• Mais bien sûr, Simone !

    Depuis que j'ai repéré

    L'objet de mon obsession,

    Un cœur en forme d'amour

    Dont je rêve jour et nuit,

    Depuis que je l'ai paré

    Du secret de ma passion,

    J'attends, jouant du tambour,

    Seul dans mon coin où l'ennui,

    La rage et la frustration

    Hurlent sans interruption.

     

    Je n'ai d'yeux que pour ce cœur

    Qui passe là, sans me voir,

    Cherchant pourtant son croqueur...

    Comment diable l'émouvoir,

    L'attendrir et l'amener

    À vouloir me bichonner ?

     

    « D'abord, berne Cupidon,

    Flatte son rire narquois,

    Puis, vole à ce myrmidon

    Les flèches de son carquois, 

    Au cours de la diversion,

    Pour ensuite les darder

    Sur ta cible, sans tarder ! »

    Me souffle mon intuition...

     10075

    « Le repas des malinsChante avec moi »