• Le moijiste

    Le moijiste

     

     

    Le moijiste prend son laïus,

    Et puis, tel un lasso, le lance

    À l'assaut du malchanceux gus

    Qu'il alpague avec excellence.

     

    Le moijiste, alerte, assommant,

    Qui met en scène sa personne,

    Parle en n'écoutant clairement

    Que les moi je  qu'il se façonne.

     

    Une fois ferré, capturé,

    Dépossédé de sa portance, 

    L'assailli, bientôt torturé,

    Subit l'abusive jactance

    De l'égocentrique bavard,

    Qu'il absorbe façon buvard.

     

    À moins d'être un aquoiboniste

    Qui ne craint pas le temps perdu,

    Chacun cherche à fuir le moijiste

    Qu'il n'est jamais, bien entendu !

     

     

     

    Le moijiste

    The power of speech  / John Holcroft

    12087

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « J'ai lu dans ton regardAu diable, hasard et Symphorose ! »