• Le poète narcicynique

    Je ponds des moi, lâche des je, sans les compter,

    Mes pieds sur vers, tête en melon et cœur qui rime

    Avec ego ; j'écris ma gloire à raconter,

    Je m'applaudis – ma poésie a mon estime.

     

    Je me séduis dans un miroir d'alexandrins,

    Me vois charmant sur un podium d'octosyllabes ;

    Le firmament tient tout entier dans mes quatrains,

    Je vole haut pour mieux narguer vos astrolabes.

     

    Je joue à je, m'amuse à moi, sans m'en lasser ;

    À ce jeu-là, je vous le dis, c'est moi qui gagne !

    Vos compliments peuvent pleuvoir et m'enlacer,

    J'en veux encore... Ah ! Faites-en une montagne !

     

    J'exulterai, me trouvant beau dans vos regards,

    Adoubez-moi, permettez que mon nom grossisse,

    Admirez-moi, réservez-moi tous les égards,

    Rimbaud est mort, Verlaine aussi... Vive Narcisse !

    10896

    « À l'ombre du soirEusébie wasabi »

  • Commentaires

    1
    Lundi 29 Février 2016 à 10:00

    Bonjour FABRICE... en grosses lettres... Ah mais oui leur place est à prendre et ma foi un peu du culot que diable... surtout que entre nous, tes paroles se boivent avec plaisir, bonne chance jeune homme pour le haut de l'affiche, et belle journée aussi, bises wink2

      • Lundi 29 Février 2016 à 10:18

        Bonjour Jill... Voyons ! Je ne suis pas NARCISSE, mais Fabrice (ok, ok, ça rime, mais tout de même ! winktongue)

        En tout cas, merci de ton indulgence et de ta bienveillance, chère amie. Je me suis amusé comme un môme à écrire ce truc... On dit qu'il y a une part de vérité dans les histoires qu'on jette sur le papier ? Je ne sais pas, en tout cas, Dieu me garde de rêver d'être cet homme-là, un jour !!! Et puis, de toute façon, vous serez là, tous, pour me scier le melon et me ramener au niveau que je mérite ! yes

        Bon lundi à toi, merci encore. Bises.

        FP

    2
    Lundi 29 Février 2016 à 10:22

    waouhhhhh

    je me prosterne devant cet ego ..............!

    en tous c&s c'est bien dit , bravo

    et rions vite avant que les autres le fasse

    bise et bon lundi

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:01

        Ra la la ! Ne te prosterne pas trop, Edwige, fais gaffe au lumbago ! he ... Mais tu as raison, autant en rire, ça ne mange pas de pain !!!

        Bises, bon mardi (déjà, ça passe vite, je n'ai pas vu passer mon lundi)

        FP

    3
    Lundi 29 Février 2016 à 10:46

     

    POUR M. LE DUC DE LA ROCHEFOUCAULD ...et FABRICE...MDR

     

    Un homme qui s'aimait sans avoir de rivaux

    Passait dans son esprit pour le plus beau du monde :

     Il accusait toujours les miroirs d'être faux,

    Vivant plus que content dans une erreur profonde.

     Afin de le guérir, le sort officieux

    Présentait partout à ses yeux

     Les conseillers muets dont se servent nos dames :

     Miroirs dans les logis, miroirs chez les marchands,

    Miroirs aux poches des galands,

    Miroirs aux ceintures des femmes.

     Que fait notre Narcisse ? Il se va confiner

     Aux lieux les plus cachés qu'il peut s'imaginer,

     N'osant plus des miroirs éprouver l'aventure.

     Mais un canal, formé par une source pure,

     Se trouve en ces lieux écartés :

     Il s'y voit, il se fâche ; et ses yeux irrités

    Pensent apercevoir une chimère vaine.

     Il fait tout ce qu'il peut pour éviter cette eau ; 

    Mais quoi ? le canal est si beau

     Qu'il ne le quitte qu'avec peine.

     

     On voit bien où je veux venir.

     Je parle à tous ; et cette erreur extrême

     Est un mal que chacun se plaît d'entretenir.

    Notre âme, c'est cet homme amoureux de lui-même ;

     

     Tant de miroirs, ce sont les sottises d'autrui,

    Miroirs, de nos défauts les peintres légitimes ;

     Et quant au canal, c'est celui

     Que chacun sait, le livre des Maximes.

    L' homme et son image 

     

    Poèmes de Jean de La Fontaine 

     

     

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:03

        Que de vérités énoncées dans ce poème de la Fontaine, Danielle. Tu as l'art et la manière de rebondir en poésie, ça me plaît de trouver ces mots ici, ils y ont toute leur place. Oui, tu es taquine, mais gentiment taquine, aucun risque que je me fâche (de toute façon, le poète narcicynique, ce n'est pas moi ! Na !)

        Belle journée à toi, merci, bises.

        FP

    4
    Lundi 29 Février 2016 à 11:35

    coucou

    ah  que tu rimes bien

    Narcisse est content surtout dans mon jardin

    les narcisses sont fleuris mdr

     je toujours je

    comme un jeu

     mais il faut toujours recommencer

    le je ne suffit plus il en veut encore

    la page est blanche ou la toile est vierge là il faut commencer le jeu

     

    bon lundi

     bisous

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:05

        Eh oui Fruita, "Je" n'a pas fini de se répandre, tout part de lui, mais n'exagérons rien, sinon, le "moi" à outrance ne mène qu'à des ennuis, en fait ! 

        Les narcisses sont déjà en fleur ? Tu me diras, je n'y connais pas grand-chose en jardinerie... (mais il ne fait pas trop froid ?)

        Bon mardi, merci à toi. Bises.

        FP

    5
    Lundi 29 Février 2016 à 14:32

    coucou Fabrice,

    Belle opération que ce 3X4=12!!! Je n'ai jamais essayé, je fais toujours le 6X2!!!

    En tout cas, tu peux être fier de ton "je" et encore plus de ton "moi" car a eux deux ils écrivent de bien jolis mots dans lesquels les "tu", "il" et les autres se retrouvent bien souvent!

    Et comme les uns sont morts, laissons la place aux autres et si narcissynique rime un jour avec réussinyque alors pourquoi ne pas en profiter!!! rires

    Belle journée à toi Fabrice et c'est toujours un plaisir de te lire.

    Bisous ensoleillés en ce jour rare

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:10

        Coucou Patricia. Oui, l'alexandrin trimètre est beaucoup plus rare, moi-même, je l'ai rarement expérimenté, il faut dire que je le trouve moins aisé à écrire. 

        Sinon, je dirai que si la poésie faisait vivre, ça se saurait. Nous, qui en publions sur nos blogs sans recherche d'intérêts particuliers, nous le savons bien. La réussinyque, autant lui faire la nique, et s'il me plaît d'être cynique en vers, je me garde bien d'en abuser en réalité. 

        Belle journée à toi de même. Bises. Et merci.

        FP

    6
    Lundi 29 Février 2016 à 15:22

    il est fort heureux de commencer la vie avec cette notion du "je" mais au fur et à mesure des âges il devient bon d'en limiter l'usage ... on apprend assez vite que le "je" n'existe que parce que "tu" est là ...

    amitié  

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:11

        Comme c'est bien dit, Marie-Claude... "Je" ne peut pas évoluer seul, d'ailleurs, la conjugaison met en exergue d'autres personnes, ce n'est pas pour rien. Comme je l'ai dit, tout part de soi, mais doit arriver à toi, à lui, à elle, à tous les autres, sinon, à quoi bon ?!

        Merci de ta visite. Bises.

        FP

    7
    Lundi 29 Février 2016 à 17:03

    En les chamboulant, le font-ils pas, peu ou prou, JOIE? Reste le M, que l'on aime   ** )

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:15

        Peu ou prou, oui... C'est intéressant cet anagramme. Le "m" que l'on aime est mobile car il se distribue, se jette à la volée, le récolte qui saura l'attraper ! ^^

        Belle journée (tiens, on peut par exemple dire que Mardi l'a attrapé, le "m")

        FP

    8
    Lundi 29 Février 2016 à 21:00

    très drôle ! et pas évident du tout l'humour en poésie alors bravo, chapeau, félicitations ! as-tu assez de compliments ? ou en veux-tu d'autres encore ;-)

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:18

        Coucou Sandra ! Tu es taquine, toi aussi ! ... Tout le monde aime les compliments, je ne suis pas une exception, mais chacun sait aussi qu'ils ne sont utiles que s'ils sont sincères, alors, alors ? Tu as été sincère ??? winktongue

        Merci à toi, bon mardi, bises.

        FP

      • Mardi 1er Mars 2016 à 20:02

        Coucou Fabrice, oui, c'était sincère même si j'ai un peu exagéré  ;-)
        j'aime beaucoup tes poèmes en général, tu sembles avoir une grande sensibilité et les mots sont tes amis...

        bises et bonne soirée à toi

      • Mardi 1er Mars 2016 à 21:46

        Coucou... C'est bien ce que je disais, tu es taquine, mais tu dis aussi des choses qui me touchent, alors, tu es pardonnée ! winktongueyes

        Les mots... Ah ! Comment s'en passer ? J'ai l'impression que je les enferme dans des textes pour ne pas qu'ils m'abandonnent totalement. Oh, je fais le malin pour du beurre, bien sûr. Il n'empêche, les mots sont les amis de bien des personnes, et tu en fais partie, toi, qui les tords, qui les amadoues, qui jouent avec, qui te laisses les "triturer", mais tu les respectes (avec leurs chapeaux !!!).

        Bises de même, belle soirée.

        FP

    9
    Mardi 1er Mars 2016 à 06:11

    Et voila le melon qui est coiffé, la grosse tête prise, la démarche n'est pas innocente, narcisse pense que les autres le feront vivre, il en devient cynique.

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:20

        C'est vrai que le cynisme de Narcisse ne le conduire nulle part, si ce n'est au fond du miroir dans lequel il aime se mirer... Pour le coup, lui, il sera bien mort, personne ne s'en souviendra comme on se souvient de Rimbaud et Verlaine... 

        Amicalement, merci Claude.

        FP

    10
    Mardi 1er Mars 2016 à 06:19

    ça y est le mégalo est debout

    et devant son miroir face à la réalité

    il se dit qu'il serait bon d'être un autre

    mais tellement bien d'être soi-même ..

    UN CAFE .....?????????

    hihi bise

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:23

        Hahaha... Le mégalo a voulu se mirer dans son café, il a fait plouf et s'est brûlé au 3ème degré... Il n'ose même plus se montrer, que lui reste-t-il ? Le cynisme, évidemment, qu'il manie en se dissimulant derrière les mots et les rimes (c'est facile hein !) ... Bon allez, un café me fera du bien. Merci. Bises.

        FP

    11
    Mardi 1er Mars 2016 à 07:20
    Chadou

    Bravo Fabrice tu ressort triomphant de cet exercice ! Tout beau ton poème ! Un petit rayon de soleil de mon coeur me porte jusqu'à toi pour te faire un gros bisou et te souhaiter une bonne journée on ne l'annonce pas trop bonne ici les pelouses sont blanches de gel mais sur la route il n'y a rien.  Je t’envoie plein de gros bisous mon ami ♥

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:24

        Merci pour cette attention Chadou, dont la chaleur contraste agréablement avec le froid qui sévit dehors. Ah, j'en connais qui seront aux anges dans quelques semaines, quand le fond de l'air se fera plus doux !!! 

        Bises à toi, belle journée.

        FP

    12
    Mardi 1er Mars 2016 à 08:49

    Bonjour,

    Et le jour où il se mirera,

    Écho se réjouira...

    Bonne journée

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:25

        Bonjour Rafaël, c'est exactement ça ! Bon mardi à toi de même, merci.

        FP

    13
    juillet58
    Mardi 1er Mars 2016 à 12:51

    je suis grand-mère !

    mes puces ont 9 et 6 ans

    bise à toi

      • Mardi 1er Mars 2016 à 12:56

        Ah ok, donc, ce sont plus tes petites-puces que tes puces ? (houla, je m'emmêle moi !) ... Au fond, pas très grave, du moment qu'elles trouvent leur bonheur avec toi yes

    14
    Mardi 1er Mars 2016 à 15:11

    Bonjour Fabrice,

     

    Ta poésie a notre estime 

    nous enchante,nous fait sourire

    Pourquoi rougir d'aimer ses mots

    quand ils apportent des friandises

    aux passants des lendemains gris

     

     

      • Mardi 1er Mars 2016 à 17:16

        Bonsoir Balaline... Comment veux-tu, avec des mots aussi prévenants et bienveillants, que je ne puisse pas porter le melon en guise de tête ?!?! (sourire)... En tout cas, si j'avais pu hésiter avant de poster ce texte, je crois que je ne vais pas le regretter yes ... Merci beaucoup, et belle soirée à toi. 

        FP

    15
    Mardi 1er Mars 2016 à 18:18

     Et moi je dis :    Rimbaud est mort, Verlaine aussi... vive Fabrice

    et ses poésies riches et appliquées  

    Bravo pour toutes tes prouesses poétiques.

      • Mardi 1er Mars 2016 à 21:49

        Bonsoir jamadrou ! Non, Rimbaud et Verlaine sont loin d'être morts... Et Fabrice n'est même pas né. Mais tes compliments me vont droit au cœur, et j'y crois (même si tu as dû, toi aussi, exagérer un peu)... 

        Bises, bonne nuit. 

        FP

    16
    Mardi 8 Mars 2016 à 09:09

    Jouer, faire du beau / des poètes délice/ je, moi, avec des mots/ le miroir de narcisse...


    Si ce n'est dans l'eau mais avec les mots Fabrice imite bien Narcisse. -Sourire- et mon JE  apprécie.

    Sido

     

     

      • Mercredi 9 Mars 2016 à 00:05

        Bonsoir Sido, content de te trouver par ici, et que ton JE ait apprécié. Oui, promis, Narcisse seulement avec les mots, même s'il convient de ne pas péter plus haut que sa rime, hein ! 

        Bon mercredi à toi, à bientôt. Merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :