• Litanies d'une quinqua

    Litanies d'une quinqua

     

     

    J'avais du vin dans le pichet,

    Il n'en reste plus une goutte ;

    J'ai soif jusqu'au godemichet

    Qui vibre en vain – tout me dégoûte !

     

    Mon postérieur, c'est du poulet,

    Mais le four, soudain, se détraque,

    M'assèche, et me voici fruit blet

    Trimballant un noyau patraque !

     

    Mon dieu ! Mille et un tourniquets

    Grincent au fond de ma berdouille...

    Éloignez-moi donc ces briquets,

    Ces choses-là craignent la rouille !

     

    J'en vois passer, des blondinets,

    Qui, parfois, toquent à ma porte ;

    Qu'éteindraient-ils, leurs robinets ?

    Une chandelle déjà morte ?

     

    Encore un nouveau ruisselet

    Qui vient creuser une autre ride ;

    C'est le temps pour le stérilet

    De quitter mon désert aride !

     

    Je l'aimais trop, mon jardinet,

    Avec ses roses froufroutantes !

    Je n'ai plus rien dans le cornet

    Que des étoiles impotentes !

     

    On referme les guillemets

    Quand l'âge d'or prend sa retraite ;

    Adieu les cimes, les sommets...

    Ça m'essouffle la pâquerette !

     

    On remballe tous les buffets ;

    Que le mari s'en satisfasse,

    Ou qu'il rassemble ses effets

    Pour s'en aller brouter en face !

     

    L'automne n'est qu'un perroquet

    Qui me chante « l'amen aux pauses »,

    Sauf qu'à ce vilain foutriquet,

    Je lui réponds : tu m'indisposes,

    Et je sais que ça durera...

    Et puis, l'hiver arrivera...

    11937

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « Ce bougre d'AgrippinTa dignité »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 5 Janvier à 20:12

    Bonsoir Fabrice, ah madame est de mauvais poil, mais la ménopause c'est pas la fin du monde, je veux dire de la chose au contraire plus de polichinelle à craindre au tiroir chère moitié... !!!  Il y a un temps pour tout il faut savoir accepter automne et hiver de l'âge avec ses atouts malgré tout... ET bravo pour cette mise en bière de la fécondité féminine ! Bonne soirée Paris, bises

      • Vendredi 6 Janvier à 00:40

        Bonsoir Jill,

        Oui, madame est de mauvais poil... Cela peut paraître étonnant que ce soit un homme qui parle de ça, mais d'abord, je dois dire que les mots en -et/-ets qui me sont venus m'ont un peu (quand même) conduit vers ce sujet. C'est étrange, parfois, l'inspiration. Et puis, surtout, il y a une femme dans mon entourage qui vit cette période-là, comme tu dis de "mise en bière de la fécondité féminine", et qui ne le supporte pas. Je me suis un peu appuyé sur ses sautes d'humeur, sur ce qu'elle considère comme un drame, sur sa façon de se penser périmée et inutile, incapable désormais de se trouver (encore) belle, désirable, etc.

        Cela dit, je n'en fais certainement pas une généralité, sinon, le titre aurait été "Litanies de quinquas" et non d'UNE quinqua... Je me doute bien que ce n'est pas la fin du monde, sinon, le taux de suicide des femmes de cet âge exploserait.

        Merci de ta lecture bienveillante. Bises. Bon weekend.

        FP

    2
    Jeudi 5 Janvier à 20:17
    Oh que nenni, la vie sexuelle n'est pas finie à 50 ans, liberée de tous risques, je dirais même qu'on en jouit !
    Amitié
      • Vendredi 6 Janvier à 00:45

        Bonsoir Marie-Claude,

        Ta réponse prouve bien que ce n'est pas une fatalité, que la vie continue et que la libido n'est pas tuée. C'est vrai, après, que toutes les femmes ne vivent pas forcément sereinement ce passage délicat qui suppose qu'une page se tourne, c'est souvent (je pense) à cette occasion que beaucoup d'entre elles se sentent vieillir, même si, une fois le cap passé, la plupart doivent se sentir soulagées de constater que tout va bien.

        Merci à toi. Bon weekend.

        Amicalement,

        FP

    3
    Jeudi 5 Janvier à 20:22

    Coucou Fabrice,

    Joli poème sur un sujet brulant que certaine femmes n'acceptent pas. Beau défi également pour notre amie Ghislaine.

    Bises et bonne soirée

      • Vendredi 6 Janvier à 00:47

        Coucou Zaza,

        Je me sens plutôt rassuré de voir que ce texte est (pour le moment) bien accueilli. Parce que je ne me sens pas très légitime pour aborder ce sujet, à vrai dire, étant donné que la ménopause, je ne saurai jamais ce que c'est. Mais je n'ai pas voulu en faire quelque chose de dramatique, et je crois même que sortent de ces mots ce que beaucoup d'hommes ont comme image de ce changement dans le corps de la femme de 50 ans...

        Bises, merci et bon weekend.

        FP

    4
    Vendredi 6 Janvier à 01:53

    Bonjour Fabrice, fort joli texte qui exprime bien la réalité ! bon vendredi à toi

      • Samedi 7 Janvier à 11:54

        Bonjour Mireille,

        Pour être honnête, je m'en remets à celles qui sont déjà passées par là, car si je peux traduire en mots ce que j'en comprends de loin, je ne suis évidemment pas en mesure de savoir réellement ce qu'il en est. Du coup, tant mieux si j'ai pu ne pas exagérément me tromper...

        Merci à toi, beau samedi.

        FP

    5
    Vendredi 6 Janvier à 05:40

    pour la bataille de boules de neige c'est trop tard , il à gelé

    sinon j'ai deux petites diablesses qui se seraient fait un plaisir de renvoyer la poudreuse en pleine face ( bien que j'interdise de viser le visage )

    elles sont rentrées trempées comme des croûtons dans une soupe hier soir et c'était pas de leur faute

    alors à la prochaine neige , je te prépare la chambre d'ami

     je me suis levée à 05h , tu étais passé hier soir tard , on va jamais arriver à boire un café ensemble !!

    allez va bosser en attendant les prochains flocons , rêver ne nourrit pas son homme lol bise

      • Samedi 7 Janvier à 11:57

        Coucou Edwige,

        Mais oui, elles sont rentrées trempées, mais il faut bien que l'enfance se passe aussi, hein ! Les batailles de boules de neige, ça mouille, ça donne froid, ça amuse beaucoup, surtout.

        Pour le café ensemble, c'est vrai que je viens de passer une semaine un peu bizarre, mais là, weekend, donc grasse matinée, donc en retard... 

        Beau samedi à toi, bise.

        FP

    6
    Vendredi 6 Janvier à 06:18

    C'est super bien exprimé c'est un peu cela mais ce n'est ps général, chaque femme le vivant différemment 

    en effet, et c'est aussi vrai dans le fond pour la sexualité........Je pense que cela est en fonction du caractère.

    J'aime beaucoup le fait que tu soies homme et que tu comprennes cela....C'est bien de parler des choses 

    de la vie... Les hommes aussi ont leur passage. A 40 ans, le petit démon se réveille puis vers 60....

    Mais cela se ressent moins que pour la femme.........

    Pour ma part, cela ne m'a pas géné ce passage, même si les bouffées de chaleur ne sont pas mes copines !

    Bonne journée Fabrice..

      • Samedi 7 Janvier à 12:01

        Coucou Ghislaine,

        Oui, je me doute bien que cela est vécu différemment d'une femme à l'autre. 

        Je ne me disais pas que je comprenais tout cela, en tout cas, je ne vois pas pourquoi le sujet serait tabou et pourquoi un homme ne l'aborderait pas (à sa façon, évidemment). Comme tu dis, ce sont les choses de la vie.

        Je sais que les hommes aussi ont leur "période d'extinction"... Si je te suis bien, je suis en plein réveil du petit démon hahaha... On en reparle dans 20 ans donc ! 

        Merci à toi. Passe une belle journée (il fait moins froid qu'annoncé, je trouve... Du moins chez moi). Bises.

        FP

    7
    Vendredi 6 Janvier à 07:50

    tu as raison de te couvrir de la tête aux pieds

    ici c'est moins dix et nous sommes en plaines

    verglas pour nous zut alors !!!..... je voudrais une rame de métro

      • Samedi 7 Janvier à 12:05

        Re-Edwige,

        Je suis, paraît-il, un peu plus frileux que la moyenne des hommes (ce n'est pas moi qui le dis, hein)... Mais s'ils avaient annoncé -2°C pour ce matin, j'ai eu l'impression que c'était moins froid que ça, ou alors mon corps est habitué alors ne ressent plus les basses températures comme une violentes...

        Tu sais, quand il gèle, c'est dangereux pour les automobilistes, mais ça ne l'est pas moins pour les piétons, et se rétamer sur le trottoir, ça peut faire très très mal...

        Bise à toi.

        FP

    8
    Vendredi 6 Janvier à 08:18
    Chadou

    Bonjour Fabrice, c'est vendredi, le weekend arrive, c'est dans la bise et le froid, que je viens te faire mon petit coucou d'amitié, j'espère que tu as passé une bonne nuit et que tu vas bien, ici, la neige n'a pas tenu, mais alors il fait très froid ce matin, il fait moins 5°, il faudra bien s'habiller pour aller faire de emplettes, sinon, on va être congelé. C'est vrai que certaines femmes ne supporte plus de n'être plus féconde et puis il y a aussi la descente de vessie qui rend le rapport douloureux mais ça s’opère très bien, que ta journée soit belle, je t'embrasse avec tendresse

    PS: pour répondre a ta question, il se peut que je reprend les même citations au bout d'un temps car quand je choisi une c'est surtout en rapport avec la photo mais ça t’arrivera encore...j'en suis désolée..

      • Samedi 7 Janvier à 12:08

        Bonjour Chadou,

        Tu vois, tu m'apprends un truc au sujet de cette descente de la vessie... Quoi qu'il en soit, la ménopause, malgré les désagréments qu'elle occasionne, et éventuellement les troubles psychologiques qui vont avec, n'est pas une maladie, c'est juste la nature, hein ! Mais comme devant tous les bouleversements, chaque être appréhende à sa manière...

        Merci à toi. Il fait encore froid bien sûr, mais j'ai l'impression d'être moins sensible ce matin, ou alors, comme je l'ai dit, les prévisions étaient plus pessimistes...

        En tout cas, je te souhaite un bon samedi. Bisous.

        FP

    9
    Vendredi 6 Janvier à 08:35

    L'homme a aussi quelques petits problèmes en vieillissant je pense ! sarcastic

    Il n'ira pas longtemps brouter en face ! happy

    Bonne journée

      • Samedi 7 Janvier à 12:10

        Bonjour Flavie,

        Et tu penses bien, il me semble. Même que ça s'appelle l'andropause. Et c'est une autre histoire, mais qui a aussi ses désagréments...

        Bon samedi à toi, merci.

        FP

    10
    Vendredi 6 Janvier à 11:25

    bonjour Fabrice

    tout d'abord bonne année et santé à toi, attention la galette n'a pas que la fève qui peut aller de travers

    moi je reviens doucement,  faut se ménager, ils disent

    hih  tu fais de la prose sur la quinqa

    on s'en fout de l'âge

    moi ce que je veux  c'est marcher encore

    dans la nature malgré la rouille et le temps qui passe

     mais  j'aime bien  ton texte

     bon we

     bisous

     

     

     

      • Samedi 7 Janvier à 12:15

        Bonjour Fruita,

        Moi, j'aime bien ta philosophie : c'est vrai, l'âge, c'est une chose, mais vivre ne doit pas être empêché par le temps qui passe. Enfin, c'est facile à dire. Ne jugeons pas celles qui traversent ce moment de leur existence moins sereinement que les autres.

        Ravi que tu ailles mieux, même si tu reviens doucement. Ménage-toi, tu iras marcher dans la nature un peu plus tard (d'autant qu'il ne fait pas très chaud). 

        Bon weekend de même, bisous, et merci.

        FP

    11
    Vendredi 6 Janvier à 14:15

    Bravo j'adore la façon dont tu as traité le sujet , l'amen aux pauses peut indisposer en effet , la féminité ne se résume pas à la vitalité des ovocytes heureusement , mais tout est vécu de manière bien différente selon chacune . 

    Bisous 

      • Samedi 7 Janvier à 12:18

        Bonjour Gisèle,

        Non, clairement la féminité (et tout ce qui va avec), ça va bien au-delà de cela, d'ailleurs, une femme ne cesse pas d'être femme après 60 ans ! Tous les corps ne sont pas les mêmes, alors, il est vrai que certaines auront un peu plus de mal, mais si j'ose dire, ce n'est qu'un mauvais cap à passer, sûrement.

        Merci à toi. Bisous et bon weekend.

        FP

    12
    Vendredi 6 Janvier à 15:26
    LADY MARIANNE

    Monsieur fait dans le X bon chic bon genre- lol
    c'est bien !! bien dit avec finesse !
    la prochaine fois tu feras au masculin !!
    Bon aprem !bises-  

      • Samedi 7 Janvier à 12:20

        Coucou Marianne,

        Oh, je ne sais pas si on peut parler de X quand même... Forcément, ce sujet implique une part de sexualité. Mais je crois que les dérangements ne se limitent pas qu'à la libido, qu'au sexe.

        Au masculin ? Eh bien, ça va être plus compliqué. Les hommes ne parlent pas de leur andropause, et moi je ne suis pas encore ce stade... Rendez-vous dans 20 ans ? hihihi...

        Bon samedi à toi, bises, merci !

        FP

    13
    Vendredi 6 Janvier à 20:29

    Coucou Fabrice

    Oh, un texte bien exprimé pour notre belle Ghislaine qui a lancée ce défi. Chacun à une période charnière ou la libido est au top, mais il ne faut pas se cacher la face, la libido détale en avançant en âge.

    Merci pour ton texte.

    Belle soirée

    Bisous

      • Samedi 7 Janvier à 12:22

        Bonjour Arlette,

        Je pense qu'on est tous d'accord pour dire qu'avec l'âge, les comportements sexuels évoluent forcément... Après, que la libido diminue ou se tarit, ça doit dépendre des personnes... 

        Mais c'est moi qui te remercie. 

        Bon weekend à toi, bisous.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :