• Laissez Baptiste vous croquer !

    Laissez Baptiste vous croquer !

     

     

    Il vous empruntera vos traits,

    Votre regard, votre sourire...

    Si j'étais vous, je paraîtrais

    Sous mon meilleur jour, à vrai dire,

    J'offrirais mon plus doux profil !

     

    Asseyez-vous donc un instant,

    Décrispez votre lasse mine,

    Son crayon cherche un air content

    À figer au bout de la mine...

     Parfait, ne bougez plus d'un fil !

     

    Laissez Baptiste,

    Le portraitiste,

    Vous encadrer dans un miroir

    Qui vous trouvera la plus belle,

    Vous sortir de votre tiroir...

    Décontractez votre glabelle,

    Ne froncez plus un seul sourcil !

     

    Ensuite, vous repartirez,

    Avec ce morceau de votre âme

    Sur papier ; vous l'afficherez

    Au bureau de monsieur, madame...

    Ne froncez plus un seul sourcil !

     

    Laissez Baptiste,

    Le portraitiste,

    Vous croquer, pour quelques euros,

    De quoi lui payer l'ordinaire...

    Pourquoi voir partout des escrocs ?

    Ce jeune, à peine vingtenaire,

    Respectera votre profil !

     10626

    « J'entends bienOn éteint les étoiles »