• L'intrigante Espérance

    L'intrigante Espérance

     

     

    Pierre a gravi l'Espérance,

    Puis, en est redescendu

    Ivre mort, pinté, tordu,

    Titubant jusqu'à l'errance ;

    Il pensait téter du miel

    Sous les falbalas du ciel...

     

    Tiens, tiens... Que sert-elle aux hommes,

    Hormis son miel et ses pommes,

    Sous les falbalas du ciel ?

     

    Paul a conquis l'Espérance,

    Du moins, l'imaginait-il ;

    C'est roulé tel un tortil,

    Pâteux, blanc, cuit à outrance,

    Que les vaches l'ont trouvé

    Sous un pied de sénevé...

     

    Tiens, tiens... Que sert-elle aux hommes

    Pour qu'ils tombent dans les pommes,

    Sous un pied de sénevé ?

     

    Jacques, lui, sur l'Espérance,

    Voulait planter son drapeau

    En y jouant du pipeau,

    Mais la belle, en l’occurrence,

    A rejeté ce plan-là ;

    Il est rentré raplapla...

     

    L'intrigante dit : les hommes,

    Ces tire-miels croque-pommes,

    Moi, j'en fais mon chocolat ;

    Qu'ils fondent,

    Qu'ils fondent,

    Qu'ils fondent

    Sur mes lèvres, tralala...

    Je n'espère que cela !

    12137

    « Le pilulier quotidienJuju »