• Le tumulte

    Lundi chagrin

    Se boit froid comme une tasse de brume,

    Lundi crachin,

    Quand le bonheur dominical s'enrhume,

    Il faut ouvrir la porte et s'en aller,

    Se faufiler

    Entre les voiles du tumulte.

     

    Lundi chagrin,

    C'est le café qui n'est plus qu'amertume,

    Lundi crachin,

    Quand l'heure vient d'endosser son costume

    D'homme pressé, de courir – un peu trop ? –

    Jusqu'au métro,

    De se prendre au jeu du tumulte...

     10435

    « Eh ben !Le manège d'Eurydice »

  • Commentaires

    1
    Etoile
    Lundi 7 Décembre 2015 à 11:55
    Je cours...
    Je cours
    Après rien
    Mon rêve
    Poursuit
    Son chemin
    Lundi
    Ou autres
    Le jour
    Crie
    Silence
    Au fracas
    Des etats
    Ou gris
    Est
    Noyé
    Dans le flot
    Des nuances
    Mon coeur
    Boum boum
    Dessine
    La lueur
    De mes yeux
    Sur le voile
    Ailleurs..

    Très joli texte
    Arretons-nous au bord du temps....

    Douce journée Fabrice
    Bisous bleus
      • Lundi 7 Décembre 2015 à 16:12

        Bonjour Etoile... Ah, c'est si joli, comme idée, que celle de s'arrêter au bord du temps ! Le tumulte nous emporte, plutôt malgré nous, il faut parfois se faire violence pour trouver le courage de s'y jeter, mais ça fait du bien aussi quand ça s'arrête un peu... (façon de parler, car, en vérité, ça ne s'arrête jamais vraiment)...

        Merci à toi, merci pour ces mots semés ici. Douce fin de journée, bisous du lundi.

        FP

    2
    Lundi 7 Décembre 2015 à 12:28

    Bonjour Fabrice, ah tant que pas à la retraite homme et femme prennent leur place dans le trafic, qu'il fasse beau ou qu'il neige, ainsi va la vie qui se gagne du lundi au vendredi, voire plus même.... belle journée malgré tout, bise, JB

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 16:14

        Bonsoir Jill, oh que oui, tu as raison ! Du lundi au vendredi, parfois plus, parfois moins, mais se soustraire totalement au tumulte c'est la promesse de vivre - paradoxalement - beaucoup moins bien. Le lundi n'est pas forcément facile, mais le mardi, ça va souvent déjà tellement mieux (il suffit de démarrer...).

        Bises et merci beaucoup.

        FP

    3
    jamadrou
    Lundi 7 Décembre 2015 à 13:37

    Fabrice un lundi chagrin offre une chance au mardi d'être divin.

    Bonne semaine.

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 16:17

        jamadrou, comme je te suis dans ce point de vue-là ! Oui, comme je disais à Jill, chaque jour est un jour nouveau, où tous les possibles ont une chance de s'imposer. Le lundi n'est que le début de la semaine, le reste de celle-ci n'est pas conditionné à ce premier jour. Merci à toi, bonne semaine également.

        FP

      • jamadrou
        Lundi 7 Décembre 2015 à 18:17

        Et dimanche FP surtout ne nous trompons pas de chemin!

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 18:23

        Oh oui, je sais à quoi tu fais allusion... Espérons que ça ira... (il ne reste plus que l'espoir, à ce stade, même si d'ici là, tout peut arriver, y compris donc une bonne surprise...)

    4
    Lundi 7 Décembre 2015 à 16:30

    j'ai mis du lait dans mon café, pour en chasser la couleur, pour en atténuer le goût, mais il reste fort trop fort ... pas la peine de vouloir le sucrer je sais que je ne pourrai pas le boire ... Il est de ces lundis  ...

    amitié .

     

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 17:06

        Je sais que, comme moi, Marie-Claude, tu t'es réveillée en ce lundi avec une certaine inquiétude dans la tête et dans le coeur... Je souhaite vraiment que nous n'ayons pas à confirmer cette inquiétude lundi prochain... Le tumulte ne fait rien oublier, il distrait un temps, c'est tout. Ce qui nous guette est bien plus insidieux, bien plus préoccupant... Il est des lundis, oui, pas très doux...

        Merci à toi. Amicalement.

        FP

    5
    Lundi 7 Décembre 2015 à 17:18

    ce lundi il ne pleut pas 

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 17:44

        Ce qui n'empêche le tumulte, Flipperine ^^

        Merci de ta visite. Bonne fin de journée.

        FP

    6
    Lundi 7 Décembre 2015 à 17:28

    Il est des chagrins qui finalement font du bien. Ils nous montrent ce à quoi on tient. Ils ouvrent un chemin ...

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 17:46

        Ces chagrins-là sont nécessaires, paradoxalement. Non, ce n'est pas être maso que de le dire, mais c'est important de savoir ce qui est essentiel pour soi.

        Merci Lily, bonne soirée, bise.

        FP

    7
    Lundi 7 Décembre 2015 à 20:13

    Bonsoir,

    UN très beau texte avec du rime. Il me faudrait des années pour écrire ça. En tout cas c'est très beau.

    Merci pour ton passage.

    Bisous

      • Lundi 7 Décembre 2015 à 21:41

        Bonsoir Plume... Oh, des années, vraiment ? Quoi qu'il en soit, je n'aurais pas assez d'une ou deux (voire trois) vies pour réussir à peindre UNE aquarelle acceptable... yes

        C'est moi qui te remercie. Bise.

        FP

    8
    Mardi 8 Décembre 2015 à 01:37

    Bonjour Fabrice

    ici on dit.....prendre le temps d'avoir le temps

    mais le problème à la retraite il n'y a plus de temps

    Je te souhaite un très bon mardi

    Nos amitiés bises

    Qing&René

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 07:40

        Hello René, c'est sûr que pour certains, la retraite est une période réduite à peau de chagrin, surtout quand on est usé d'avoir trimé pendant 3 ou 4 décennies, dans un métier qui plus est pénible. 

        Je te souhaite également un excellent mardi, et te remercie. Bise.

        FP

    9
    Mardi 8 Décembre 2015 à 06:44

    La course, toujours la course, on en oublie de vivre, la vie existe aussi loin du tumulte, elle est plus simple et plus modeste tout simplement

    Belle journée

    Amicalement

    Claude

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 07:42

        Bonjour Claude, oui, tu as clairement raison. Sauf que le tumulte, la plupart du temps, on ne peut l'éviter, il faut aller gagner son pain. Mais c'est sûr qu'il y a une vie après, voire à côté... 

        Belle journée de même, merci. Amicalement.

        FP

    10
    Mardi 8 Décembre 2015 à 06:49

    pas de brume

    pas de crachin

    et pas de chagrin

    par contre , je vais au pain

    à pied , bise

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 07:44

        Alors tout va bien, Edwige ! En plus, il fait plutôt doux en ce moment.

        Mais qu'est-ce que tu es matinale !!! 

        Bon mardi, bise. Et merci.

        FP

    11
    Mardi 8 Décembre 2015 à 07:46
    Chadou

    Bonjour Fabrice magnifique texte, c'est avec le jour qui se lève doucement que je passe t'apporter mon petit salut matinal ,j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, moi, je vais pas trop mal, le ciel est sans nuage, il va faire beau, c'est les bras chargés d'affection, et de gros bisous, que je te souhaite une merveilleuse journée avec toute mon amitié  

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 08:05

        Bonjour Chadou ! Ah, le petit salut matinal venant de toi est un incontournable des plus agréables ! Oui, j'ai bien dormi, merci, toi aussi j'espère. Je n'ai pas encore regardé à travers les stores toujours baissés comment est le ciel, mais de toute façon, j'irai dans le tumulte quand même, qu'il pleuve, qu'il vente, qu'il neige... 

        Je te souhaite une douce journée, donc, profite bien de ce soleil que tu aimes tant et qui ne va pas tarder à poindre le bout de son premier rayon.

        Bises amicales.

        FP

    12
    Mardi 8 Décembre 2015 à 09:26

    Bonjour,

    Face au tumulte il faut faire face. Une vague n'est pas l'océan.

    Bonne journée.

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 10:30

        Bonjour Rafaël, une vague n'est pas l'océan, surfons-la, il y a sans doute un plaisir à y prendre, quelque part... Finalement, le bon côté des choses doit toujours être recherché, décelé...

        Bonne journée, merci.

        FP

    13
    Mardi 8 Décembre 2015 à 11:24

    Bonjour Fabrice,

    J'aime beaucoup la forme impeccable et cette reprise des mots qui, comme le refrain d'une chanson, apporte de l'importance à ce difficile lundi chagrin et à cet effort que l'on doit faire pour reprendre le rythme infernal du tumulte de la vie après le repos dominical...

    On va entrer dans une période où beaucoup de gens n'auront même plus ce repos dominical, pour le grand plaisir des autres! 

    Belle journée à toi Fabrice et merci pour la variété de tes poèmes et je suppose que cette forme particulière à un nom ou alors est-ce une forme à la Fabrice???

    A bientôt 

    Patricia

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 12:44

        Bonjour Patricia, c'est vrai qu'à l'approche des fêtes, les dimanches de beaucoup ne seront pas chômés. Du boulot, oui, mais quelques petits sous en plus dans leurs escarcelles (après, il faut choisir...).

        Cette forme-ci est sortie de...mon imagination sarcastic ... Donc, pas de nom, c'est made in FP (tu crois que je devrais le breveter ? hahaha)

        Merci beaucoup. À bientôt, bonne suite pour ce mardi.

        FP

    14
    Mardi 8 Décembre 2015 à 12:18

    bonjour 

     un joli texte

    moi c'est le mardi qui me chagrine,

    mais je ne sais pas pourquoi

    le lundi c'est le début d'une semaine , alors on espère tout

     bon am

     bisous

     

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 12:47

        Coucou fruita ! Le mardi, j'en suis sûr, te chagrine surtout quand il n'est pas à la hauteur des attentes espérées la veille, mais je parie qu'il est tout de même des mardis enchanteurs, surprenants (dans le bon sens du terme). 

        Merci de ta visite, termine ce jour au mieux (même si c'est un mardi !)... Bise.

        FP

    15
    Mardi 8 Décembre 2015 à 13:46

    Héhéhéhé, pourquoi pas!!! et dans 200 ans tu imagines le nombre de poètes qui la prendront pour modèle??? rires

    Belle journée à toi

      • Mardi 8 Décembre 2015 à 14:23

        Ah... Si, le temps d'une minute, je me laissais aller au narcissisme le plus puéril, je dirais : "nous sommes en période de Noël, c'est le cadeau qui me ferait le plus plaisir..." 

        Hahaha... !!! (quoique, ça ne tue personne, de rêver un peu)

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :