• Les mots en Liberté

    Je délivre les mots,

    Les voici roulant sur les touches,

    Sur leurs patins de Liberté...

    Comme il semblent agiles !

     

    Quand ils sortent, les mots,

    D'abord, ils sont un peu farouches ;

    Ça peut effrayer, la clarté,

    Je les sais si fragiles

    À l'état brut, les mots...

     

    L'encre des muses fait le reste,

    En habillant leur nudité :

    Une simple robe, une veste...

    Et soudain brille leur beauté !

     

    Qu'ils disent la joie ou la peine,

    Qu'ils soient d'amour ou d'amitié,

    Qu'ils crient la colère ou la haine,

    Qu'il fassent envie ou pitié,

    Qu'ils se dépêchent ou paressent,

    Qu'ils chantent l'hiver ou l'été,

    Qu'ils déconcertent ou caressent,

    Qu'ils soient mensonge ou vérité,

    Je ne les retiens pas en cage...

    Pourquoi les contraindre au blocage ?

     

    Quand ils sortent, les mots,

    D'abord, ils sont un peu farouches ;

    C'est parfois rude, la clarté,

    Surtout pour les plus frêles.

     

    Je vous livre mes mots,

    Tels quels, ou, presque sans retouches ;

    C'est un bout de ma Liberté

    Qui vole avec vos ailes

    Et rencontre vos mots.

    10776

    « La fêteBerceuse au petit Pierre »