• Le plus beau des cadeaux

    Dans ta hotte enchantée, ô Bonhomme enchanteur,

    Si seulement était, en cette fin d'année,

    Le plus beau des cadeaux, le plus réparateur,

    Pour cette humanité vivement malmenée...

     

    Je ne demande pas de richesses pour moi ;

    Tout matériel me semble, aujourd'hui, si futile,

    Quand la bêtise brille et provoque l'émoi

    Autant qu'elle trahit tant de haine infertile.

     

    Je ne demande pas à pouvoir caresser

    La lune dans le sens de sa face visible,

    Mais, puisque l'heure approche, et qu'il faut te presser,

    Fais naître une colombe en chaque cœur nuisible !

     

    Si c'est trop demander, veuille bien accepter

    De semer dans le noir la splendeur d'une trêve,

    Même pour un seul soir, que nous puissions chanter

    L'espoir qu'un jour la paix ne sera plus un rêve !

    11876

     

     

    Bon Noël à tous.

    « Fleury perd NoëlJune »