• Quand j'aurai cent ans

    Les rivières sont sales,

    Les glaciers pollués,

    Les Hommes englués

    De crises abyssales...

     

    Mais quand j'aurai cent ans,

    Entre mer et montagne,

    S'étendront, exaltants,

    Ces pays de cocagne,

    Pour l'heure, encor latents.

     

    On ne prête qu'aux riches,

    Et Dieu ferme les yeux ;

    Les autres font au mieux,

    Entassés sur des friches...

     

    Mais quand j'aurai cent ans,

    Tout sera miel et sucre

    Sous les soleils montants,

    L'opulence et le lucre,

    Pour tous, réels, constants.

     

    La terreur et la guerre

    Sont fléaux au long cours,

    Le sang coule toujours ;

    Rien de nouveau sur terre !

     

    Mais quand j'aurai cent ans,

    Ce sera vie en rose

    Et lendemains chantants,

    Aucune paix morose

    Dans les jours éclatants !

     

    Ton jeune cœur hésite,

    Balance au moindre émoi ;

    Il n'aime pas que moi,

    Tout Paris le visite...

     

    Mais quand j'aurai cent ans,

    Que du bonheur en fête,

    Vrai, de tous les instants,

    Et l'amour en goguette,

    Jusqu'à la fin des temps !

    11096

    « Bibiane biberonneUn jour ordinaire »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 14 Avril 2016 à 11:42

    De grands espoirs, et un superbe enthousiasme !

      • Jeudi 14 Avril 2016 à 11:57

        Bonjour Loïc, de l'espoir, oui, assurément, j'en ai toujours une bonne dose gardée intacte. Il en faut. Mais ici, je ne sais pas si c'en est ou si c'est plutôt de l'utopie... "Quand j'aurai cent ans", ou, "quand les poules auront des dents"... Je crois que le monde ne sera jamais parfait, que le paradis ne sera qu'un mythe, et que la condition humaine restera globalement souffrante. Mais je crois aussi qu'on a le droit de rêver, tout autant que le devoir de réaliser, à un moment donné, les choses. La vie est courte, mes cent ans sont si loin, cette chanson, au fond, est une manière de dire : carpe diem, profitons de ce que nous avons aujourd'hui, faisons avec, rêvons si possible, mais gardons les pieds sur terre, vissés dans la réalité qui est la nôtre, ici, et maintenant wink2

        Merci à toi. Bon jeudi. 

        FP

    2
    Jeudi 14 Avril 2016 à 12:14
    jill bill

    Bonjour Fabrice... Vais-je avoir un jour cet âge qu'on espère au fond de soi mais ridée comme une pomme oubliée au panier, il vrai que le bon Dieu en oublie sur terre... alors oui ça fait des centenaires, qui en auront vu de toutes les couleurs dans ce monde à l'imparfait, mais qui en vaut la peine comme on dit... Si une fois de l'autre côté du miroir je puis voir d'en haut ce qui se passe en bas... entre sourires et soupirs, sur mon petit nuage... garder un oeil sur ma descendance aussi... Mais je crains fort qu'une fois l'âme rendue, les yeux fermés comme le cercueil cloué et la tombe toute pareille... allez bon jeudi sur terre à toi, à nous, bises de JB

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 13:40

        Bonjour Jill... Ah oui, 100 ans, c'est loin. Il paraît que nous avons de plus en plus de chance d'atteindre ou d'approcher cet âge. Personnellement, non seulement je ne suis pas pressé, mais surtout, y arriver, c'est une chose, y arriver en pas trop mauvaise état, c'en est une autre... 

        Les croyances sont diverses et variées, et s'expliquent par tout un tas de raisons. Je crois qu'une fois les yeux fermés, on ne ressent plus rien, je ne crois ni en la réincarnation, ni en la vie éternelle, mon point de vue étant la suivante : si nous mourons, c'est que nous laissons la place. Et si nous laissons la place, ce n'est pas pour continuer à vivre sous une autre forme. Mais évidemment, ce n'est que mon hypothèse, ma croyance à moi - et nul ne détient LA vérité.

        Belle journée à toi (c'est vendredi, j'irai lire tes haïkus !!!), BISES.

        FP

    3
    Jeudi 14 Avril 2016 à 13:56

      J'ai eu le bonheur d'aller là-haut mais dommage j'en suis revenue!

    Je sais que d'en haut,ils gardent un œil sur nous!Perso j’espère que Dieu ne m'oubliera pas en bas ...que je ne serai pas centenaire avec ces saloperies de maladie.

    bisous

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 13:44

        Bonjour... C'est intriguant, ce que tu racontes là. J'imagine que tu veux dire que tu as frôlé la mort, que tu as vue cette lumière au bout du tunnel, mais que finalement tu en es revenue... C'est fascinant cette expérience que bien des gens vivent et nous racontent, ça laisse aussi un peu perplexe, tout de même. Je ne sais pas si Dieu a quelque chose à voir là-dedans, une chose est sûre, nous n'avons pas encore trouvé le moyen de rester en vie à perpétuité... 

        Merci pour le partage. Bises.

        FP

    4
    Balaline
    Jeudi 14 Avril 2016 à 15:28
    Quand tu auras cent ans
    le ciel aura repris sa tenue d'origine
    la terre, les oceans auront un air de fete
    tu seras le garant de cette providence
    Quand tu auras cent ans
    les hommes auront compris
    enfin
    que leur Terre est sacree
    et nous saurons jouer aimer et savourer
    ces petits bonheurs tout neufs
    meme si nos visages restent un peu fatigues!
    Quand nous aurons cent ans....
      • Vendredi 15 Avril 2016 à 13:48

        Quel rêve, n'est-ce pas, Balaline ! Que j'aimerais que ce soit vrai, que je n'aie même pas à attendre d'avoir 100 ans ! Le temps passe, inexorablement, les Hommes prennent conscience de leur mortalité mais aussi de celle de la terre, pourtant, rien n'y fait, c'est comme si nous étions programmés pour aller droit dans le mur... En attendant, chacun pose un pied devant l'autre, tant bien que mal... Rêve et utopie salent (ou sucrent, ou épicent, ou pimentent) aussi notre pain quotidien. Quand nous aurons cent ans, nous en reparlerons, tiens... 

        Belle journée à toi, et merci pour beau commentaire.

        FP

    5
    Jeudi 14 Avril 2016 à 17:49

    Il faut y croire ..pour se donner le  courage d'être au mieux de nos possibles et ainsi  aider  les autres à faire de même

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 13:50

        C'est vrai Gazou, il faut y croire, au moins un minimum... On a tous envie de toucher l'horizon, d'attraper la lune... Utopie ? Oui ! Mais y croire, c'est déjà faire la moitié du chemin. 

        Merci, bon weekend.

        FP

    6
    Jeudi 14 Avril 2016 à 18:24

    coucou Fabrice,

    quand tu auras cent ans alors peut-être que ton esprit verra les choses différemment et que tu trouveras que finalement le monde est beau, puisque tu seras dans ton monde à toi, un monde un peu éloigner de cette réalité que décrit le poète parfois triste et parfois heureux!

    Je ne sais pas ce que peut être la vie à 100 ans mais je sais que je ne suis pas pressée d'y arriver même dans mes rêves les plus fous!!!

    Quand tu auras 100 ans, beaucoup ne seront plus là pour vérifier tes mots!!! rires

    Il faut garder le sourire et surtout garder l'espoir en un demain heureux!

    Gros bisous à toi Fabrice et belle soirée

     

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 13:56

        Coucou Patricia... Ah oui, c'est le drame ! Si jamais j'atteins cet âge, je ne pourrai même pas le partager avec ceux qui me sont les plus chers, bien d'entre eux ne seront sans doute plus là pour me dire : "tu avais raison" ou "mais qu'est-ce que tu croyais !" (rire)... 

        En attendant, je ne sais pas plus que toi ce que c'est la vie à 100 ans, de toute façon, chacun vit ses âges à SA manière, alors, on a beau écouter les expériences des uns et des autres, tant qu'on ne vit pas soi-même les choses, difficile de s'en faire ne serait-ce qu'une idée précise...

        On se donne rendez-vous ? Allez, dans une soixantaine d'années, quelque part sur la terre (en France peut-être, pourquoi, si elle existe toujours hahaha)... héhé

        Bisous bon vendredi à toi et merci d'être passée malgré ta pause, j'y suis sensible.

        FP

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    7
    Jeudi 14 Avril 2016 à 18:49

    aussi rose soient-ils, je ne veux pas vivre cent ans ... de loin je préfère courir sous le gris du ciel, mais courir !

    amitié .

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 14:20

        Je te reconnais bien, Marie-Claude ! Courir, pour encore se sentir vivant, qu'importe ce qu'il y a autour, c'est une belle philosophie... Prends quand même le temps de quelques pauses, hein (ce serait dommage d'arriver toute essoufflée ! lol)

        Bises, bon weekend.

        FP

    8
    Jeudi 14 Avril 2016 à 20:54

    quand tu auras cent ans

    tu nous écriras encore

    tes poèmes sur ton blog

     

    amitié

    tilk

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 14:23

        Tu crois, Tilk ? D'ici là, la technologie aura tellement avancé, que nos blogs d'aujourd'hui ne seront sans doute qu'un lointain souvenir... Va savoir sur quel support on écrira, en ce temps-là... 

        Merci à toi, bon weekend (y a du soleil ! lol)

        FP

    9
    Jeudi 14 Avril 2016 à 22:06

    Wouah, belle vision dis-donc ! Bonne soirée. Bisous.

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 14:24

        À défaut de connaître l'avenir, Aurélia, on peut toujours le rêver comme ci, l'imaginer comme ça... Merci de ta visite. Bisous et bon weekend.

        FP

    10
    Vendredi 15 Avril 2016 à 08:19
    Chadou

    ܓ Bonjour Fabrice...Un petit rayon de soleil de mon coeur me porte jusqu'à toi pour te faire de gros bisou et te souhaiter un bon vendredi, on ne l'annonce pas mauvais du tout, autant en profiter. Super ton poème tu as de l'espoir c'est bien ! Je vais te faire une confidence, je ne veux pas avoir 100 ans, c'est encore bien trop loin !Je t’envoie plein de gros bisous   ܓ 

                                                                    

                                                                                

     

                             

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 14:37

        Bonjour Chadou ! À l'heure où je t'écris ces mots (14h35), il y a du soleil au-dessus de chez moi... Effectivement, le temps est plutôt clément, et le fond de l'air bien doux... 

        Tu ne veux pas avoir 100 ans ? Même si c'est pour y parvenir en excellente forme et que le printemps y sera bleu et agréable ? héhé...

        Très belle journée à toi, bisous. Et merci.

        FP

    11
    Vendredi 15 Avril 2016 à 12:47

    Quand j'aurai cent ans

     

    Quand j'aurai cent ans

    Le ciel paraîtra plus fade au travers de mes yeux d'ambre

    Mais je peindrai encore les couleurs roses de décembre

    Et je saurai encore le murmure du vent du meilleur printemps

    Et je verrai toujours sous les soleils tes sourires d'antan

    Je pourrai danser les vagues qui s'avancent et se reculent

    Et je distinguerai sous le sable nos traces effacées 

    Je sentirai comme hier la chaleur de nos cœurs qui basculent

    Même si le mien aura alors cessé de parler

    Quand j'aurai cent ans

    J'aurai le goût de l'herbe dans nos cheveux

    Et la terre humide le long de mon dos

    Alors dans ma tête fourrée de nuages cotonneux

    Passeront les voiles blanches des bateaux 

    Et je sourirai aux oiseaux de mes rêves 

    En souvenir du temps ou je m'envolais encore 

    Comme le papillon qui attendait que tu te lèves 

    Pour battre ses ailes aux côtés des condors 

    Quand j'aurai cent ans

    Je serai les chansons qui faisaient fondre la glace

    Je dirai le silence qui faisait parler nos yeux

    Et le temps ne sera plus l'ennemi qui passe

    Car je vivrai seulement de nos souvenirs heureux

    Je compterai les moutons à l'envers pour me réveiller hier

    Et plonger dans nos vies, qui comme les rivières 

    Finissent par s'écouler dans des immensités 

    Que même à cent ans je ne pourrai imaginer.

    Roxane Parmentier

     

    ps: déjà à 67, j'ai plus les neurones connectés et j'ai le disque dur qui rame....

    alors à 100....j'ose même pas imaginer.....j'espère compter  les moutons à l'envers...........oui

     

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 14:58

        Bonjour Danielle... Ah, ce texte de Roxane Parmentier allie à la fois l'espoir de vivre longtemps et la conscience de la nostalgie qui se fera plus forte et plus présente avec l'âge... Une autre vision d'appréhender l'avenir, sûrement plus réaliste que celle de mon texte. 

        Tu n'as QUE 67 ans, tout est possible !!! Mais si !!! Compter les moutons à l'envers ? Oh tu sais, certains en sont déjà là à 50 ans... 

        Bises du vendredi, doux weekend à toi. Merci.

        FP

    12
    Vendredi 15 Avril 2016 à 22:17

    Un magnifique poème Fabrice.

    Personnellement ne n'aspire pas à devenir centenaire. La vie sur terre est déjà tellement difficile, alors non, je souhaite partir avant de devenir un débris !

    Bises et bonne soirée. ZAZA - http://zazarambette.fr

      • Vendredi 15 Avril 2016 à 23:33

        Merci Zaza yes

        Décidément, je n'aurais pas cru qu'il y aurait tant de personnes à qui l'idée d'avoir 100 ans un jour ferait peur... C'est sûr qu'on ne sait jamais dans quel état on y arriverait... Et c'est bien là que le bât blesse ! Pour l'heure, on est ici et maintenant, l'avenir viendra bien assez vite, la mort aussi, alors, carpe diem !

        Bises et belle nuit (j'ai corrigé le lien vers ton blog, maintenant qu'il est définitif).

        FP

    13
    Samedi 16 Avril 2016 à 14:36
    renee

    Avant tout je te souhaite d'arriver a 100ans en super bonne santé afin de profiter de ce paradis, sur terre, que tu espère. Bisousssssss

      • Lundi 18 Avril 2016 à 13:54

        Oh merci, Renée ! Oui, l'essentiel, c'est la qualité des années à vivre, non la quantité. Nous sommes d'accord. 

        Je te souhaite la même chose. Des bisous, et merci encore pour tes mots et ta présence.

        FP

    14
    Dimanche 17 Avril 2016 à 08:17
    Chadou

    . Bonjour Fabrice...Mon petit passage chez toi, juste pour le plaisir de te rendre une petite visite et te souhaiter un bon dimanche ! Il pleut ici ce matin mais il fait pas trop froid ça va, j'espère que l'on reverra quand même un peu de soleil ! Bisous en pagaille mon ami..

                                                                    

      • Lundi 18 Avril 2016 à 13:56

        Coucou Chadou... Je ne sais pas quel temps il fait chez toi, mais un super anti-cyclone est basé au-dessus de ma tête, résultat, ciel bleu sans un nuage et le roi soleil en majesté ! Je t'en envoie un petit bout accompagné de bisous du lundi, en espérant que tu as passé un bon weekend et que ta semaine sera illuminée de tout ce que tu veux. Merci à toi.

        FP

    15
    Dimanche 17 Avril 2016 à 15:19

    passe te souhaiter un bon dimanche Fabrice...il est 15h, il serait temps......mais je n'ai pas eu le temps avant, je lambine..........tu sais , je commence un truc, puis je change de pièce, je trouve autre chose à faire , le temps passe, j'ai commencé beaucoup de chose...mais rien est complètement fini...............alors imagines à 100 ans........mon dieu, promettez moi de ne pas me laisser vivre jusqu'à cet âge là.......car ça doit être affreux....à 49 ans, j'ai eu un premier cancer......puis un peu plus tard un deuxième......puis une grosse dépression nerveuse................alors je voudrais la paix, la tranquillité........la sérénité..... mais bon, on ne choisit pas.

      • Lundi 18 Avril 2016 à 13:58

        On ne choisit pas, Danielle, c'est vrai... Mais regarde, malgré les obstacles, tu es toujours là, en pleine forme, et que tu lambines un peu, qu'importe, j'imagine que tu as déjà assez couru dans le passé ! Chaque chose en son temps, et surtout, on vit ce qu'on a à vivre, en faisant de son mieux, n'est-ce pas.

        Merci beaucoup à toi, je te souhaite un doux lundi (tu as vu ce soleil ?!), une belle semaine. BISOUS.

        FP

      • Lundi 18 Avril 2016 à 18:27

        pleine forme, pleine forme...........nous dirons : "épanouie".........

      • Lundi 18 Avril 2016 à 19:17

        C'est encore mieux, "épanouie" !!! Tu vois !!! wink2

    16
    Dimanche 17 Avril 2016 à 23:45

    il y aura peut être un grand bug ...et on sera obligé de réécrire sur du papier....

    amitié

    tilk

      • Lundi 18 Avril 2016 à 14:00

        Oui, ça me fait penser à ce que disent des experts au sujet de l'espérance de vie qui rebaissera d'ici quelques décennies... En cause, entre autre : notre alimentation, la pollution, le stress, etc. (comme quoi !)

        Amitié, FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :