• Quand on aime...

    Quand on aime,

    On ne compte pas !

    Quand on aime,

    On fait les cent pas

    Sous le balcon du cœur qu'on guette,

    Même si l'attente est longuette...

    On ne compte pas !

     

    Quand on aime,

    Est-on prêt à tout ?

    Quand on aime,

    Est-on un toutou

    Mené par le bout d'une laisse,

    Quitte à ce que le cou s'y blesse ?

    Est-on prêt à tout ?

     

    Je veux bien t'apporter la lune

    Sur un joli plateau d'argent,

    Te céder ma maigre fortune

    Sans peur de finir indigent ;

    Prends mon amour, prends ma tendresse,

    Puisqu'ils n'existent que pour toi ;

    Chaque baiser, chaque caresse,

    Que tu trouveras sous mon toit ;

    Sers-toi de tout, sans retenue,

    Jusque dans ma part de repas ;

    Je ferme les yeux, continue,

    Quand on aime, on ne compte pas !

     

    Mais un garde-fou me raisonne,

    Que diable ! As-tu perdu l'esprit ?

    Hors de question qu'on m'emprisonne

    Pour le meurtre de ton mari !

    10726

    « Poésie d'une rencontreLe retour du printemps »