• Le calme avant la tempête

    Vous la voyez paisible et lisse

    Tandis qu'elle se fait complice

    D'un vilain crapaud – le plus laid –

    Qui vous inspire le boulet.

     

    Elle est à vos yeux adorable,

    Très accueillante et désirable,

    Comme elle sourit aux roseaux,

    Contemple le bal des oiseaux.

     

    On croirait qu'elle a le visage

    D'un chérubin rêveur et sage,

    Que le ciel s'est vêtu de bleu

    Pour l'épater ; regardez-le

    Qui s'amuse à s'éprendre d'elle...

    Et Phébus qui tient la chandelle !

     

    Le vilain crapaud – qu'il est laid ! –

    Lui coasse un joli couplet.

     

    Mais une anguille, sous la roche,

    Prédit qu'un cataclysme approche...

    Prenez garde au silence d'or,

    Méfiez-vous de l'eau qui dort !

     10576

    « RoseCette Hermione-là »