• Le cinéma muet

    Silence, on tourne ! Mais...

    Que tourne-t-on, au juste ?

    Et si tu ne filmais

    Qu'une intrigue vétuste ?

     

    Encor le même plan,

    Encor la même scène

    Qui répète ce blanc

    Sans fin ? Chose malsaine !

     

    Tu ne me dis plus rien,

    Tu m'as fermé ta bulle,

    Ton espace aérien...

    Je reste au vestibule.

     

    Ne puis-je plus entrer

    Dans le cadre où tu passes

    Ton temps à m'excentrer

    Vers des hors-champ tenaces ?

     

    Ouvre-moi ton écran,

    Donne-moi la réplique,

    Si mon nom est en grand

    Inscrit au générique !

     

    Ton cinéma muet

    Commence à me déplaire...

    Repose ce jouet,

    Où bien, c'est ma colère

    Qui devra déferler

    Pour te faire parler !

    11326

    « RougeLettre au Dieu Soleil »

  • Commentaires

    1
    Samedi 2 Juillet 2016 à 23:09

    Bonsoir Fabrice... rien de pire dans un couple l'un en mode pas un mot... et l'autre sur la touche !  Façon cinéma c'est bien joué en tous cas, bonne nuit, bises

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 10:38

        Bonjour Jill... Le manque de communication, les non-dits, effectivement, dans un couple, sont comme des cancers, ça grignote peu à peu ce qui avait été construit de bon, de bien, l'un et l'autre s'éloignent, se perdent de vue, et finissent par se perdre tout court. Et ça vaut pour les relations humaines en général, pas que pour le couple, au fond. 

        Merci à toi, bises du lundi que je te souhaite...agréable, on va dire (évitons le mot "ensoleillé" qui pourrait en fâcher plus d'un(e) hahaha)

        FP

    2
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 07:34

    Bonjour Fabrice

    Dire que ce sont les curés qui ont fait naitre le cinéma dans les villes

    Généralement par le biais d'un patronage en plus des sections sportives

    Le film avec Jean Dujardin justement en mode muet ne ma pas accroché du tout

    A quoi ça a servi de nous doté de la parole si on doit se taire ? ^^

    On se fait souvent des films dans la tête et parfois même son petit cinéma 

    Ceux ci ne sont certes pas muet :-)

    Passe Une Excellente Journée 

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 10:44

        Bonjour RK...

        Entièrement d'accord avec toi, "The Artist" ne m'a pas emballé non plus ! Mais peut-être que dans un monde où le bruit est permanent, parfois, un peu de silence ne fait pas de mal. Il n'empêche que je déteste ne pas communiquer. Oui, on finit par se faire son petit cinéma dans sa tête, ça peut aller loin, ça peut rendre parano ! Parce que, ce n'est pas toujours très vrai de penser qu'il suffit de se regarder pour comprendre ce que l'autre ne dit pas. On peut en déceler une part, s'en faire une idée plus ou moins précise, mais le doute persiste parce qu'on n'est pas DANS l'autre. Et on a besoin, aussi, d'être rassuré, de bénéficier de précision. Surtout, les mots n'ont pas été inventés pour prendre la poussière au fond des alcôves secrètes de chaque être, alors, usons-en !!!

        Passe une excellente journée, de même. Merci.

        FP

         

        PS : ton dernier billet (sur les bigoudens) ne peut pas être commenté, on me parle d'une erreur, mais je ne suis fautif de rien, moi, m'ssieur ! he

    3
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 07:47

    Le silence ne résout rien..... Il ajoute à l'incompréhension.........Quand le dialogue se meurt , les regards ne savent plus s'exprimer..........

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 10:51

        Bonjour Ghislaine...

        Usons de silence quand le silence est requis. Uniquement. Tous les abus sont délétères. Le silence permanent de l'autre, sur ce qu'il ressent, ce qui l'émeut (ou pas), finit par troubler l'eau dans laquelle on nage pourtant à deux. Ensuite, peu à peu, ça devient de la surnage, on essaie tant bien que mal de garder la tête hors de l'eau, mais, c'est difficile. Car, alourdie par la paranoïa grandissante, par les questions sans réponse, par le doute, par l'insécurité, elle s'enfonce doucement mais sûrement. 

        Donc, il faut parler, s'exprimer, échanger, partager, surtout ne pas craindre les coups d'éclat éventuels, ça fait partie de la vie, du rythme des choses.

        Bises, et beau lundi à toi. Merci.

        FP

    4
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 07:55
    Chadou

    Bonjour Fabrice C'est une belle question, faut il parler ou se taire, c'est une grande question, ici c'est une journée qui a bien commencer avec le beau soleil j'espère qu'il nous restera toute la journée !! Merveilleuse journée a toi...et aux tiens ! Gros bisous amicaux ♥ 

                                  

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 10:59

        Bonjour Chadou...

        Tant qu'à choisir, il vaut mieux parler ! Selon moi, en tout cas... Il vaut mieux trop parler que ne jamais rien dire. Mais à chacun d'en apprécier la chose, à sa guise, en ayant conscience des conséquences heureuses ou malheureuses.

        C'est encore avec de la grisaille que je viens t'apporter mon merci et mes bises, aujourd'hui... On dit que l'été approche, oui... Un comble, quand on est déjà le 4 juillet ! hahaha...

        FP

    5
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 09:29

    L'autre parlera-t-il davantage si l'on se met en colère?

    J'ai  des doutes, je crains qu'il ne s'enferme davantage dans sa bulle...

    En tout cas, bravo pour le poème

    Tu as trouvé une belle façon de nous décrire et de nous faire ressentir cet état de crise

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 11:02

        Bonjour Gazou...

        La colère ne peut être qu'une solution de dernier recours, me semble-t-il. Nécessaire parfois (j'en suis convaincu), elle ne peut pas être un mode de fonctionnement à pérenniser, parce que sinon, en effet, ça ne fonctionnera pas. Mais au moins, un coup de colère, peut aussi débloquer les choses, donner quelquefois un coup de pied dans la fourmilière peut faire réagir les fourmis. 

        Merci toi. Belle journée.

        FP

    6
    Dimanche 3 Juillet 2016 à 10:35

    état de crise....chacun dans sa bulle

    faut il parler ou se faire incendier

    faire une petite pose chacun dans sa chambre

    après une bonne nuit, cela devrait aller mieux......hihihi

    bon week end poète

    bisous

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 11:04

        Bonjour Danielle,

        Chacun a besoin de sa bulle. Mais il faut garder les ponts, ne pas les bombarder, il faut pouvoir communiquer d'une bulle à l'autre. Il est parfois nécessaire, voire requis, de s'isoler, pour prendre le temps de se remettre d'une situation difficile, le temps de la réflexion, de l'introspection peut-être, mais ça ne peut pas durer ad vitam aeternam ! L'Homme est fait pour communiquer, qu'il le sache.

        Bon début de semaine à toi. Bises. Et merci.

        FP

    7
    Lundi 4 Juillet 2016 à 10:42

    j'ai l'impression que je joues dans le même film

    amitié

    tilk

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 11:05

        Bonjour Tilk... Peut-être as-tu cette impression, mais tu peins ou écris ce que tu ne dis pas avec les mots, et ça fait toute la différence !!!

        Amicalement. Merci.

        FP

    8
    Lundi 4 Juillet 2016 à 11:18

    Bonjour Fabrice,

    Le silence dans un couple peut-être dramatique cela frise l'indifférence qui est certainement le pire des sentiments.

    Bien amicalement.

    Henri.

      • Lundi 4 Juillet 2016 à 14:56

        Bonjour Henri,

        Ah oui ! L'indifférence est destructrice, plus tout autre chose. Ne pas se sentir important, exister, aimé... Quel cœur peut endurer cela ? Aucun, tu as bien  raison !

        Merci à toi. Bel après-midi.

        FP

    9
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 18:50

    Coucou Fabrice,

    Bravo pour ce mélodrame très bien filmé qui me rappelle un film avec Jean Gabin et Simone Signoret "le chat" où chacun passe sa vie près de l'autre sans lui dire une seule parole!

    Parfois les silences sont lourds car ils résonnent comme l'indifférence mais parfois les paroles sont tellement blessantes qu'il vaudrait mieux être sourd!

    Le pire c'est quand l'un prend plaisir à ignorer l'autre.

    Bon weekend à toi Fabrice

    Gros bisous et merci pour tes vers

      • Samedi 9 Juillet 2016 à 19:16

        Coucou Patricia,

        Ah oui, "le chat", je l'ai vu, en plus il n'y a pas très longtemps. C'est vrai que ça y fait penser. Il faut un juste milieu entre silences et coups d'éclats... De toute façon, les extrêmes sont toujours néfastes. Dans une vie à deux, avoir le sentiment d'être ignoré par celui/celle qu'on aime, je crois qu'il n'y a pas grand-chose de pire.

        Bisous et merci à toi.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :