• Le soir

    Le soir plaque d'étranges ombres

    Aux quatre coins de mon tableau.

    Les clartés courent à vau-l'eau,

    Meurent dieu sait sous quels décombres ;

    Il en reste des bouts épars

    Pour les étoiles, quand tu pars.

     

    Le soir déchire les promesses

    Qui s'alignent chaque matin

    Dans notre cahier clandestin,

    Mettant dos à dos nos jeunesses.

    Mais il ne s'en souvient jamais ;

    Je le déteste, désormais !

     

    Le soir tombe toujours des nues,

    Comme s'il venait de saisir

    Ce qui me gâche le plaisir

    Aux lentes heures revenues ;

    Je ne risque pas d'oublier

    Pourquoi tu dois te replier !

     

    Le soir se contente d'éteindre

    La flamme des jeux interdits ;

    Ne sommes-nous que des bandits

    Qu'il a choisi de ne pas plaindre ?

    Ai-je raison de le blâmer,

    Si je suis bien fou de t'aimer ?

     

    Le soir, c'est le cours de ma vie

    Et ses sinistres attirails

    Qui redeviennent mes seuls rails,

    Puisque la raison te convie

    À regagner l'appartement

    Où dort l'homme à qui ton cœur ment.

     

    [ Le soir, quand mon soleil s'éclipse,

    Tout ressemble à l'apocalypse... ]

    11506

    « Ma nature est bien faiteAngélique »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 18 Septembre 2016 à 22:45
    ZAZARAMBETTE

    C'est beau Fabrice et tellement poignant !

    Bises et bonne soirée

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 23:02

        Merci Zaza wink2 BISES de même, bonne soirée.

        FP

    2
    Lundi 19 Septembre 2016 à 00:24

    Bonsoir Fabrice, ah l'amante liée à un autre mais qui le trompe le jour... faisant sans doute semblant la nuit d'être à lui, n'éveillant pas les soupçons !  Un seul être vous manque et la nuit est d'encre, sans soleil, au ciel de lit esseulé... pauvre amant, faudra bien qu'un jour ou une nuit elle se décide au clair de lune chez toi... bonne nuit malgré tout, bises

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 23:04

        Bonsoir Jill,

        Eh oui, l'amante est prise ! Et l'amant attend que son tour soit légitimé ! Dur, dur, d'être amoureux, des fois hein... Il y a un prix à payer pour tout, et certains prix sont plus onéreux que d'autres, c'est sûr.

        Bonne nuit à toi. BISES et merci.

        FP

    3
    Lundi 19 Septembre 2016 à 07:22

    donc c'est un amant jaloux qui écrit !

    en tous les cas

    c'est bien joli

    bise

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 23:05

        Coucou Edwige,

        Oui, c'est l'histoire de l'amant jaloux, qui a eu le "tort" de tomber en amour pour une qui ne s'est pas défaite de ce qui devrait être sa précédente vie...

        Merci à toi. Bises.

        FP

    4
    Lundi 19 Septembre 2016 à 13:51

    tu écris superbement bien

    j'en conviens

    mais d'avoir une maitresse mariée ne menne à rien

    mais cela tu le savais au départ........

    une maitresse qui n'est pas tout, n'est rien...

    alors si tu en veux une qui reste, ne la choisit pas mariée.............clin d'oeil gentil

    beaucoup d'hommes célibataires et qui je pense le resterons"célibataires" prennent une maitresse mariée ainsi ils sont tranquilles, mais après qu'ils ne se plaignent pas qu'ils n'ont qu'un 5 à 7..........

    j'aime te faire enrager Fabrice, ne le prends pas mal..............

    bisous d'une grand mère de 67 ans

      • Lundi 19 Septembre 2016 à 23:08

        Bonsoir Danielle,

        Ah, ça pour me faire enrager, tu y parviens très bien ! hahaha tonguewink2

        Je te rassure, ce n'est pas MON histoire. Je crois que je ne supporterais pas d'être le passe-temps du jour et d'attendre mon tour, en espérant au long des nuits interminables ! Mais à la décharge du narrateur, je dirai que l'on ne choisit pas de tomber amoureux. C'est ce que je crois, du moins. Et ça peut arriver, hélas, que le coeur se soit entiché de quelqu'un qui soit déjà (ou encore) pris. 

        Mais sans rancune, évidemment, envers toi. C'est de bonne guerre, je n'avais qu'à pas écrire sur des histoire tordues hahaha (tordues... pas tant que ça, si l'on admet que ce genre de situation n'est pas si rare).

        BISES et merci à toi. Bonne nuit.

        FP

    5
    Mardi 20 Septembre 2016 à 06:26

    café serré pour moi aussi

    mais comme je suis sur place pour mon boulot ( je garde bénévolement mes petites filles ) je vais me faire une seconde dosette ( en fait ce sera la quatrième ) je me lève tôt ! bonne journée à toi le jeunot 

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 14:28

        Coucou Edwige,

        Ah, le "boulot" dont tu parles (et qui est le tien), est du genre de ceux dont on est sûr qu'on va exécuter avec amour, et c'est super important ça !!! À moins de ne pas aimer ses petits-enfants (voire les enfants en général), ce qui n'est clairement pas ton cas. 

        Bon après-midi à toi (je suis le jeunot maintenant ? Ah, tête de veau n'est plus d'actualité ? winktongue)

        Bises.

        FP

    6
    Mardi 20 Septembre 2016 à 06:28

    Il est beau ton poème 

    Un peu triste 

    Les bons poètes savent la distiller 

    Comme toi 

    Quand vient l'mardiRose63( dans un décor de chez Pixiz ma photo des fleursBonne journée 

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 14:29

        Bonjour Rose,

        Oh, c'est gentil ce que tu dis, peut-être même un peu trop gentil. Mais les compliments ne se boudent pas, alors, je prends le tien avec le sourire wink2

        Bel après-midi à toi. Merci.

        FP

    7
    Mardi 20 Septembre 2016 à 08:07
    Chadou

    C'est beau Fabrice mais ça fini toujours mal ces histoires ! Je t'envoie de petits rayons de soleil, pour réchauffer ton coeur d'amitié et pour te souhaiter une bonne journée, ici pas de soleil ce matin mais pas de pluie annoncée,  nous verrons bien se serai super d'avoir un peu de soleil ça fait du bien au moral ! Gros bisous, prends bien soin de toi  ♥

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 14:31

        Bonjour Chadou,

        Tu sais, même quand le soleil boude le ciel, assurément un petit mot de toi ressemble toujours à un rayon agréable. Merci. Eh oui, c'est plutôt gris, mais plutôt calme. Il ne peut pas faire non plus 30°C toute l'année hein, et dieu merci !!!

        Des bisous à toi, bon après-midi.

        FP

    8
    Mardi 20 Septembre 2016 à 12:52

    coucou Fabrice

     le soir les volets se ferment  ,

     et le jaloux se planque mdr

     laissant à  demain

    une autre histoire  que tu 'écriras

    comme tu  sais bien le faire.. bravo

     

     A la maison j'ai 2 chattes, elles ne s'aiment pas

     en voilà encore une histoire à raconter mdr

     bon am

     bisous

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 14:35

        Bonjour Fruita,

        Ah ! Pas facile du tout d'être l'amant d'une mariée... (ou d'une déjà promise). On passe par tous les extrêmes : de la grande joie indescriptible à l'immense frustration, tout aussi indescriptible. D'aucuns prétendent qu'on a le choix, mais je suis convaincu que quand on tombe amoureux, ce n'est plus vraiment une question de choix. La raison essaie de s'en mêler, mais n'y arrive qu'à moitié. On ne peut pas toujours QUE vivre en étant raisonnable. 

        Tu as deux chattes et elles se détestent ? Eh ben, ça promet chez toi ! C'est sûr que chacun doit considérer l'autre comme une intruse sur son territoire...

        Bisous et bon après-midi de même. Merci à toi.

        FP

    9
    Mardi 20 Septembre 2016 à 19:05

    situation ambigüe que celle-là et pourtant parfois il arrive qu'un coeur las d'aimer se trouve une âme soeur au coeur de ses jours ... en attendant l'ivresse des nuits possibles à venir ...

    amitié .

      • Mardi 20 Septembre 2016 à 22:20

        Bonsoir Marie-Claude,

        Eh oui, ça peut paraître incongru, mais un coeur peut bel et bien être "las d'aimer" comme tu dis. En tout cas, peut avoir un coup de foudre pour un amour inattendu, si interdit soit-il. Ce n'est guère aussi simple de résister. Tout arrive, comme dirait l'autre.

        Belle soirée à toi, merci.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :