• Bonjour à tous.

     

    Tout d'abord, j'espère que tout le monde se porte bien, et évidemment, en ce mois de janvier, je vous souhaite (avec beaucoup de retard) une belle année 2018. Qu'elle soit, autant que possible, à l'image de ce que vous en attendez.

    Ensuite, veuillez bien m'excuser pour cette absence qui se prolonge. Sans entrer dans les détails, la fin 2017 a été quelque peu compliquée et le bouleversement empiète sur ce début d'année. Rien de grave, je vous rassure (vraiment !), mais plus beaucoup de temps et surtout, pas vraiment la tête à écrire ou bloguer. Ça reviendra, je ne m'en fais pas, c'est juste qu'à l'heure actuelle je suis bien incapable de vous dire quand. 

    Merci de votre compréhension, merci pour les mots et messages que j'ai reçus, sachez qu'ils me vont droit au cœur.

    À bientôt, je vous embrasse, et ne vous inquiétez pas, tout ira bien.

     

    Fabrice.


    7 commentaires
  • Où se sont perdus les jours heureux

    Aux levers tendrement chaleureux ?

    J'ai beau les chercher, au jardin, dans la rue...

    Les retrouverai-je ? Une ombre est apparue !

     

    Ils te ressemblaient, les jours heureux,

    Sur leurs midis d'un blond savoureux ;

    Phébus était haut, si haut qu'aucune grue

    N'aurait pu l'atteindre, en rivale incongrue !

     

    Que sont devenus les jours heureux

    Qui gardaient clairs nos soirs glamoureux ?

    Le ciel fait la moue, et Séléné, férue

    De ce qui fut nous, s'est muée en verrue !

     

    On les croit sans fin les jours heureux

    Que portent des toujours doucereux,

    Mais l'averti dit : que brûle et tonitrue

    La rouge passion tant que rien ne l'obstrue !

    12737


    9 commentaires
  • Toussaint

     

     

    Tousse un bon coup et prends la vie

    Du bon côté !

    Tousse un bon coup, trouve l'envie,

    Sois culotté !

     

    Tout simplement, crois en l'aurore

    À l'horizon !

    Tout simplement... Et ne pérore

    Pas sans raison !

     

    Tous, un jour, nous cherchons la flamme

    Du grand Amour...

    Tous, un jour, nous nous brûlons l'âme

    Au fond d'un four...

     

    Toussaint, laisse ton cimetière

    Avec ses morts,

    Mets tes larmes dans la gouttière,

    Et tes remords,

    Jette-les dans une poubelle !

    La vie, ailleurs, peut être belle...

    12727


    15 commentaires
  • Je t'ai vu un jour alunir

    Sur tes rêves les plus énormes,

    D'où tu cherchais à tout tenir

    De ce bonheur aux grandes formes

    Qui te happait de tous côtés,

    Qui valait un million d'étés.

     

    Moissonnant au champ des possibles,

    Tes mains ont d'ailleurs effleuré

    Des étoiles inaccessibles ;

    Le louveteau maigre, apeuré,

    De sa misérable tanière,

    A décollé vers la lumière.

     

    Il faisait bon

    S'enflammer comme une allumette.

    Il faisait bon

    Tirer des plans sur la comète.

     

    Puis, ta fusée a commencé

    À suivre une autre trajectoire

    Quand un trou noir a devancé

    Le terme de la belle histoire,

    L'or trop vite dilapidé

    Ayant laissé le ciel vidé ;

     

    La moindre étoile s'est éteinte,

    Ton bout de lune s'est ruiné...

    Qu'en reste-t-il ? Une complainte

    Au prix fort d'un million damné ;

    Nul gros lot n'a de descendance

    S'il n'a connu que l'imprudence.

     

    Te voilà bon

    Pour un retour à la tanière

    Couleur charbon,

    Où n'entre jamais la lumière.

    12717


    14 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires