• Pas beaucoup

    Je gagne de l'argent, mais...

    Pas beaucoup !

    Le travail à l'usine,

    C'est pour des clopinettes...

    Comme dit la voisine :

    « C'est toujours plus pour ceux qui tiennent les manettes ! »

     

    Je mange, évidement, mais...

    Pas beaucoup !

    Les épinards sans beurre,

    Les raviolis en boîte,

    À force, ça m’écœure...

    Je goûte peu souvent aux mets que je convoite !

     

    Je surfe sur le web, mais...

    Pas beaucoup !

    Ma machine obsolète

    N'a plus assez de souffle,

    Elle rame, elle halète...

    Comme une vache maigre, elle sent la mistoufle !

     

    J'appelle ma maman, mais...

    Pas beaucoup !

    C'est assez de l'entendre

    Me dicter sa morale...

    Je n'aime pas l'esclandre,

    Alors, j'abrège vite, avant qu'elle ne râle !

     

    Je sors, j'ai des copains, mais...

    Pas beaucoup !

    Il faut le reconnaître,

    Je ne suis pas très drôle...

    Et puis, je préfère être

    Tout seul que d'avoir à gémir sur une épaule !

     

    Je fais l'amour... Si, si, mais...

    Pas beaucoup !

    En plus d'être un timide,

    Je n'ai pas la dégaine...

    Avec mon teint livide,

    Je peine à convenir, même à la plus vilaine !

     

    J'ai déjà pris le train, mais...

    Pas beaucoup !

    Mes congés, je les passe

    À visiter des rêves,

    Sans quitter mon espace,

    Et tant pis si les joies n'y sont que très, très, brèves !

     

    Je bois le soir, c'est vrai, mais...

    Pas beaucoup !

    Juste quelques cannettes,

    Le temps que je me fume

    Des herbes pas très nettes,

    Pour avoir l'illusion que le noir se consume !

     

    Je dors la nuit, bien sûr, mais...

    Pas beaucoup !

    Un petit rien m'éveille,

    Le vent, un chat qui miaule...

    Ça me monte à l'oreille,

    Et ma peur du rôdeur emplit toute la piaule !

     

    À part ça, je t'assure

    Je n'ai pas à me plaindre...

    Parfois, je me fissure,

    Mais je ne laisse pas ma chandelle s'éteindre !

     10155

    « VertigePhébus déchu »

  • Commentaires

    1
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 02:26

    Bonjour Fabrice

    comme moi pas d’excès, la juste mesure en tout

    Je te souhaite un très bon mercredi

    Nos amitiés  bises

    Qing&René

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:39

        Bonjour René, la juste mesure, oui, mais ne pas non plus tomber en dessous, sinon, c'est la déprime assurée !!!

        Merci de ta visite en ce mercredi que je te souhaite chantant.

        FP

    2
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 05:39

    Bonjour Fabrice... Bon c'est mieux que rien mais ce pas beaucoup laisse un arrière-goût d'amer...faudra secouer cette petite vie hein... pour faire tomber ce pessimisme ambiant ! Envie de t'appeler mon ami Pierrot, histoire de chandelle !  Bon mercredi plus joyeux.... JB wink2

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:42

        Hahaha Jill, bonjour ! Tu as toujours le bon mot, toi ^^

        C'est vrai, à un moment donné, trop se contenter du peu qu'on a peut s'avérer handicapant, la preuve ! Je transmettrai le message à l'ami Pierrot (comme as-tu deviné que je parlais de lui ? tongue)

        Merci, mon mercredi à moi est bien plus joyeux, je te rassure. Je te souhaite le soleil au cœur.

        FP

    3
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 05:48

    Inutile de rêver de démesure pour avoir une belle vie, la plénitude vient de l'acceptation de ce que l'on a, la fortune n'apporte rien, le succès non plus et les excès encore moins, on peut vivre avec peu et vivre heureux, il suffit que le peu nous permette de vivre

    Amicalement

    Claude 

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:45

        Bonjour Claude, tout est dit dans les derniers mots de ton commentaire : "il suffit que le peu nous permette de vivre"... Et la notion de "peu" a une signification différente selon les gens, c'est là toute la différence. Ce qui est peu pour Pierre, peut être beaucoup pour Paul, voire trop pour Jacques.

        Amicalement, merci.

        FP

    4
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 07:21
    Chadou

    Bonjour Fabrice, une vie pour vivre quoi....

    Je te souhaite un bon mercredi, avec mon coeur rempli d'amitié et de tendresse. Il ne fera pas très folichon, c’est triste ce temps, ça ne donne pas de courage, je suis un zombie ce matin !

     

    Je t'envoie de gros bisous amicaux ♥

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:48

        Bonjour Chadou, c'est terrible ça, "vivre pour vivre"... Alors que la vie offre tellement de possibilités de s'épanouir, encore faut-il s'en convaincre, et savoir dépasser le peu qu'on a, parfois (parce que mine de rien, avancer reste le meilleur moyen de ne pas se morfondre).

        Ne t'en fais pas pour le triste temps, il fait ce qu'il a à faire, c'est son rôle, en ce moment, que de s'assombrir, mais gardons le courage, l'espoir et la gaîté en tête et dans le cœur ! yes

        Bisous.

        FP

    5
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 07:42

    Bonjour,

    Mieux vaut un peu que pas du tout...

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:50

        Bonjour Rfl, ..."un tiens vaut mieux que deux tu l'auras", en somme... ^^  À méditer, oui.

        Bonne fin de mercredi chez toi.

        FP

    6
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 09:54

    Ce poème-là, finalement, il dit beaucoup. Lucidité, sincérité, aspirations ...

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:52

        Bonjour Lily... Sans lucidité, sans sincérité, sans aspirations, et j'ajouterai, sans passion, sans amour, sans amitié, sans courage, sans espoir, qu'est-ce qu'il reste à l'homme qui a pourtant une vie à vivre ? 

        Merci, bonne fin de journée.

        FP

    7
    Etoile
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 10:58
    Je regarde...
    Mais que vois-je?
    L'illusion
    D'un rêve? ...
    Qui crevé au réveil
    J'écoute. ..
    Mais qu'entends-je?
    Le soupir de la Vie
    Qui s'écharpe
    En cris...?
    Et alors...
    Que faire de ce temps
    Où mes prières
    S'épuisent
    Dans l'ignorance?....
    Je te prends, toi Vie
    Te kidnappé
    Et m'enfuis
    Au songe ténébreux
    De ma soif d'Être. ..

    Ton poème m'à ému
    Bousculé. ..
    Chamboulé les tripes Fabrice...

    Douce journée
    Bisous douceur
      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 15:57

        Autant que ton commentaire m'a saisi, interpelé, Etoile. Bonjour.

        Pour tout te dire, c'est en observant beaucoup autour de moi, que j'ai trouvé l'inspiration pour ce texte. Quoi qu'on en dise, il y a pas mal de frustrations, de précarités, de fragilités, chez bien des gens, et ça m'attriste. Mais la plupart restent humbles et dignes, c'est ce que j'ai souhaité exprimer à travers le dernier quatrain.

        Merci à toi. Bisous.

        FP

    8
    Mercredi 21 Octobre 2015 à 17:23

    Tu aimerais voir Bertrand?

    Tu voudrais savoir si tu as gardé ton âme d'enfant?

    ça Monsieur Fabrice c'est vraiment important.  yes

      • Mercredi 21 Octobre 2015 à 19:12

        Bonsoir jamadrou, avoir gardé en son âme d'adulte l'héritage de l'enfant qu'on fut, oui c'est vraiment important, parce que nous sommes faits de toutes les périodes de nos vies, en renier une seule serait vivre dans le mensonge permanent yes

        Merci pour ton passage chez moi.

        FP

    9
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 07:17

    on n'est pas rien tant que l'on visite ses rêves ... il y en a tant qui se croient vivre allant de voyages en voyages, trop loin comme une fuite pour oublier qu'ils ont perdu leurs rêves !

    amitié . 

      • Jeudi 22 Octobre 2015 à 15:35

        C'est vrai que voyager sans cesse et toujours si loin, c'est un peu comme une fuite, finalement, mais peut-on vraiment blâmer ceux qui en sont adeptes ? Chacun trouve des moyens d'agrémenter ou d'oublier son quotidien, parfois... Bon, après, il faut le pouvoir, car les voyages, on ne les gagne pas en ouvrant sa boîte aux lettres (ce serait trop beau)...

        Merci Marie-Claude, et je te confirme, le jardin de mes rêves est constamment en floraison, même si j'aime aussi le quitter régulièrement pour visiter d'autres jardins.

        Amicalement.

        FP

    10
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 11:03

    Comme d'habitude c'est excellent et tellement d'actualité! Bravo pour ces textes...je dirais même poèmes si intelligemment  composés! J'espère que par ces mots.....de nombreuses personnes prendront conscience de l'effort qu'il reste à faire et que surtout la solidarité sera le leitmotiv contre cette arrogance de la Droite et de l'extrême Droite! 

      • Jeudi 22 Octobre 2015 à 15:40

        Merci beaucoup, Philippe. Mais tu sais, je n'écris que des mots, même si j'ai conscience de la réalité de ce monde (de ses laideurs ET de ses beautés, aussi).

        Quant à l'arrogance dont tu parles, tout le monde ne la verra pas de la même manière, selon le bord où il se trouve. D'ailleurs, l'arrogance est partout, en politique, peut-être pas au bout des mêmes curseurs, peut-être pas animée par les mêmes flammes, mais, elle est a, elle prend divers visages, et il y a des torts et des bonnes volontés de chaque côté (bon, sauf à l'extrême-droit, désolé, mais là, je préfère être de mauvaise foi plutôt que d'être objectif he)

        À bientôt.

        Amicalement,

        FP

    11
    Jeudi 22 Octobre 2015 à 18:26

    il faut savoir se contenter de ce qu'on a

      • Jeudi 22 Octobre 2015 à 18:58

        Et se payer des extras de temps en temps, c'est important, quelques couleurs supplémentaires, à l'occasion ^^

    12
    Samedi 24 Octobre 2015 à 14:53

    Aurions-nous affaire à un ascète ?

      • Samedi 24 Octobre 2015 à 16:56

        Ah oui, ça se pourrait... Ou tout simplement à quelqu'un qui bricole avec peu ou qui se contente de peu ou qui se complait dans le peu... (au choix).

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :