• La semaine chez Maine

    La semaine chez Maine

     

     

    Je m'en vais passer la semaine

    Chez Maine,

    Elle me fera voyager

    Aux quatre coins de son verger.

     

    Broyer du noir, à quoi ça mène ?

    Chimène

    Ne m'ouvrira plus ni son cœur,

    Ni sa porte au judas moqueur.

     

    Vivre à la petite semaine

    Chez Maine,

    Où l'automne n'existe pas,

    Vaut mieux qu'imiter le compas ;

     

    Tourner en rond, à quoi ça mène ?

    Chimène

    Ne reviendra plus allumer

    Ma chandelle et la consumer.

     

    M'ensoleiller une semaine

    Chez Maine,

    Voilà qui me requinquera,

    La suite, on en reparlera.

     

    Boire la cave, à quoi ça mène ?

    Chimène

    Se marie avec mon cousin,

    Ce matin, dans le Limousin.

     

    Je m'en vais passer la semaine

    Chez Maine,

    Peut-être le mois, ou l'hiver...

    Sinon, j'achète un revolver.

    12707

    « Le chant du réacUn million damné »

  • Commentaires

    1
    Mardi 24 Octobre 2017 à 23:17

    Bonsoir élève Fabrice, ah tout plutôt que le suicide, une semaine chez Maine fera espérons-le des miracles, oublier Chimène, et ton maudit cousin, qui se sert chez les autres... et puis, plus si affinité chez Maine... sois donc la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bonne nuit, bises de m'dame JB wink2

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:14

        Bonjour Jill,

        On peut toujours espérer le miracle, qui sait, tout arrive hein, ici-bas, mine de rien ! Il suffit d'y croire un peu ? Au diable Chimène, va pour le paradis de Maine !

        Bises (avec du retard, sorry), merci.

        FP

    2
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 07:42

    bien tourné ce poème si bien qu'on en oublie la tristesse de l'histoire...Mais, grâce à Maine, il saura voir les beautés de la vie et rire de Chimène

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:15

        Bonjour Gazou,

        Ah oui, rire de Chimène, savoir en rire après en avoir pleuré, c'est tout un art... Mais pas impossible !

        Merci à toi.

        FP

    3
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 08:59

    mais oui , se mettre au vert ^plutôt que de broyer du noir !! cool

    ah prénom Chimène .. je n'ai pas osé le mettre en scène chez moi ....clown

    bises

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:17

        Bonjour Martine,

        Le noir a ses avantages... (développement dans un prochain poème ? Hahaha)... Mais le rose, ça repose ! Et à un moment donné, il faut quand même essayer de ne plus se prendre la tête, sinon... Le revolver devient vite un recours facile (mais là, il faut être vraiment désespéré, fragile...)

        Merci à toi. Bises.

        FP

    4
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 09:44

    Coucou Fabrice.

    Il faut la prendre cette semaine chez Maine, c'est tout de même préférable que l'usage du révolver.

    Bises et bon mercredi

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:18

        Hello Zaza,

        Oui, d'autant qu'on ne sait jamais d'avance ce qu'il peut arriver, qui sait, une bonne surprise, un revirement inattendu... 

        Bises et merci (c'est déjà loin, mercredi, le temps passe...)

        FP

    5
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 12:19

    entre Maine et Chimène

    les nuits et les jours passent sans haine et sans peine

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:19

        Bonjour jamadrou,

        "Sans haine et sans peine" dis-tu... Il ne reste plus qu'à...

        Merci à toi. Bises.

        FP

    6
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 12:35

    Maine va te consoler et te faire oublier Chimène  en une semaine ; c'est mieux que le révolver. Bonne journée

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:20

        Bonjour Fanfan,

        Je ne sais pas si on oublie facilement l'échec sur la durée, mais une semaine, c'est toujours bon à prendre, n'est-ce pas ?!

        Bises et merci.

        FP

    7
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 14:57

    Ah...Maine....mène aux pauses (pas en ménopause)

    Vite qu'elle t'emmène...tomber dans  les pommes au verger....

    Rien de mieux pour un coeur en compote

    Amen! (Prière de ne pas vous déranger)

    J'ai savouré ton texte avec gourmandise

    merci fabrice

    Câlinsss!!!

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:21

        Bonjour Claire,

        Hahaha... Bon, je suis mal barré ! Si je me mettais à la place du narrateur, j'aurais du mal, moi qui n'aime pas tellement les pommes, je saturerais vite ! 

        Merci pour la lecture, les jeux de mots aussi savoureux que la gourmandise avec laquelle tu as croqué ces lignes. Merci Maine, hein !

        Bises.

        FP

    8
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 16:34
    renee

    Ha non pas de revolver qui va nous faire de beau poème après? Bisous et bravo, t'en fais pas une de perdue 10 de trouver et puis sait peut-être que Maine.....Bisoussss

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:23

        Coucou Renée,

        Mais on peut aussi faire des poèmes et les envoyer du paradis, non ? Hahaha... Bon, je déconne ! C'est sûr, le suicide n'est pas la solution, surtout qu'on ne sait même pas si le paradis existe en vrai ! 

        Une de perdue, dix de retrouvées ? Mais que faire de dix ? C'est trop ! mdr

        Bisous, merci.

        FP

    9
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 16:43

    Non , non pas de revolver , mieux vaut en effet passer la semaine chez Maine ou plus pour faire un trait sur Chimène .

    Bon mercredi 

    Bisous 

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:24

        Coucou Gisèle,

        De toute façon, ainsi va la vie... Tout ne peut pas durer, la vie elle-même s'arrête tôt ou tard, alors... Profiter de ce qui est profitable, pourquoi pas ! Le revolver, ne le laissons pas jubiler, hein !

        Merci, bisous de même.

        FP

    10
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 17:08
    colettedc

    Oh ! Oh ! Pas seulement une semaine, mais un an renouvelable de préférence au révolver, hein ! Adieu Chimène !!! Bonne poursuite de ce mercredi Fabrice ! Bisous♥

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:25

        Bonjour Colette,

        Ton commentaire me fait sourire. Eh oui, une semaine à l'essai, comme pour un emploi, qui sait, ensuite, ça pourrait déboucher sur le CDI ??? Il faut d'abord goûter, on en reparlera...

        Merci à toi, bisous.

        FP

    11
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 17:20
    LADY MARIANNE

    voilà qui est bien dit---
    tu peux prendre une semaine à la cour de récré et choisir ta Maine !
    lui ouvrir ton domaine- sans lui faire de peine-
    la cour de JB est pleine-
    bisous- bonne fin de journée-

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:28

        Bonjour Lydie,

        Ah oui, c'est vrai qu'il y a eu une flopée de Maine, mercredi, à la cour ! Il suffisait de se pencher pour en ramasser, comme les pommes au verger, mais étaient-elles les reines des pommes ? d'ouvrir les yeux et le coeur, et hop ! L'histoire ne dit pas s'il est revenu bredouille ou en bonne compagnie... À suivre ! Hihihi

        Bisous, merci.

        FP

    12
    Mercredi 25 Octobre 2017 à 17:42

    tirer un trait plutôt qu'avec le revolver 

    il y aura d'autre beaux jours après l'hiver

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:29

        Bonjour Josette,

        Ce que tu dis est vrai, mais je me suis toujours demandé que répondre à quelqu'un qui vit un désespoir sentimental... Lui dire que ça va rentrer dans l'ordre, un jour, ce n'est pas un mensonge, mais en général, il/elle n'est pas réceptif à ce type d'optimisme tout de suite...

        Merci à toi. 

        FP

    13
    Dimanche 29 Octobre 2017 à 22:21

    Chimère que ta Chimène ! roulette russe : Maine ou révolver ?

    Dans les Verges de Maine, croquer la pomme et garder le paradis amène ! il t'en coûtera qqs efforts pour oublier Chimène ... et le révolver !

    Sinon, qui dort dine ! Faut choisir !

    N'oublie pas ta chandelle....

    Bises

      • Lundi 30 Octobre 2017 à 13:31

        Coucou Luciole,

        Hahaha... Non, la chandelle ne doit pas s'oublier, ce serait dommage ! Chimène, oui. Le revolver, sûrement. Mais la chandelle ? Impossible ! La preuve, le narrateur, même en plein désarroi, pense déjà à recoller quelques morceaux auprès de Maine, donc...

        Bises, merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :