• La retraite

    Quand la limace prend son temps

    Pour défigurer sa laitue

    Dont les jupons verts froufroutants

    Font traîner aussi la tortue,

     

    Je cours,

    Au long de la sainte journée,

    Je cours,

    Année après année...

     

    Quand un bateau va doucement

    Sur le bleu de la mer étale

    Qui s'étend paresseusement

    Dans sa splendeur horizontale,

     

    Je cours,

    Dès que s'illumine l'aurore,

    Je cours,

    D'abord, et puis encore...

     

    Quand j'en aurai vraiment assez

    De cavaler à tout berzingue

    Derrière mes dossiers pressés,

    J'abandonnerai ce bastringue,

     

    Mais toi,

    Seras-tu là, dans le virage,

    Dis-moi,

    Ou n'es-tu qu'un mirage ?

    11556

    « L'autostoppeur errantCassien est mort »

  • Commentaires

    1
    Lundi 26 Septembre 2016 à 15:11

    Bonjour Fabrice

    Nous sommes Tous des mirages devant les yeux des badauds 

    Un coup je te vois et hop t'es plus là 

    Le monde va trop vite et n'a aucune reconnaissance de leurs vieux

    Sous prétexte d'une sécurité on cherche même à les enterrer avant l'heure

    Plus la possibilité d'ouvrir quoique ce soit on les assassines lentement

    Ca se comprend il y'a pénurie de logements faut tous les dégager

    Tu verra mon petit jeunot toi aussi un jour t'aura le droit 

    Passe Une Excellente Journée 

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:17

        Bonsoir RK,

        Ta vision de ceux qu'on appelle (parfois péjorativement) "les vieux" fait froid dans le dos, et je suis bien conscient qu'il y a beaucoup de vrai dans ce que tu dis. J'espère alors que d'ici le temps où j'en ferai partie, les mentalités auront changé ? (haha... On a le droit de rêver un peu...). Plus sérieusement, si on veut tous les dégager, il y aura fort à faire, car ça commence à faire une grosse partie de la population. Ou alors, il ne reste plus qu'à compter sur les nombreuses canicules à venir, et hop, le tour sera joué (Ooohhh c'est cynique !!!) ...

        Bonne soirée à toi. Merci.

        FP

    2
    Lundi 26 Septembre 2016 à 16:00
    ZAZARAMBETTE

    Le mirage peut devenir miracle Fabrice.

    Bises et bon début de semaine

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:19

        Coucou Zaza...

        Miracles, dis-tu ? Tout arrive, hein, paraît-il. Certains vivent quand même très bien leur retraite, il ne faut pas non plus tout voir en noir. C'est vrai que ce n'est pas facile pour bien d'autres... Et qu'en sera-t-il à mon époque ? On verra bien...

        Bises et merci à toi.

        FP

    3
    Lundi 26 Septembre 2016 à 16:06

    Bonjour Fabrice, ah quand on entre en activité pro on se dit on en prend pour 40 balais... mon dieu que c'est long et bien nenni, la retraite arrive vite, qu'est-ce qu'une vie d'homme après tout... j'ai attendu mon époux 42 ans, étant mère au foyer, ce virage pris à deux, nous voilà ensemble jour et nuit, eh eh pas si facile au début... j'étais reine et maîtresse de ma maison... intello Allez tout ira bien, d'ici, 20 ans pour toi, il me semble, bises de jill

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:23

        Bonsoir Jill,

        Ah oui, j'imagine combien le quotidien des couples peut être bouleversé (dans un sens comme dans l'autre) quand sonne l'heure de la retraite, quand il faut apprendre à vraiment vivre ensemble, l'un avec l'autre, l'un sur l'autre... Certains ne tiennent pas, il m'est arrivé d'en voir qui se séparaient à ce moment-là, après 20, 30 ou 40 de vie maritale... Hélas.

        D'ici 20 ans, dis-tu, pour moi ? Dans la logique des choses, oui. Mais voilà, la logique en la matière est sans cesse bousculée. Je crois plutôt que je serai encore au bureau à 70 ans... Autant dire que je ne me dis jamais des trucs du style "je voyagerai quand je serai à la retraite"... (je voyage dès que je peux, comme ça, on limite les regrets pour plus tard).

        Bises et bonne soirée à toi. Merci. 

        FP

    4
    Lundi 26 Septembre 2016 à 16:51

    Je souhaite pour toi qu'elle soit là, bien avant le virage. Bien avant les mirages, 

    avec dans ses bagages, les images et le son du voyage d'une vie à deux..........

    Mais la retraite quand elle est là, on se dit "" ben quoi déjà , j'ai l'age"""

    Fichtre dans la tête , elle est encore là notre jeunesse c'est juste notre corps qui lui la gueule !

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:28

        Bonsoir Ghislaine,

        Oui, c'est ça, je crois que quand on se dit "retraite", on se dit "mince !", parce que non seulement la jeunesse du corps est loin, mais surtout parce que la fin se rapproche à grands pas... Plus le temps passe, plus on a l'impression qu'il court. 

        En vérité, nul ne peut prédire ce que sera la qualité de vie des retraités des années 2030/40, et même si ceux de ma génération sont généralement sceptiques et ne se troublent pas d'illusions, mieux vaut quand même espérer que ça se passera globalement bien... (l'espoir fait vivre... Et je vis beaucoup ! hihihi).

        Très bonne soirée à toi. Merci, bises.

        FP

    5
    Lundi 26 Septembre 2016 à 20:36
    LADY MARIANNE

    Toujours ta plume élégante !
    la retraite je l'attendais à 40, 50 ans -
    quand on l'a c'est fichu---  le temps passe encore plus vite, le corps fatigue -
    les maladies, les rides, la baisse de salaire--- je ne suis pas pessimiste, réaliste ! lol

      • Lundi 26 Septembre 2016 à 23:31

        Bonsoir Marianne,

        C'est vrai que tu es réaliste, et (pardon d'enfoncer le clou) tu es sûrement mieux placée que moi pour en avoir une idée. Pour être honnête, quand je parle avec des gens de mon âge ou des plus jeunes, à peu près tous disent pareil : "La retraite ? Est-ce qu'on en aura une, d'abord ?" ... Et je dois avouer que je me pose moi-même la question. Pour les rides, le corps fatigué, les faiblesses physiques, ça, tout le monde y passe à peu près de la même façon. Pas sûr que je serai plus heureux que toi, en revanche, niveau retraite... Enfin, on en reparlera !!! (Mais oui !!!) ...

        Bises, bonne soirée, merci.

        FP

    6
    Mardi 27 Septembre 2016 à 06:40

    je ne peux répondre à ta question

    disons que tu verras bien

    moi , je suis là pour l'instant

    bise et courage pour ta journée qui arrive

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 16:58

        Coucou Edwige,

        Eh oui, je sais, ce que sera demain, nul ne peut le savoir, et je dis : pas même les cartes !!! winktongue

        La journée court lentement vers son terme, le plus dur est passé (je ne suis pas du matin lol).

        Merci à toi, bonne fin d'après-midi. Bises.

        FP

    7
    Mardi 27 Septembre 2016 à 07:13
    Chadou

    Bonjour Fabrice, joli texte mais pourquoi courir comme ça , je t'attend sur le bateau là au moins tu restera tranquille ! Beau mardi l'ami et bises amicales ♥

                                                  

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 17:01

        Bonjour Chadou,

        Ah... Pourquoi courir ? Tu sais, si ça ne tenait qu'à moi... Mais il faut bien essayer autant que possible d'avancer au même rythme que le monde. Non ?

        C'est sûr, sur le bateau, je laisserais filer les heures si j'y étais... Mais il me reste encore plein de choses à faire avant d'y monter...

        Merci à toi. Bisous, bonne fin de journée.

        FP

    8
    Mardi 27 Septembre 2016 à 07:56

    Bonjour Fabrice, merci pour ton gentil passage sur mon blog.

    Puisque tu parles de la retraite il faut se dire que beaucoup font l'amalgame de retraite donc vie terminée.

    Oui la vie professionnelle est terminée, les obligations, la mauvaise humeur de chacun et puis tout le cortège de problèmes liés au travail. Mais elle n'est pas terminée dans le sens où il est possible de vivre, de vivre une vie paisible ou pleine de rebondissements.

    Il ne faut pas confondre un voyage d'agrément et un aller simple au cimetière lorsqu'on est en retraite.

    Ce n'est pas non plus parce qu'il y a pénurie de logements qu'on doit passer au crématoire les personnes arrivées à un certain âge, les improductifs comme on les appelle des fois.

    En tous les cas, pour moi la retraite c'est le bonheur de tous les instants? C'est sur que l'allure est ralentie mais le reste ça va merci !

    Je te souhaite une très bonne journée

    Bien amicalement

    @lain

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 17:10

        Bonjour @lain,

        Je ne vois pas la retraite et la vieillesse comme absolument un handicap. Elles ont toutes les chances de le devenir si on part d'emblée perdant. Bien sûr, la vie entière au quotidien change, et doit se réorganiser quand on n'a plus l'obligation de courir après les heures. Mais justement, c'est, je crois, ce qu'il faut savoir faire dès le premier jour de la retraite, pour se la garantir la plus dynamique possible. Car ne plus travailler ne signifie pas s'endormir. Déjà qu'à 65 ou 68 ans, on se rapproche (quand même) doucement du temps du sommeil éternel, ce n'est pas pour en rajouter. 

        Il me semble par ailleurs que nos sociétés dites modernes malmènent un peu (beaucoup ?) les personnes âgées. On les dit égoïstes, exigeantes, anti-jeunes... C'est vrai pour une partie d'entre elles. Sauf qu'on ne peut pas en faire une généralité et mettre toute une tranche d'âge au rebut, sous-prétexte qu'elle ne participe plus au développement de l'économie. Ce qui est en plus absolument faux, évidemment. Il n'y a pas que le travail qui fait tourner l'économie, ni que les travailleurs qui consomment. Et si je me suis souvent demandé pourquoi ce manque de respect vis-à-vis des vieux, j'avoue ne pas avoir aujourd'hui la réponse. Je sais seulement que ça m'indigne, et qu'un jour, je serai à leur place.

        Très belle fin de journée à toi, merci.

        FP

    9
    Mardi 27 Septembre 2016 à 19:02

    atteindre l'âge de la retraite ? 

    j'y suis donc on le peut ... mais cesser de courir ça, c'est une autre histoire ... que je n'ai pas encore atteint ... et au plus profond de moi-même je ne crois pas le désirer !

    amitié .

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 23:01

        Bonsoir Marie-Claude,

        Je ne suis absolument pas surpris par tes déclarations. Il y a ceux qui ne sont pas faits pour courir, et les autres qui flétrissent vite dès qu'on les force à se poser. Et je t'imagine bien dans la première catégorie. En ce qui me concerne, ne ne suis dans aucune des deux... Disons que je suis un peu des deux alors... hihihi

        Belle nuit à toi, merci. Bises.

        FP

    10
    Mardi 27 Septembre 2016 à 19:14

    Ne cours pas, elle sera là un jour que tu repousseras peut-être un peu trop fort mais il sera bienvenu le temps des escapades, des moments libérés, du temps compté qui défile trop vite, d'autres rencontres, des moments vrais, pleinement vécus.

    Le tourbillon de la vie.....

    Belle soirée Fabrice, tu as tout le temps devant toi !

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 23:04

        Bonsoir Balaline,

        Escapades, moments libérés, temps compté... Houla la ! Il s'agit donc avant tout d'atteindre l'âge de la retraite en pleine forme, sinon, patatras !

        Le tourbillon de la vie ne s'arrête vraiment qu'avec la mort. Même quand, au bout du chemin, une personne peut donner l'impression de "végéter", sûrement que ça continue de tourbillonner là-dedans... 

        Belle soirée de même (j'ai encore le temps oui, mais il file, file, file...). Bises et merci.

        FP

    11
    Mardi 27 Septembre 2016 à 20:03

    Bonsoir Fabrice

    poème délicat, merci

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 23:05

        Bonsoir, et merci d'avoir poussé la porte sur mon questionnement à propos de mes vieux jours.

        Bonne soirée.

        FP

         

    12
    Mardi 27 Septembre 2016 à 21:03

    La retraite

    je bats en retraite

    flambant à la retraite au flambeau

    Pascal

      • Mardi 27 Septembre 2016 à 23:07

        Bonsoir Pascal,

        Ah, la retraite aux flambeaux, histoire de terminer le spectacle dans la lumière, en beauté !!! 

        Merci, bonne soirée.

        FP

    13
    Dimanche 2 Octobre 2016 à 11:37

    J'aime beaucoup ton poème...léger et profond...

    Je pense que les retraités d'aujourd'hui,pour la plupart, sont beaucoup plus heureux que ceux d'il y a 30 ou 40 ans.... quand j'étais jeune, je me rappelle ces femmes vêtues de noir, qui passaient leur vie dans leur cuisine ou à caqueter avec les voisines...Ce n'était pas méchant, c'était une distraction comme une autre de surveiller les voisins et de monter en épingle leurs moindres travers...mais quelle tristesse !

    Aujourd'hui, heureusement qu'il y a les retraités pour faire tourner le tourisme tout au long de l'année...

    quant à ceux qui n'aiment pas voyager, ils ont de quoi occuper leur temps libre avec les différentes activités qui leur sont sont proposées ou en s'engageant dans une association

      • Lundi 3 Octobre 2016 à 08:22

        Oui, Gazou, je suis aussi persuadé que toi que les retraités sont de nos jours mieux lotis qu'autrefois, mieux protégés aussi, mieux soignés, et, même si les pensions ne sont pas souvent très valorisées (surtout les petites), ils connaissent tout de même une certaine sécurité. La période de retraite s'est allongée avec l'allongement de la vie, mais je crois que désormais, elle va raccourcir assez sensiblement, puisque nous serons sûrement, à l'avenir, amenés à travailler plus longtemps. En tout cas, je partage ton analyse, ce qui n'empêche, évidemment, que ce n'est pas toujours si idéal que ça. Mais qu'est-ce qui l'est, ici-bas ?

        Très bon lundi à toi. Merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :