• Malgré moi

    Alors, est-ce bien vrai

    Que tu n'as plus la force

    De m'attendre, est-ce vrai

    Que s'effrite l'écorce

    De ton amour ?

    Tu le jurais durable,

    Solide, inébranlable...

     

    M'abandonnes-tu là

    Pour ne plus me reprendre ?

    As-tu jeté l'éclat

    Des beaux jours dans la cendre ?

    Où ton amour

    S'enfuit-il de la sorte,

    En refermant la porte ?

     

    Dois-je laisser le vent

    T'emporter, sans rien dire,

    Et le soir arrivant

    Me voler ton sourire ?

    Tout mon amour,

    Même s'il te désigne,

    Malgré moi, s'y résigne.

    11816

    « Le grand sautOspice, vous avez dit Ospice ? »