• Le casting

    Le casting

     

     

    Si mon cœur avait eu le souffle

    D'une basse ou bien d'un ténor...

    Tu dis qu'il dort dans sa pantoufle,

    Qu'il n'est ni du sud, ni du nord !

     

    S'il n'était pas aussi centriste,

    À la hauteur du baryton...

    Tu ne lui trouves qu'un air triste,

    Sans aura, blanc comme coton !

     

    S'il avait eu l'accent rebelle

    Du sel goûteux, du poivre chaud...

    Tu soutiens qu'un mouton qui bêle

    Propose encore un meilleur show !

     

    S'il pouvait battre dans un style

    Plus à l'extrême, plus rugueux...

    Tu me fais savoir être hostile

    À son ton banal, peu fougueux !

     

    S'il était taillé dans la trempe

    Des coffres sans juste milieu...

    Tu n'aimes pas comment il campe

    Entre le diable et le bon dieu !

     

    Et ton oreille s'extasie

    Devant ces coqs hauts en couleur

    Qui nourrissent ma jalousie ;

    Mon chant, pour toi, manque d'ampleur !

     

    C'est sans diplomatie aucune

    Que tu me contrains à l'exil...

    Je dois m'éclipser de ta lune,

    Sur le champ, débrancher mon fil !

     

     

     

    Le casting

    12657

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « Toujours la même histoireBretemette »