le soleil nous fuit mais tant qu'il n'emporte pas nos amours tout va bien!!!

    Belle semaine à toi et à très bientôt

      • Mardi 28 Juin 2016 à 08:18

        Coucou Patricia... Alors, je retiens avant tout que l'amour tient PARFOIS ses promesses. C'est toujours mieux que jamais. 
        La définition de l'amour ? Tu as raison, elle est vaste et aussi diverse que nous sommes nombreux. Puisse chacun le trouver, mais surtout le garder, c'est tout ce que l'on peut espérer. Le reste ira tout seul.

        Bises, belle journée à toi, et merci.

        FP

    10
    Lundi 27 Juin 2016 à 17:54

    L'amour, j'y crois. Mais comme nous traînons tous nos blessures et nos manques, il est difficile de l'enraciner dans la bonne terre. Pourtant, l'amour est la force qui nous fait vivre et tenir.

      • Mardi 28 Juin 2016 à 08:20

        Je souscris pleinement à ta vision de l'amour, Lily, et plutôt deux fois qu'une ! L'amour n'est pas parfait, il est aussi influencé par la couleur de nos bagages et fardeaux, mais sans lui, que serions-nous ? Rien. 

        Belle journée, merci.

        FP

    11
    Mardi 28 Juin 2016 à 10:40

    Une très belle poésie sur cet amour qui devrait être universel

    Merci Fabrice

      • Mardi 28 Juin 2016 à 13:31

        Mais il EST universel, jamadrou ! Sauf que rien n'est facile au pays des Hommes. Soit nous ne savons pas le traiter comme il faut, soit nous ne le voyons pas quand il nous fait des signes, soit nous ne le méritons pas... Mais quand l'amour est là, quand on le tient, quand on le sent grandir en nous, quand il nous fait aimer plus que jamais, alors, on peut dire à ce moment-là que le bonheur existe. Et on donnerait TOUT pour retenir le temps sur ce moment-là. Hélas, le temps avance, ne se suspend pas, et nos humanités ne restent pas si longtemps en état de grâce... Mais c'est déjà ça de pris.

        Merci à toi. Passe une belle journée (avec l'amour, il va de soi). Bises.

        FP

    12
    Mardi 28 Juin 2016 à 19:22

    Je retiens toutes les bulles d'amour qui viendraient ce jour ou ce soir se poser dans mon jardin; je sais bien qu'elles sont très fragiles,il ne faut pas souffler trop fort ... juste admirer leurs couleurs arc-en-ciel et leur silence quand elles descendent discrètement et puis, la vie...

    Belle soirée Fabrice, bisous.

     

      • Mardi 28 Juin 2016 à 20:07

        Tu as raison, balaline, l'amour est comme un oeuf : à la fois solide et fragile. L'appréhender avec précaution s'impose, mais sans pour autant rester à distance. Il faut l'attraper, croquer dedans, le vivre... Sans souffler trop fort, quoique tout n'est pas foutu à la première ébréchure. 

        Belle soirée de même, merci pour ce commentaire. Bisous.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :