• Ma Marie-Antoinette

    Ma Marie-Antoinette

     

     

    Ma Marie-Antoinette

    N'est pas la midinette,

    Tu sais,

    Avide de bluettes

    Qui plaisent aux fluettes !

    Du tout !

     

    Ma Marie-Antoinette

    Joue à la blondinette,

    Tu sais,

    Mais pas pour les carpettes

    Tremblant dans leurs tripettes,

    C'est tout !

     

    Si tu voyais ta tête,

    Ah ! Ça t'en bouche un coin...

    Coin-coin !

     

    Ma Marie-Antoinette

    N'est pas la choupinette,

    Tu sais,

    Sage, en blanches socquettes,

    Qui craint les bistouquettes !

    Du tout !

     

    Ma Marie-Antoinette

    A rangé sa dînette,

    Tu sais,

    Préférant les vergettes

    À de fausses courgettes,

    C'est tout !

     

    Si tu voyais ta tête,

    Ah ! Ça t'en bouche un coin...

    Coin-coin !

     

    Ma Marie-Antoinette

    N'est pas la trottinette,

    Tu sais,

    Livrée avec roulettes

    Roulables et simplettes !

    Du tout !

     

    Ma Marie-Antoinette,

    Bien qu'un brin snobinette,

    Tu sais,

    Fond pour les amourettes

    Plus louches que proprettes,

    C'est tout !

     

    Mais coupe-lui la tête,

    Et je t'envoie au coin...

    Coin-coin !

    10966

    « Sans toiLa perle rare »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 16 Mars 2016 à 08:09

    Bonjour élève Fabrice, des présentations non sans humour... cette dame à le sang chaud, à mettre sur le trottoir dis-je pour plaisanter... et à moi un pourcentage !  glasses Elle gardera sa tête ta Marie-Antoinette, les prénoms masculins en seront très heureux de la voir, sourire.... Zou sois la bienvenue à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m'dame JB ;-)

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 09:39

        Hahaha Jill... Bonjour ! Tu crois, à mettre sur le trottoir ? C'est toujours mieux que de passer sur l'échafaud, la tête offerte au couperet de la guillotine hein ! Mais merci d'accueillir ma Marie-Antoinette en la cour de ton ton vénérable château. Peut-être s'y assagira-t-elle, va savoir ! 

        Bises, je t'en prie, c'est moi qui te remercie. Bon mercredi.

        FP

    2
    Mercredi 16 Mars 2016 à 08:29

    Bonjour,

    Bravo !  tout en originalité.

    Je comprends mieux pourquoi la coupe Louis XVI n'est plus à la mode chez le coiffeur.

    Bonne journée.

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 09:40

        Bonjour Rafaël... Tu sais ce que c'est, les modes et tendances, ça s'en va et s'en revient... Ce serait drôle, quand même, de voir la la coupe Louis XVI revenir sur le devant de la scène... hahaha

        Bonne journée à toi, merci.

        FP

    3
    Mercredi 16 Mars 2016 à 08:59

    Bien humoristique à souhait, et même sautillant et guilleret !

     

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 09:42

        Tu chantes avec moi, Loïc ? Allez, n'aie pas peur, même si tu ne chantes pas très juste, ce n'est pas cela qui pourrait chasser le beau soleil qu'il fait aujourd'hui (ah oui, ça sent le printemps, même si le fond de l'air a encore quelque chose d'un peu hivernal)...

        Belle journée à toi, merci.

        FP

    4
    Mercredi 16 Mars 2016 à 09:55

    coquine et joli chansonnette à chanter à la récré sans perdre la tête ni se mettre martel en tête pour avoir les douceurs de la belle Marie Antoinette 

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 10:35

        À condition que l'on parle d'une récré pour...adultes ! lol... Cette Marie-Antoinette-là n'a certes pas froid aux yeux mais ne fait pas encore dans le racolage auprès des berceaux hahaha...

        Merci jamadrou. Allez, je chante avec toi ! Une, deux... (et Jill bat la mesure du bout de son talon lol)

        Bisous, belle journée finistérienne !

        FP

    5
    Mercredi 16 Mars 2016 à 11:28

    Cette  Marie-Antoinette n'est pas une oie blanche si je comprends bien ! Nous voilà avertis !

    Une jolie comptine !

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:17

        Ah oui, mieux vaut savoir sur qui l'on a affaire, Fanfan ! Mais je suis confiant, les autres admises à la cour n'ont rien à craindre, ce n'est pas le genre de pitance après laquelle court ma Marie-Antoinette lol !

        Belle soirée, merci.

        FP

    6
    Mercredi 16 Mars 2016 à 13:28

    Coucou Fabrice.

    Magnifique la Marie Antoinette. Bravo !

    Bises et bon après midi ensoleillé.

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:18

        Coucou Zaza... Merci pour elle. 

        Oui, l'après-midi fut ensoleillé, mais je n'ai pas eu le loisir d'en profiter, j'ai dû rester enfermer au bureau grrr lol... 

        Merci à toi, bises, nonne soirée.

        FP

    7
    Mercredi 16 Mars 2016 à 14:00

    Pas une têtue qui sans-tête  s'entête à faire la tête les soirs de faites la fête !

     

    Excellent comme toujours!!!

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:19

        Pas la dernière à s'encanailler, c'est sûr ! Mais gare à qui lui coupe la tête, j'aurai prévenu ! hahaha...

        Merci à toi, Claire. Bises et bonne soirée.

        FP

    8
    Mercredi 16 Mars 2016 à 14:10

    coucou Fabrice,

    Beaucoup de vitalité et d'humour dans ta cour de récré! ET si elle a perdu la tête, moi j'en perds mon latin!!! rires

    En tout cas bravo, que tes poésies sont drôles, tendres, gaies ou tristes, elles sont toujours dans le respect des formes et de l'alternance des rimes qui plaisent autant à l'oeil qu'à l'esprit.

    C'est toujours un plaisir de passer chez toi Fabrice.

    Big bisous et belle journée ensoleillée.

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:21

        Bonsoir amie poète Patricia... Oh ! Tu n'as pas perdu ton latin tant que ça, puisque tu m'as adressé un bien joli mot.

        Je ne sais pas écrire autrement qu'en m'enfermant dans la rime et les alternances, paradoxalement, ça me rend plus libre... Va comprendre !

        Je te remercie beaucoup. Le plaisir est partagé, à l'inverse.

        Big bisous aussi, bonne soirée, qu'elle te soit bien lunée (je ne sais si la lune est dans les parages, cest temps-ci...)

        FP

    9
    Mercredi 16 Mars 2016 à 15:42

    Il y a du laissez-aller dans cette cour de récré. Mais où la maitresse a-t-elle donc la tête ? Bon, il vaut mieux ne pas savoir... On fait chorale ?

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:23

        Hahaha Séverine ! Mais je crois que la maîtresse se laisse aller aussi à faire des bêtises douces... Après tout, sa Marie-Antoinette à elle a aussi perdu la tête ! héhé

        Chorale ? Mamma mia ! Je te raconte pas les canards... Coin-coin ! lol

        Merci à toi, bonne soirée.

        FP

    10
    Mercredi 16 Mars 2016 à 15:56
    colettedc

    J'adore ta Marie-Antoinette, Fabrice ! Bravo et bonne poursuite de ce mercredi ! Bises♥

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:23

        Et moi j'adore que tu adores, Colette, que ce soit ma Marie-Antoinette ou un(e) autre.

        Bises et bonne soirée à toi. Merci.

        FP

    11
    Mercredi 16 Mars 2016 à 16:06
    josette

    Antoinette s'exhibe sur le net...et si elle s’entête la gentillette fillette finira bien marri ! 

      • Mercredi 16 Mars 2016 à 19:25

        Oh tu penses, elle ne réfléchit pas au lendemain, elle y va, c'est tout. Peu lui importe ce qu'elle risque, elle n'a pas peur des bistouquettes ! houla la !

        Merci Josette. Belle soirée à toi.

        FP

    12
    Mercredi 16 Mars 2016 à 19:31

    Excellent je me suis régalée en découvrant ta Marie - Antoinette . Une cour de récré spéciale quand même pour public averti  . J'adore le refrain si tu voyais ta tête , ah ça t'en bouche un coin coin coin . Je suis sure que tu pourrais la mettre en musique ta Marie Antoinette .

    Bonne soirée 

    Bisous 

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 09:51

        Merci beaucoup, Gisèle ! ... C'est un peu déjà fait, pour la musique. Souvent (la plupart du temps, en fait), j'écris en fredonnant, et il y a comme ça une musiquette qui me guide. Je ne sais pas pour toi, ou pour les autres, mais écriture et musique sont indissociables, pour moi.

        Très belle journée. Bisous.

        FP

    13
    Mercredi 16 Mars 2016 à 20:28

    Il y a un peu de coquinerie ici

    Marie-Antoinette n'a pas froid aux yeux yes

    Dans la vie faut pas s'en faire 

     

     

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 09:53

        Oh que non, Rose, faut pas s'en faire, du moins, faut pas TROP s'en faire. Et mieux vaut la coquinerie que la cupidité, par exemple ! Qui a froid aux yeux ressent trop souvent le besoin de les couvrir et s'en rend aveugle...

        Bises et bonne journée à toi. Merci.

        FP 

    14
    Mercredi 16 Mars 2016 à 23:03

    On dit de son Louis qu'il avait la bistouquette en berne voilà pourquoi ta Marie Antoinette ne craignait pas la bistouquette sarcastic

    Je la trouve bien sympathique ta Marie Antoinette pas très proprette, tu pourrais peut-être lui offrir une savonnette he

    Bravo pour ce poème !!!

    Bises amicales.

    Domi.

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 09:55

        Coucou Domi ! ... La bistouquette en berne, si c'est temporaire, c'est, j'allais dire, humain. Si c'est récurent, c'est problématique - et on sait les conséquences.

        J'ai offert une savonnette à ma Marie-Antoinette, de ta part, elle m'a répondu : "trop de propreté tue l'âme"... Hahaha...

        Merci à toi, vraiment. Bises.

        FP

    15
    Jeudi 17 Mars 2016 à 07:22

    elle a pourtant finit sa tête coupée la Marie-Antoinette faisant rire aux éclats tous les canards du coin ...

    amitié .

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 09:56

        Tu m'étonnes, Marie-Claude ! Je crois que certains de ces canards du coin couinent encore, ricanent... 

        Belle journée à toi. Bises amicales.

        FP

    16
    Jeudi 17 Mars 2016 à 07:49
    Chadou

      Bonjour Fabrice ...Magnifique ce poème amusant, bravo c'est vraiment bien tourné, ici nous avons un temps vraiment agréable avec un beau ciel bleu  ! Et tu sais quoi, je n'ai plus mal au dos, hier on m'a fait une péridural, et injection dans la colonne, c'est vraiment super le changement !  Gros bisous, Prends bien soin de toi et de Marie-Antoinette .

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 09:58

        Coucou Chadou ! Ah, le mal de dos, c'est terrible, car souvent, ça pénalise au quotidien, alors quand un remède est efficace (même si la péridurale, ça doit être, sur le coup, bien douloureux), ça se fête ! Te voilà requinquée, fin prête à aller danser et parader au soleil ! C'est tout le mal que je te souhaite en cette journée de jeudi plein soleil. Bisous, et merci.

        FP

    17
    Jeudi 17 Mars 2016 à 10:31

    c'est un peu radicale à la fin !!

    mais j'aime bien !

    bise

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 18:38

        Tu trouves ? Oh, c'est plus un conseil qu'une menace hahaha... Merci d'aimer bien quand même. Bises.

        FP

    18
    Jeudi 17 Mars 2016 à 13:27

    « Mère du vain caprice et du léger prestige, 

     

    La fantaisie ailée autour d'elle voltige, 

     

     

    Nymphe au corps ondoyant, né de lumière et d'air, 

     

     

    Qui, mieux que l'onde agile ou le rapide éclair, 

     

     

    Ou la glace inquiète au soleil présentée, 

     

     

    S'allume en un instant, purpurine, argentée, 

     

     

    Ou s'enflamme de rose, ou pétille d'azur. 

     

     

    Un vol la précipite, inégal et peu sûr. 

     

     La déesse jamais ne connut d'autre guide. 

     

     Les Rêves transparents, troupe vaine et fluide, 

     

    D'un vol étincelant caressent ses lambris.

     

     Auprès d'elle à toute heure elle occupe les Ris. 

     

    L'un pétrit les baisers des bouches embaumées ; 

     

    L'autre, le jeune éclat des lèvres enflammées ; 

     

    L'autre, inutile et seul, au bout d'un chalumeau 

     

    En globe aérien souffle une goutte d'eau. 

     

    La reine, en cette cour qu'anime la folie, 

     

    Va, vient, chante, se tait, regarde, écoute, oublie, 

     

    Et, dans mille cristaux qui portent son palais, 

     

    Rit de voir mille fois étinceler ses traits. »

     

    (André Chénier, « Sur la frivolité »)

     

       Sainte-Beuve admire André Chénier et cite volontiers un poème sur Versailles dont voici  la première strophe :

     

    "Ô Versailles, ô bois, ô portiques !

     

    Marbres vivants, berceaux antiques,

     

    Par les dieux et les rois Elysée embelli.

     

    A ton aspect dans ma pensée,

     

    Comme sur l'herbe aride une fraîche rosée,

     

    Coule un peu de calme et d'oubli." 

     

    ps: j'aime te lire Fabrice, mais suis parfaitement incapable de commenter  tes écrits intelligemment, pardonnes moi...

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 18:41

        Allons, allons, Danielle ! Tes commentaires soutenus par des poèmes (et/ou des images) me vont tout à fait, illustrent bien ce que ton ressenti et c'est ce qui importe, puisque tu le fais avec cœur ! Et l'intelligence du cœur, c'est la plus belle, non ?

        Bonne soirée à toi. Merci beaucoup, bises.

        FP

    19
    Jeudi 17 Mars 2016 à 14:01

    bravo moi j'ai bien ri à la lecture de cette bluette ;Marie -Antoinette offre ses gambettes pour les âmes en quête de galipettes,bien trouver !

    je découvre votre blog très plaisant 

    amicalement 

    nini

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 18:43

        Bonsoir nini, tout d'abord, merci d'être venue jusqu'ici pour voir ma Marie-Antoinette offrir ses gambettes aux âmes en quête de galipettes (entre autre). 

        Il paraît que les blogs ressemblent à leurs auteurs, alors, je prends votre compliment comme il vient, en espérant le mériter. Merci encore.

        Amicalement,

        FP

    20
    Jeudi 17 Mars 2016 à 14:26

     bonjour

     j 'ai aimé   ce sujet  ( Marie Antoinette )

    ( donc je suis passée pour  lire  votre trouvaille )cool

     qui ma foi  est bien  guillerette

     

     elle perdit la tête  , la vraie

     pas pour une amourette

     pauvre petit oiseau sans  chef  

     mais elle n 'est pas  aux oubliettes

    la preuve ...

     vous en parlez  D  'Elle

     bonne continuation

     kénavo

     

      • Jeudi 17 Mars 2016 à 18:46

        Bonsoir Monica... Je dois bien avouer que sans m'dame Jill Bill, je n'aurais peut-être jamais songé à écrire sur une quelconque Marie-Antoinette, que ce soit celle-ci ou la décapitée à laquelle on pense immanquablement à la seule évocation du prénom.

        Le texte est resté guilleret, car justement, ma Marie-Antoinette n'a pas perdu sa tête (ni au propre, ni au figuré !!!) ... Elle est un peu folle (dans le sens que chacun voudra) et très coquine, mais...c'est tout ! he

        Merci de votre passage. Bonne soirée.

        FP

    21
    Vendredi 18 Mars 2016 à 02:31

    Quelle coquine ta Marie-Antoinette ! Bisous.

      • Lundi 21 Mars 2016 à 08:13

        À qui le dis-tu, Aurélia ! Mais elle cache bien son jeu, je t'assure ! he

        Bisous et merci.

        FP

    22
    Dimanche 20 Mars 2016 à 22:51

    Une très jolie ritournelle pour adultes avertis qui pourrait s'appliquer aussi à la bien connue Marie Antoinette, dont la liberté d'esprit lui coûtera la vie...

    Pauvre M. A. délaissée par son mari dit-on qui fera venir Ferguson toutes les nuits surtout en 1789...

    Coups de foudre qui aura pour effet de défaire  la France royale !

    Heureusement, la tienne à la tête bien solide sur ses épaules et sait gérer ses .... états d'âme, si je puis dire !

    Bonne continuation libertine et à la prochaine

    Bises

     

      • Lundi 21 Mars 2016 à 08:15

        La Marie-Antoinette de Versailles, bien que reine, était une femme avant tout, avec un cœur, des doutes, des rêves et des envies. Qui peut lutter contre un coup de foudre ? Même pas son roi de mari.

        Ma Marie-Antoinette a choisi : pas de prince, pas de roi, mais tous ceux qui voudront bien ramper jusqu'au fond de sa corolle ! hahaha...

        Belle journée de même, Luciole, bises.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :