• Mon cœur pour un ballon

    Tu prends mon cœur pour un ballon,

    Shootant dedans, dribblant avec,

    Et le match me paraît si long...

    Ton filet me met en échec.

     

    Je finis au fond de ta cage,

    Entre la boue et ta pelouse,

    Vrillant, sans le moindre trucage,

    Dès que ton coup de pied m'épouse.

     

    Tu prends mon cœur pour un ballon

    Sous les crampons de ton désir,

    Et le match s'anime selon

    Les caprices de ton plaisir.

     

    Je me retrouve sur la touche

    Aussi souvent que tes victoires

    Sur le terrain, sainte-nitouche,

    Se révèlent aléatoires !

     

    Tu prends mon cœur pour un ballon

    Qui doit subir tes tirs au but,

    Et me traites de « vieux tromblon »

    Si le poteau te répond « zut ».

     

    Je me cogne à tes coups de tête

    Pour ton meilleur et pour mon pire ;

    La coupe est pleine, alors, j'arrête

    De rouler rond pour ton empire.

     

    Tu prends mon cœur pour un ballon...

    C'est vrai qu'il ne manque pas d'air,

    Mais a retrouvé son aplomb

    Pour siffler la fin de l'enfer.

    11246

    « Tristan l'altruiste »

  • Commentaires

    1
    Dimanche 12 Juin 2016 à 18:37
    ZAZARABETTE

    Superbe poème Fabrice, bravo !

    Bises et bonne soirée. ZAZA

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:04

        Merci Zaza, bises et bonne journée.

        FP

    2
    Dimanche 12 Juin 2016 à 19:12

    coucou Fabrice,

    Savoir prendre une décision....dur-dur de dire c'est fini parfois...

    mais quand il n'y a plus ce petit quelque chose, pourquoi continuer à embêter l'autre et lui donner des coups qui peuvent faire très très mal

    ps: passe te faire un ti bisou sur ton bras pour qu'il guérisse vite

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:08

        Bonjour Danielle,

        Oui, c'est parfois un dilemme... Stop ou encore ? Il faut savoir arrêter, partir, voire fuir, quand l'heure est venue... 

        Mon bras se guérit doucement (je suppose)... C'est la première fois que j'ai un plâtre, j'en découvre les inconvénients (par exemple, ça commence à gratter dedans), mais je dois prendre mon mal en patience et me dire que je m'en tire plutôt bien. Et finalement, je commence à m'habituer à écrire avec un doigt hihihi...

        Bises et merci à toi.

        FP 

    3
    Dimanche 12 Juin 2016 à 19:55

    Ouhhhhh, ça sonne comme le fin d'une histoire .............de ballon ............

    Mais bon , ne sommes nous pas en mot ''foot "".......Heureux chez nous, 2 télés........

    Ton poème est très beau.......

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:11

        Oh ! Ghislaine ! Je ne t'avais pas reconnue derrière ces nouveaux pseudo et avatar !

        Eh oui, la fin d'une histoire de ballon... C'est ballot ! Mais effectivement, pour les couples qui ont au moins de postes de télé chez eux, c'est plus facile actuellement (à moins que tout le monde soit d'accord tongue)

        Merci à toi, belle journée.

        FP

    4
    Dimanche 12 Juin 2016 à 20:11

    Bonsoir Fabrice... Ballon ou punching ball elle était gonflée la dame de tes pensées !  Avant de tomber KO il fallait trouver la force de la mettre hors-jeu... Bonne soirée en solo, demain qui sait une douce petite amie qui prendra soin de ton coeur, amicalement, jill

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:16

        Bonjour Jill... Ah oui, la capricieuse au pied shootant a été mise hors-jeu, tant mieux ! Non mais, on ne va pas se laisser emmerder indéfiniment quand même... Puis le foot, hein, pas vraiment ma tasse de thé ! hahaha

        Bises de même. Merci.

        FP

    5
    Dimanche 12 Juin 2016 à 21:15

    Ouf ! Pauvre coeur ! Pauvre ballon !

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:17

        Oui, comme tu dis, Gazou, mais les bleus (au cœur) s'estompent, les blessures se cicatrisent, et le cœur peut toujours rebondir (à condition de le vouloir !)...

        Merci, belle journée.

        FP

    6
    Lundi 13 Juin 2016 à 06:41

    un coucou vite fait

    tu vas mieux j'espère

    bise

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:21

        Coucou Edwige, oui ça ne aller que de mieux en mieux, je t'en remercie. C'est maintenant l'heure de l'exercice et de l'apprentissage de la patience. Pas le choix de toute manière. 

        Je profite de ce message pour te remercier d'avoir été et d'être là, ça n'a l'air de rien, mais ça fait super du bien. Merci encore donc. Bises.

        FP

    7
    Lundi 13 Juin 2016 à 16:22

    L'euro 2016 wink2 t'a superbement inspiré,  ce  beau poème  ! J'aime beaucoup !

    Bonne semaine

     

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:24

        Coucou Fanfan... Eh oui, c'est vrai qu'on est en plein dedans ! L'euro, le foot... Un pronostic ? winktongue ... Vive les ballons qui n'entrent pas dans les cages et quittent le terrain hahaha... 

        Bonne semaine de même, merci.

        FP

    8
    Lundi 13 Juin 2016 à 18:23

    on peut dire que l'Euro t'inspire ... je n'y aurais pas songé mais c'est joliment fait !

    amitié .

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:27

        Bonjour Marie-Claude ! 

        Ah ! Je n'aime pas le foot, pourtant... Sauf quand l'équipe de France commence à monter dans le classement final, mais c'est plus par chauvinisme et par patriotisme que par amour du ballon rond.

        Le cœur pris pour un ballon, je n'aime pas non plus mais qui le pourrait ?

        Belle journée de mardi, bises. Merci.

        FP

    9
    Lundi 13 Juin 2016 à 18:47

    Vite, que  l'arbitre siffle la fin du match; après le bras, ton petit coeur ne supporterait pas !

    Des bises pour te consoler

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:30

        Bonjour Balaline... Hahaha oui ! Heureusement que le cœur ballonné, c'est pour de faux, juste un prétexte à écrire un truc, sinon, il n'aurait plus manqué que ça pour...m'achever ! he

        Merci pour le petit mot, la visite et les bises réconfortantes. De même.

        FP

    10
    Lundi 13 Juin 2016 à 21:32

    Coucou Fabrice

    Ton doigt a superbement bien travaillé ! bravo !

    Un match loin d'être amical rondement mené, mais apparemment manquait l'arbitre ! Chance que le ballon ait trouvé seul une sortie de secours définitive, signant la fin du conflit, et laissant l'autre sur la touche,  avant d'être KO.... Courage payant ! Désormais, à lui la belle vie !

    Plus la relation est générative de tensions, plus les non-réponses de l'un ou de l'autre sont fréquentes.... car le rapport de force se dissimule et permet à la force de sévir sans en avoir l'air.... Mais quand les rapports de force deviennent évidents, alors la confiance se relâche et, sans elle, la relation se disloque ! La situation se résout souvent par la fuite de l'un des protagonistes... Instinct de survie ! ...... Ton cœur a eu raison !

    Bruit de fond insupportable des supporters de l'Euro 2016 scande mon com en guise de fond musical, derrière ma porte...

    Longue vie à ton doigt, et pensées positives pour la guérison de ton bras....

    Bisous

      • Mardi 14 Juin 2016 à 13:44

        Bonjour Luciole !

        Ah, mon doigt n'a fait que copier-coller depuis Word, et cliquer deux ou trois fois pour la publication, ce texte ayant été écrit avant "l'accident des cerises", mais c'est vrai que vu le sujet, ça tombe à point nommé !

        Oui, l'arbitre a été absent, mais heureusement que les histoires sentimentales peuvent se passer d'arbitre, sinon, ça peut vite devenir explosif.

        Fuir, quelquefois, est la seule chose à faire, encore faut-il trouver l'échappatoire salvatrice. 

        Merci de ta visite, de TES visites, devrais-je dire. Mon doigt commence à maîtriser la frappe en solo, j'améliore la vitesse jour après jour (il faut dire que l'obligation d'utiliser l'ordinateur quotidiennement, ne serait-ce qu'au bureau, ça aide !).

        Des bises. Belle journée. À très bientôt.

        FP

    11
    Jeudi 16 Juin 2016 à 21:00

    coucou Fabrice,

    Voilà un poème qui tombe à pic!!!! Est-ce un hasard???? rires

    Je ne sais pas ce qui fait le plus mal, prendre le coeur ou prendre la tête pour un ballon car les bleus de l'un peuvent devenir les rouges de l'autre.....

    Heureusement que les claviers existent et que les ordinateurs ont de bonnes mémoires cela permet de pouvoir écrire quand tout va bien et de publier quand les choses vont moins bien!

    Je vois que tu l'as fait : un quatrain tout au masculin et un tout au féminin en alternance!!!

    Gros bisous Fabrice et je suis ravie de te retrouver en forme et en rimes!!!! hihi

      • Vendredi 17 Juin 2016 à 06:52

        Bonjour Patricia,

        Un hasard ? Oui et non. En fait, j'ai écrit ça avant l'Euro, mais on commençait déjà à en parler, donc, sans doute que le ballon, même avant le show, m'avait déjà quelque peu influencé.

        Les bleus (pas l'équipe de France, hein !) font mal là où ils sévissent. On n'aime en prendre nulle part, on préfèrerait leur opposer un carton rouge directement, mais ça, ce n'est pas possible, il faut attendre que ça passe. 

        Oui, j'ai en général trois ou quatre textes d'avance (de quelques jours maximum), ça aide bien, en cas d'incapacité temporaire, à alimenter encore, ne serait-ce qu'un minimum, un blog. Mais qu'à cela ne tienne, je me dis qu'il me reste encore une main valide, peu importe combien de temps ça me prend (et de toute façon, quand j'écris, bras cassé ou pas, je prends toujours mon temps).

        Merci de ta visite chaleureuse, comme toujours, et tes mots. Bisous à toi, belle journée, bon début de weekend.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :