• La Rose et le Bleuet

    La Rose et le Bleuet fleurissent dans les prés,

    La belle Marianne en a les yeux qui brillent ;

    Les matins à venir ne seront pas cloîtrés

    Au fond des nuits sans lune où les espoirs vacillent.

     

    La Rose et le Bleuet poussent en ville aussi,

    L'urbaine Marianne en a la chevelure

    Chamarrée aux reflets d'un ciel moins obscurci ;

    Elle se réjouit d'avoir si fière allure.

     

    La Rose et le Bleuet se moquent de l'hiver,

    La douce Marianne en accroche à sa robe,

    Pour que le monde y voie un signe que l'enfer

    Ne corrompt pas toujours le cœur de l'Homme probe.

     

    La Rose et le Bleuet ont gardé le Pouvoir !

    La grande Marianne avait l'humeur chagrine,

    Mais le chemin est long qui mène à l'abreuvoir

    Où l'eau n'est plus salée à la brise Marine...

     10485

    « Liberté conditionnelleLa faute à Abraham »

  • Commentaires

    1
    Lundi 14 Décembre 2015 à 13:44

    Bonjour,

    Et la mauvaise herbe fut déracinée...

    Bonne fin de journée

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 13:52

        Bonjour Rafaël... Déracinée ? Vraiment ? Non, les racines sont bel et bien là, l'ivraie est prête à repousser à n'importe quel moment, le jardinier n'a qu'à bien se tenir, la menace n'a pas disparu. Mais on respire ! C'est vrai ! Vigilance pour la suite, néanmoins, et désherbant à portée de main, toujours, jusqu'à ce que... (rêvons, rêvons, rien n'est impossible !).

        Bonne journée.

        FP

    2
    Lundi 14 Décembre 2015 à 14:30

    Coucou Fabrice

    Tiens, je connais une parabole qui dit qu'il faut laisser pousser l'ivraie et le blé ensemble, de peur d'arracher le blé en herbe... mais qu'à la récolte, blé et ivraie sera trié pour garder l'un pour le pain et l'autre pour le feu !

    he

    Quoique notre amie Jill laisse entendre que la Terre était l'enfer où étaient jetées  les "âmes pas bien nées "!  frown

    C'est mieux le feu, comme désherbant, non ? plus écologique, pour 2017 !

    Trêve de plaisanteries, trop bien ton poème... tu as bien raison, restons vigilants !

    Je vais faire un petit tour dans ton univers, à la recherche des étoiles argentées

    Amitiés

     

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 14:57

        Bonjour Luciole, tu as bien retenu tes classiques (cf la parabole)... Sauf que là, il s'agit d'une ivraie qui ne servira à rien, tout au plus au feu pour la brûler ! hahaha !

        Oui, tu as raison, le feu est plus écologique, mais par désherbant, je n'en ai pas précisé la nature, ce n'est pas forcément un truc chimique (surtout pas !) qui va tout détruire sur son passage, y compris notre santé !!!

        Pour la vigilance, je pense que c'est peu de le dire. Souvent, le mal prospère quand on se relâche. Pour mieux le combattre, il faut commencer par croire en son existence, non le nier, y faire face au contraire pour savoir où on met les pieds et à quel ennemi on a affaire. On éradique pas un virus qu'on ne voit pas !!!

        Merci de ta visite, à bientôt j'espère. 

        Amicalement,

        FP

    3
    Lundi 14 Décembre 2015 à 15:09

    Bonjour Fabrice,

    Je ne fais pas de politique ce qui ne m'a pas empêchée de venir te lire et j'ai repéré un souci au vers 8,11 et 16.

    Je te laisse revoir ta copie!!! rires

    Belle journée à toi Fabrice et à très bientôt

    Lundi image 9

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 15:44

        Merci de ton intérêt et de ton attention, Patricia. 

        Alors... Au vers 16, je pense que c'était la répétition non voulue du mot "plus" --- effacé !

        Au vers 8, je pense que c'est la diérèse manquante à "fière", mais comme je te l'ai expliqué récemment, diérèse et aphérèse sont des rigueurs avec lesquelles je prends beaucoup de liberté (d'ailleurs, j'ai pratiqué la diérèse sur "Marianne")... ^^

        Quant au vers 11, je ne vois pas le souci, peut-être m'éclaireras-tu plus précisément ? 

        FP

    4
    Lundi 14 Décembre 2015 à 15:20

    Bonjour Fabrice... Quand on a perdu espoir en l'un et l'autre on fait d'autres choix pour espérer retrouver un bonheur qui se noie dans la conjoncture économique désastreuse et pas de Merlin l'enchanteur pour y remédier, que des hommes et femmes qui en promettent, mais... combien de table et de sapin à Noël qui seront maigres comme le retraite de certains de vieux... Pas brillant l'avenir, heureusement les étoiles le restent... merci, jill... bises wink2

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 15:38

        Oui, Jill, le désarroi peut conduire à des choix désastreux aussi, qui ne seront de toute façon pas de nature à améliorer l'ordinaire, au contraire, et c'est sans compter sur la trame idéologique véhiculée par la brise Marine, porteuse de division, d'exclusion, et qui manipule autant qu'elle excite les peurs primaires. Alors, les autres politiciens promettent à tout va, sans tenir le dixième de ce qu'ils avancent, mais peut-on, au nom de la précarité ou des promesses bafouées, attirer le loup dans la bergerie ? Je dis que non. Et les français, qui éprouvent beaucoup de défiance à l'égard des partis (pourtant) démocrates, ont prouvé qu'ils ne veulent pas plier sous le joug du loup. Du moins, pas encore. C'est pour cela que la vigilance est de mise et les politiciens sont les premiers à devoir prendre leurs responsabilités pour ne pas que Marianne finisse par sombrer dans les abysses, un jour... 

        C'est moi qui te remercie. Bise. 

        FP

    5
    Lundi 14 Décembre 2015 à 15:33

    coucou Fabrice

    "pour que le monde y voie un signe que l'enfer" ce n'est pas le verbe voir? donc "y voit" avec un "t" je pense

    le vers 16 c'était bien la répét et le 11 ok c'est vrai pour les diérèses

    Belle journée à plus tard.

     

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 15:41

        Oui, c'est bien le verbe "voir". Mais après "pour que", le subjonctif présent est requis. Et le subjonctif présent de "voir", à la 3ème personne du singulier, est "voie" ^^

        Merci encore de ton attention.

        FP

    6
    Lundi 14 Décembre 2015 à 15:50

    ok, j'avais pas vu la forme subjonctif présent que j'avoue ne jamais employer en poésie... Ce français reste quand même très compliqué surtout quand le "voie" devient "la voie" ma si la voie de qui?!!! ça me rappelle une anecdote avec un conditionnel qui n'était pas vraiment une condition mais qui était quand même à la forme conditionnel... de quoi y perdre son latin!!! rires

    belle journée à toi et à très bientôt.

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 15:55

        Eh oui, la langue française est assez complexe, c'est vrai. Mais je suis étonné que tu dises ne jamais employer le subjonctif présent en poésie, c'est quand même un mode très courant, y compris dans le langage parlé. Par exemple quand on dit : "je ne veux pas que tu sois malheureux" ... ici, "sois" est bien le subjonctif présent de "être" (à la 2ème personne du singulier) smile

    7
    Lundi 14 Décembre 2015 à 17:07

    belle langue française qui permet de si beaux textes tout en nuances  mais pourtant si précis

    vive la rose et le bluet !

    amitié . 

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 17:34

        Ah, Marie-Claude, je constate que tu as trébuché sur le bleuet en lui ôtant un "e", du coup, le voici entre la fleur et la bluette haha... À l'oral on aurait parlé d'un lapsus révélateur... Je sais que ça peut arracher la langue à une personne de gauche de dire : "vive le bleuet" (mais tu m'as bien fait sourire).

        Merci d'être passée, amicalement.

        FP

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 17:43

        je suis pourtant sur mon PC et pas sur ma tablette où ce genre de chose  m'arrive souvent ... En regardant mes bleuets et mes roses en fleurs encore à ce jour, je t'entendrai rire ... 

        amitié 

      • Lundi 14 Décembre 2015 à 17:53

        Rions, rions, ça fait tellement de bien, on a déjà suffisamment de raisons et d'occasions de ne pas rire, alors quand ça vient, profitons ! yes

    8
    Mardi 15 Décembre 2015 à 01:22

    Bonjour Fabrice

    je t'avoue que cela vole trop haut pour moi, en effet j'oublie mon français....hi hi au profit du chinois

    ceci dit ton poème est très beau, et pour te répondre (un bouton de culotte) c'est un chèvre affiné (français)

    Je te souhaite un très bon mardi

    Nos amitiés bises

    Qing&René

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 10:46

        Bonjour René, tu vois, même en tant que français, évidemment, j'en apprends tous les jours, la preuve : je ne savais pas ce qu'était "un bouton de culotte" !!! 

        En tout cas, tu penses que les règles de grammaire française sont trop compliquées désormais pour toi, mais je ne peux même pas en dire autant du chinois, en ce qui me concerne he

        Merci, bonne journée à toi, bise.

        FP

    9
    Mardi 15 Décembre 2015 à 06:05

    j'ai pris des forces

    et je vais bosser

    bise

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 10:48

        Bonjour Edwige, c'est ce qu'il faut, le matin : prendre des forces ! ... Puis, bosser, c'est bien aussi, mais est-ce qu'il y a une salle de sieste sur ton lieu de travail ? Non, je dis ça parce que j'ai vu un reportage à la télé hier, qui vantait les mérites de la sieste, laquelle ne serait pas une affaire de fainéant, mais aiderait à apaiser les travailleurs autant qu'à les rendre davantage productifs. Moi, je ne suis surtout pas contre 15 minutes de sieste vers 14h... Mais je ne peux pas grrrr...

        Bon mardi, bise.

        FP

    10
    Mardi 15 Décembre 2015 à 07:12

    Coquins et gredins font front commun, dans tous ces faux débats aucun n'aime la France, chacun pense à ses privilèges. On est protégé du loup pour l'instant.

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 10:52

        Bonjour Claude, tu as raison sur une chose : beaucoup d'entre ces politiciens ne pensent qu'à leur poste, leur réélection, leur image... Mais pas tous, je pense. En revanche, je te trouve un peu dur quand tu dis "aucun n'aime la France"... Non, ils sont surtout dépassés par leur narcissisme, leurs égos sur-dimensionnés, mais je n'irai pas jusqu'à dire qu'ils n'aiment pas leur pays. 

        Oui, on est protégé du loup, mais c'est juste un répit... Il est rentré au bois pour mieux en ressortir plus tard, soyons attentifs et vigilants !!!

        Merci à toi, passe un bon mardi, amicalement.

        FP

    11
    Mardi 15 Décembre 2015 à 08:06
    Chadou

    Bonjour Fabrice, j'aime bien l'histoire de la rose et du bleuet..mais restons vigilants sur la progression de l'ivraie ! Tout bon mardi l'ami et bises amicales ♥

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 10:54

        Bonjour Chadou, oui, c'est exact, l'ivraie (ou le loup, comme dit Claude) est tenace ! Si l'on se repose un peu trop sur ses lauriers, il en profite pour prospérer... 

        Douce journée à toi de même, l'amie. Je t'embrasse.

        FP

    12
    Mardi 15 Décembre 2015 à 11:14

    Bravo ....la rose et le bleuet ont conservé leur éclat , dans certainement une liesse pleine d'éclats de joie et foi de moi c'est la meilleure chose qui pouvait arriver à ce pays de liberté qui me conforte pour l'avenir de ce monde qui a besoin qui a tant besoin de valeurs, de chaleur humaine et d'ouvertures!

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 11:26

        Bonjour Philippe, je partage ton optimisme, j'ai envie de rêver que le choc de ces régionales en France saura insuffler de nouveaux élans aux partis politiques, aux gouvernants, pour un peu de changement. Cependant, ne crions pas victoire trop vite, il y a encore BEAUCOUP à faire pour contenir le FN dans une peau de chagrin... Car même s'il ne dirige aucune région aujourd'hui (ouf ! On a évité le pire...), bien d'entre eux vont quand même siéger dans plusieurs conseils régionaux, et, surtout, ce parti extrémiste a battu des records : 6,8 millions de bulletins en leur faveur dans les urnes, ce 13 décembre !!! Si les démocrates oublient d'en tenir compte, ça pourrait faire très mal aux prochaines élections... 

        Merci beaucoup l'ami, bonne journée à toi.

        FP

    13
    Mardi 15 Décembre 2015 à 12:31

    coucou

     ah j'aurais mis le coquelicot mais la rose s'accroche plus à la robe

     bon mardi

     bisous

      • Mardi 15 Décembre 2015 à 14:21

        Hello reine des fruits, ah... Oui ! Le coquelicot peut aussi être accroché à la robe, mais de part sa couleur trop vive, je me serais écarté de la vérité hahaha... (même si Mélenchon aurait été content que le rouge soit plus présent !!!)

        Bon mardi de même, bisous.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :