• Le grand saut

    Le grand saut

    Le grand saut

     

     

    J'ai quitté le ballet des balais de sorcières

    Et les vols cantonnés au ras des matins bas,

    Terminé d'imiter les faces grimacières

    Des sans-ailes vautrés sur leurs tristes grabats ;

     

    J'ai voulu faire un bond, pour de bon, vers les nues,

    Graver dans les hauteurs mon baptême de l'air,

    Explorer de plus près des routes inconnues

    Jusqu'alors de mes pas, de mes yeux, de mon flair...

     

    J'ai dû briser la chaîne arrimée au vieux chêne

    Qui retenait captifs mes vœux de liberté,

    Pensant, plein d'euphorie, à l'étape prochaine :

    Le grand saut dans le vide éclatant de clarté.

     

    De l'ombre close émane une clause nouvelle

    Au contrat que je signe avec mon avenir,

    Et, ce qu'elle stipule, aussitôt, me révèle

    Que c'est contre la peur qu'il faut se prémunir.

     

    J'ai laissé ce qui fut sous la mer de nuages,

    De laquelle s'élève un archipel de monts

    Coiffés de souvenirs aux multiples visages,

    Bienveillants, souriants, ou de quelques démons,

    Qui, soit dit au passage,

    Ne s'évanouiront qu'après l'atterrissage.

     

     

     

    Le grand saut

    11806

     

     

    [ un clic sur les logos au-dessus du texte pour des précisions quant aux consignes d'écriture ]

    « Muguette, la petite et mignonne rousseMalgré moi »