• Les casseroles

    Il pleut des casseroles

    Du ciel des gens d'en haut,

    Il monte des colères

    Du sol des gens d'en bas...

     

    Ils cachent leurs véroles,

    Les faux propres d'en haut,

    Pendant que nos galères

    Voguent toujours plus bas.

     

    Nos pauvres casseroles,

    Pas celles de là-haut,

    Font des soupes trop claires ;

    Le gras n'est pas en bas.

     

    Et puis, nos banderoles,

    Ils s'en moquent, là-haut,

    Pourvu que leurs salaires

    Nous retiennent en bas !

     

    Il pleut des casseroles

    Du ciel des gens d'en haut ;

    Ces tricheurs exemplaires

    Dorés tels des babas,

    Tôt ou tard, nos colères

    Deviendront leurs grabats.

     

    Non. Toutes les paroles

    Émises de là-haut 

    Ne sont pas similaires.

    Ni du même cabas.

    Mais les mauvaises glaires

    Font tousser les débats.

    12267

    « Au clair de la PruneElle, que j'aime »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 22 Mars à 22:53

    Coucou Fabrice,

    Et bien oui, que de casseroles, faitouts, gamelles, cocottes, poêlons....bref  toute une batterie et de tous bords  ! Pauvre de nous dont le rata ne tient que dans une toute petite, voire minuscule casserole ! Ils sont beaux nos élus qui veulent se porter garants de nos institutions !

    Bises et bonne suit mon ami.

     

     

     

     

      • Dimanche 26 Mars à 10:13

        Bonjour Zaza,

        Eh oui, hélas, comme tu dis si bien... Personnellement, je ne crois pas que ça va changer beaucoup. Bien sûr, nos chers élus tricheurs (je ne parle que de ceux-là, pas des autres, qui restent intègres et ils existent malgré tout) se sentent désormais observés, scrutés... Mais à mon avis, ils vont d'abord essayer de ruser encore et de trouver d'autres moyens de cacher leurs casseroles.

        Quant à nous, nous traînons d'autres sortes de casseroles (oui, à chacun les siennes), mais rien à voir avec ces proportions-là.

        Bon dimanche à toi. Bises et merci.

        FP

    2
    Mercredi 22 Mars à 23:01
    Eh oui, nous sommes à l'ère de top chef :-D. Bises du soir
      • Dimanche 26 Mars à 10:15

        Bonjour croc,

        Haha, oui, ça commence par top chef, et ça finit par cauchemar en cuisine ! Mais dans nos cuisines, aucun politique ne viendra goûter à la soupe ! Quand on aime le beurre et la crème à gogo, on finit par prendre des mauvaises habitudes... 

        Bises du dimanche radieux (il fait super beau). Merci à toi.

        FP

    3
    Mercredi 22 Mars à 23:18

    Bientôt il sera difficile d'en trouver un ou une qui ne traînera, non pas une casserole, mais toute une batterie derrière lui ou elle (que ce soit d'un bord ou d'un autre)

    Et pendant que les "gens d'en haut" s'engraissent, les "gens d'en bas" ont de moins en moins de libertés ... liberté de se distraire, liberté de se soigner, de se nourrir, de se loger, ... liberté de vivre tout simplement car les moyens rétrécissent comme peau de chagrin !

    Un poème dont je ne peux qu'applaudir le fond, quant à la forme, c'est un vrai régal de la découvrir !

    BRAVO ! ... et bonne soirée.

      • Dimanche 26 Mars à 10:18

        Bonjour Kprice,

        Parmi les non-libertés que tu énumères, bien sûr si elles me scandalisent toutes, quand même, ne plus pouvoir se soigner correctement (et ce n'est pas de la science-fiction), çà, ça me révolte ! Pendant ce temps, les puissants peuvent n'avoir JAMAIS aucun problème de dents (par exemple) et se payer des lunettes à 10 000 euros !!!

        Merci à toi. Bon dimanche. 

        FP

    4
    Jeudi 23 Mars à 01:41

    Bonsoir Fabrice... les serviettes ne se mélangent pas aux torchons mais elles ont besoin des gens d'en bas pour les mettre en haut... mais à les regarder de plus près, elle ne sont pas blanches.... n'est-ce pas la mère Denis !! Allez bon jeudi zen Paris, bises wink2

      • Dimanche 26 Mars à 10:20

        Bonjour Jill,

        Ah non, çà... Elles ne sont pas blanches, ces serviettes ! Du moins, pas toutes. Enfin, beaucoup d'entre elles quand même accusent un trop grand nombre de taches ! La mère Denis doit se retourner mille fois par jour dans sa tombe !!!

        Bon dimanche zen également à toi, merci. BISES.

        FP

    5
    Jeudi 23 Mars à 07:37

    C'est ... superbe, pas d'autre mot !

      • Dimanche 26 Mars à 10:21

        Merci, Loïc... Pas d'autre mot ! wink2

        FP

    6
    Jeudi 23 Mars à 08:13

    Que tu as raison !!  Des abus de pouvoir dans tous les sens du terme en se croyant au-dessus des lois...Pas vu, pas pris ...Mais, quel déballage ; je ne trouve (évidemment ) pas mes mots pour exprimer mon profond dégoût.

    En Belgique, une grosse enquête est menée sur de très importantes malversations du même style. Je suis loin d'être chauvine, mais toutes les personnes impliquées, tous partis confondus, sont mis sur la sellette. Les enquêteurs sont occupés à essayer de démêler un écheveau de collusions de toutes sortes. Et pas mal de "têtes" sont déjà tombées.

    Outre les faits, ton texte est une merveille : clair, net, pas de fioritures ni d'effets de manches, mais quel contenu !!! On ressent ce dégoût profond dont je parlais. 

    Bises, Fabrice, et bonne journée.

    Francine.

      • Dimanche 26 Mars à 10:25

        Bonjour Francine,

        Tu dis "pas vu, pas pris"... Mais même quand il sont pris, ils se permettent de nier l'évidence "les yeux dans les yeux"... On se souvient bien sûr de Cahuzac... Et que dire de Fillon qui va carrément accuser la Justice d'être corrompue, c'est l'hôpital qui se fout de la charité (et lui alors, il est tout blanc, tout blanc ???). Quant à Marine le Pen, qui beugle son désir d'une France libérée d'immigrés, mais elle, elle est loin d'être libérée de casseroles sales. 

        En Belgique des têtes tombent, en Allemagne un ministre démissionne, en France, un candidat mis en examen ne se retire pas... (cherchez l'erreur).

        Bises à toi, merci de même, bon dimanche.

        FP

    7
    gazou
    Jeudi 23 Mars à 08:26

    Que c'est bien dit !

    8
    Jeudi 23 Mars à 15:03
    LADY MARIANNE

    la meilleure façon de mettre du beurre dans les épinards---- c'est de faire de la politique-
    les veinards se goinfrent sur notre dos-  nous sans dent on ne peut qu'avaler de la soupe !
    des batteries de casseroles qu'ils trainent--- pas un casserole-
    tous à mettre dans le même panier---
    le monde d'en haut et le monde d'en bas---
    Bisous-  bravo !

      • Dimanche 26 Mars à 10:32

        Bonjour Lydie,

        Comme tu dis, "nous sans-dents on ne peut qu'avaler de la soupe", mais de la soupe maigre, qui plus est ! La cuisine des affaires politiques doit être immense, pour contenir toutes ces casseroles !!! Hahaha (autant en rire, des fois)

        Il y a toujours eu le monde d'en haut, et celui d'en bas. Et ça me rappelle le dessin ci-dessous, très réaliste :

        En tout cas, je te souhaite un beau dimanche, peu importe notre place sur la hiérarchie des richesses. Bisous et merci à toi.

        FP

    9
    Vendredi 24 Mars à 14:26

    A Quand les OSCARS des plus belles casseroles ?

    Merci pour ce texte Fabrice.

    Michel

      • Dimanche 26 Mars à 10:35

        Bonjour Michel,

        Le jour où on aura ces Oscars-là, je peux te dire que soit les têtes tomberont encore plus vite, soit certains y réfléchiront à deux fois avant d'aller cacher leurs biens dans les paradis fiscaux ou d'employer fictivement leurs conjoint(e)s !!! (pour ne citer que ces deux pratiques-là)

        C'est moi qui te remercie.

        Avec ce magnifique temps sur notre capitale, tu dois sans doute être en train de marcher dans une rue, quelque part, l'œil dans l'objectif wink2

        Bon dimanche.

        FP

    10
    Vendredi 24 Mars à 15:04

    Ta manière de présenter tes mots du mercredi a été très suivie de compliments. Je ne te dis pas ça pour te flatter, c'est un compliment d'objet direct!

    Et pour ton texte, poésie, tu as été très inspiré. Point envie de te tailler un costard, tu mérites les éloges de moi, petit peuble d'en bas. 

    Tout est fait pour nous tirer vers le bas, sauf le tiramisu, qui veut dire tiré vers le haut, c'est pourquoi, il ne faut pas s'en priver, miam.

    Amicalement. Yann

                                                    

                                          

      • Dimanche 26 Mars à 10:40

        Bonjour Yann,

        Chouette, un tiramisu ! J'adore ça ! Même à 10h36, ça me va, je prends volontiers !

        Sinon, tu peux me tailler des costards, ne te gêne pas, ça tombera rudement bien, je vais assister à quelques mariages et autres événements du même type cette année, au moins, je n'aurai pas à courir les magasins (que je déteste ça !) pour me trouver à m'habiller ! happy

        Quant à mes mots croisés, j'ai vu qu'ils avaient été... repérés. Je n'ai pas osé dire que j'avais plutôt le sentiment d'avoir bâclé la chose, vu que je n'avais pas le temps et que j'ai fait ça rapidement, entre deux trucs. Si j'avais dit ça, je serais passé pour un faux modeste qui se la pète intérieurement et je leur aurais donné raison.

        Merci à toi. Bon dimanche, ami des mots.

        FP

    11
    Samedi 25 Mars à 21:11

    La colère n'est pas toujours bonne conseillère

      • Dimanche 26 Mars à 10:41

        C'est le moins que l'on puisse dire, Scooby ! Mais comme tu dis, "pas toujours". Ce qui signifie qu'il est nécessaire et sain de la laisser exploser de temps en temps quand même, au moins, ça remet tout le monde à sa place, ne serait-ce qu'un temps, mais c'est déjà ça...

        Merci à toi. Bon dimanche.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :