• Rira bien qui rira le dernier !

    Rira bien qui rira le dernier !

     

     

    Ne t'en déplaise, sale guigne,

    Toi, que je traîne sur les bras,

    Qui parfois fais que je barguigne

    Face à tes assauts, tu verras,

     

    Que tu te mettes, pauvre fille,

    À gronder, tel un vent hurlant

    Sa fureur, à rouler ma bille

    Dans ta farine, avec allant,

     

    Que tu me savonnes la planche

    Pour que je m'y vautre, honteux,

    Jusqu'à me déboîter la hanche

    Et finir vacillant, boiteux,

     

    Que ton freux de malheur se lâche

    Pile au-dessus de mon hamac

    (Ah, ça te plaît que je me fâche

    Quand tu m'as pris dans un micmac !),

     

    Que ton vice, mauvaise graine,

    Menace mon ange-gardien,

    Histoire surtout qu'il comprenne

    Qu'il doit quitter mon quotidien,

     

    Que tous tes hymnes à la poisse

    Cherchent à bercer mes tympans,

    À les immerger dans l'angoisse

    Et ses mille et un bruits coupants...

     

    À ta guise, si ça t'excite ;

    Je me sens l'âme d'un géant

    Qui te voit beaucoup plus petite

    Depuis que j'ai l'humour gagnant !

    11346

     

     

    [ un clic sur le logo au-dessus du texte pour des précisions quant à la consigne d'écriture ]

    « Lettre au Dieu SoleilIl ne suffira pas de mots »

  • Commentaires

    1
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 12:35

    Bonjour Fabrice, là malchanceux à ce point il faut trouver l'anti-dote !  Quand rien de bien grave le prendre avec humour sinon... un tour chez m'dame Irma pour connaître son avenir... ouf le texte reste sympa en mode virtuel, bises

      • Jeudi 7 Juillet 2016 à 12:54

        J'ai toujours pensé, chère Jill, qu'avec le rire (mais le vrai, pas le feint), on peut soigner bien des maux du cœur et de l'esprit, on peut évincer bien des tracasseries quotidiennes... Nous ne sommes pas égaux devant dame guigne, qui s'acharne davantage sur les uns que sur les autres et vice versa. Et s'il n'est jamais facile de subir les accumulations de malchances, je crois qu'en prendre certaines avec humour, ça détend vraiment, ça permet de relativiser, ça diminue l'importance de la perception qu'on a de la poisse... Non ?

        Merci de ta visite, tu es toujours là d'emblée, ça m'épate (et me fait plaisir), BISES.

        FP

    2
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 14:25
    Chadou

    Hello Fabrice...Moi j'aime bien Pierre Dac a propos de ce dicton ! Le sarcastique et prophétique proverbe qui dit: «Rira bien qui rira le dernier» gagnerait à être ainsi modifié: «quand celui qui rit le dernier a bien fini de rire, personne ne rigole plus»....Ne trouve tu pas qu'il a bien dit ça....mais avoir la guigne à ce point ce n'est pas possible ! Belle après midi mon ami et bises amicales  !

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 17:21

        Coucou Chadou !

        Je la trouve en effet pertinente, la remarque de Pierre Dac. Mais pourquoi ne dirait-on pas plutôt : "quand celui qui rit le dernier a bien fini de rire, personne ne rigole plus pendant un moment, et puis ça repart, parce qu'on ne peut pas s'empêcher de rire" ...

        Avoir la guigne à ce point, c'est sûr, pas facile à gérer. Mais en fait, le "narrateur" (qui n'est pas moi -  quoique...) énumère en quelque sorte une liste d'hypothèses, comme pour mettre en garde l'intéressée (= la guigne), du style : "tu peux tout tenter, ça ne m'abattra pas, parce que, tôt ou tard, je saurai en rire".

        Bises amicales, estivales, et merci à toi. Belle soirée.

        FP

    3
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 14:32

    Bonjour Fabrice,

    Il faut avant tout garder le moral quoi qu'il arrive, c'est vital. Mais là tu as vraiment fait très fort, les mots imposés sont tous là, bravo, une jolie  réussite.

    Bien amicalement.

    Henri.

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 17:24

        Bonsoir Henri,

        Comme nous ne sommes en rien infaillibles, garder le moral (même quand on est conscient que c'est nécessaire) n'est pas une chose toujours si aisée. Alors, disons plutôt, essayons au maximum de ne pas sombrer...

        Quant aux mots imposés, je ne savais pas qu'on pouvait éventuellement ne pas tous les utiliser... Mais que veux-tu, je suis comme ça, moi, je vois une liste de mots, et si j'en oublie un, ça me frustre ! hahaha

        Merci à toi, amicalement.

        FP

    4
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 15:42

    Oh que oui tu as l'humour gagnant Fabrice !

    Vraiment comblé pour mon Amour de l'humour et de la dérision ! 

    Tu as ce talent inné et fort d'écrire comme si tout coulait de source........

    Merci Fabrice c'est tout simplement talentueux !

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 17:26

        Hello Ghislaine,

        On aimerait tous avoir l'humour gagnant, en toutes circonstances, ce serait beau hein, n'est-ce pas. Je fais comme je peux, avec les outils et les armes qui sont à ma disposition. Vivre reste quand même une très belle chose, et cesser complètement (et pour de bon) de rire, c'est impossible, à moins de...cesser de vivre. 

        Merci pour tes encouragements et compliments. Garde un peu pour la prochaine fois ! hahaha

        Bises, belle soirée.

        FP

    5
    danielle
    Jeudi 7 Juillet 2016 à 17:16

    Que j'aimerais savoir écrire aussi bien que toi Fabrice

    bisousssss

    On peut encore trouver des roses

     

      • Vendredi 8 Juillet 2016 à 17:29

        Chère Danielle,

        C'est trop gentil. Peut-être que je ne me débrouille pas trop mal avec l'écriture, mais je t'assure que j'ai bien des faiblesses et des lacunes pour d'autres choses (non, non, inutile d'insister, je resterai muet à ce propos !!! winktongue)

        Merci à toi. J'espère que les travaux par cette chaleur ne sont pas trop insupportables. Pense à quand ce sera terminé !!!

        Bisous, merci à toi.

        FP

    6
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 18:55

    coucou Fabrice,

    Pour moi le rire reste le meilleur antidote à l'ennui et à tout ce qui pourrait me nuire de près comme de loin et je préfère prendre les choses à la rigolade même si elles ne sont pas si drôles que ça mais je trouve que ça évite des éclats de voix qui ne mènent nulle part si ce n'est à l'affrontement!

    J'adore tes deux derniers vers, c'est exactement ce que j'ai du dire un jour!!!! rires

    Gros bisous mon ami et passe un super weekend au soleil

      • Samedi 9 Juillet 2016 à 19:55

        Il faut savoir rire au bon moment et à bon escient, c'est sûr ! Surtout, se laisser toujours une porte ouverte qui soit susceptible de nous donner les moyens de le faire, en somme : avoir le sens de l'humour. Il y a des personnes qui ne rient jamais ou presque, ça peut avoir son intérêt aussi, mais à force, ça manque de quelque chose quand même, hein.

        Passe également un très bon weekend, sous ces rayons estivaux qui risque d'être de nouveau un peu plus volatils la semaine prochaine, enfin, rien de bien méchant, je crois. 

        BISOUS, merci à toi.

        FP

    7
    Vendredi 8 Juillet 2016 à 22:08

    Coucou Fabrice

    "J'ai la rate qui s'dilate, et le foie qu'est pas droit....."

    Il paraît que le rire est le propre de l'Homme".... alors je dois être "nickel" car c'est fou ce que j'ai pouffé tout au long de la lecture de ce long  poème plein de rebondissements.... Ah le guignon, quand tu nous tiens !

    Au fait, et ton bras ? tu tapes toujours avec un doigt ? Champion ton doigt... Présente le au marathon du plus long texte tapé avec un seul doigt ! he car poème plus commentaires, ça en fait des lignes .....

    Défi magnifiquement relevé ! bravo !

    Heureusement que l'écran me protège des regards, car tu as oublié dans ta liste un problème de taille : les dégâts flamboyants du soleil sur la peau .... pendant de prudentes tentatives de nage au milieu d'une faune inquiétante et bruyante de gosses à la piscine...  frown

    Bisous brûlants

      • Samedi 9 Juillet 2016 à 19:59

        Coucou Luciole,

        Oui, le soleil fait des dégâts si on n'y prend pas garde, il peut se révéler être un vrai ennemi pour la peau, se protéger surtout. 

        Mon bras vit ses derniers jours de plâtre, qu'on me retire mercredi. Tu sais, j'ai mis un certain temps à prendre le pli, mais une fois le coup de main acquis (ou le coup de doigt), c'est nickel. Mais il me tarde d'avoir le bras enfin à l'air libre, surtout qu'il fait chaud, et ça devient par moment assez difficile, car le bras transpire à l'intérieur, et ça gratte... Mais bon, ça devient bon. 

        Bisous non moins brûlants. Merci.

        FP

      • Mardi 12 Juillet 2016 à 20:34

        pour te gratter , tu passes une aiguille à tricoter sous le plâtre..........conseil d'une tricoteuse...

        hihihi

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 16:13

        Le conseil était précieux, Danielle, mais ouf ! Je n'en ai plus besoin, mon bras a retrouvé l'air libre, adieu plâtre, adieu démangeaisons, adieu handicap temporaire wink2

    8
    Samedi 9 Juillet 2016 à 07:46
    Chadou

    C'est vraiment bien tourné...Tu as ce talent inné et fort d'écrire comme si tout coulait de source. Merci de tout partager ! Beau samedi,Il fait très gris ici ce matin ici, mais je crois que l'on reverra quand même un peu de soleil comme hier! Super cool. Prends soin de toi.Une pluie de bisous pour toi mon ami ♥

      

      • Samedi 9 Juillet 2016 à 20:03

        Merci Chadou ! Le talent inné dis-tu ? Ce n'est pas ce qu'on dû en penser mes professeurs de français quand j'étais au collège. Mais il paraît que si on apprend, on progresse, c'est ce que j'ai sûrement fait...

        J'espère que la grisaille s'est un peu dissipée depuis ce matin, et que le franc soleil qu'il fait ici depuis deux jours est arrivé aussi outre-Ardennes. 

        Prends soin de toi également, la pluie de bisous, je prends volontiers et te l'échange contre une avalanche de bisous. Merci.

        FP

    9
    Samedi 9 Juillet 2016 à 19:58

    superbe ton poème !

    Oui,l'humour nous sauve de bien des situations...Gardons le moral !

      • Samedi 9 Juillet 2016 à 20:05

        Bonsoir Gazou.

        L'humour, s'il n'existait pas, il faudrait l'inventer. Rire ne suffit pas, il faut aussi avoir le sens du rire. Pour le moral, on fait ce qu'on peut, pas toujours évident de l'avoir au beau fixe, mais l'essentiel est qu'il revienne, comme le soleil. 

        Belle soirée, merci.

        FP

    10
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 00:50
    mr-he

    Bonjour Fabrice

    je résume ici on dit: dans le mauvais il y a du bon, et dans le bon il y a du mauvais

    Avec amitié

    René

      • Dimanche 10 Juillet 2016 à 14:55

        Bonjour René,

        C'est tout à fait vrai, le bon et le mauvais se côtoient en permanence, ça balance plus ou moins  d'un côté ou d'un autre, mais tout ce qui caractérise la vie sur terre a au moins ces deux composantes, ainsi la perfection n'existe pas.

        Merci, bon dimanche.

        FP

    11
    Dimanche 10 Juillet 2016 à 23:30

    L'humour gagnant ! déjà à la lecture de ton poème je suis obligée de sourire et je reconnais bien la marque "Fabrice ".

    J'espère que le plâtre est envolé et la mobilité retrouvée. En te souhaitant un bel été, bises et à bientôt.

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 16:16

        Bonjour Balaline... C'est agréablement flatteur le terme "marque Fabrice", mais promis, je vais garder la tête froide et sur les épaules wink2 Si tu as pu sourire à la lecture, ça me va hautement.

        Le plâtre s'est envolé, mon bras respire enfin. Je te remercie. Bel été de même, bises.

        FP

    12
    Lundi 11 Juillet 2016 à 16:27

    Bonjour Fabrice

    Ta pas plutôt les numéros gagnant du Loto ? 

    Ca serait assez sympa de nous les faire partager autant que ton humour ^^

    passe Une Excellente Fin de Journée 

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 16:18

        Hahaha RK ! Avoir un peu d'humour est une chose, être magicien (ou voyant) en est une autre. En tout cas, j'espère que tu les trouveras, ces fameux numéros, mais surtout que tu penseras aux copains hihihi... 

        Bon weekend.

        FP

    13
    Mercredi 13 Juillet 2016 à 07:51
    Chadou

    Bonjour Fabrice, trop de travail pour écrire, c'est dommage....belle semaine mon ami et bises amicales ♥

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 16:20

        Bonjour Chadou... Trop de travail, ou pris dans le rythme des vacances et de l'été... Beaucoup de passage chez moi (sur Paris), famille, amis... Donc pas toujours le temps de se poser devant l'écran et les blogs amis, mais je me rattraperai. BISOUS, merci à toi.

        FP

    14
    Jeudi 14 Juillet 2016 à 13:36

    coucou c'est moi

    je suis de passage chez moi

    ou alors je suis rentrée définitivement

    zut alors

    je reste , je repars

    j'hésite et je cogite

    ça y est je suis perdue

    ah non , je suis chez toi

    ça y est ça me reviens

    bise et à bientôt ici ou chez moi  , ok?

      • Samedi 16 Juillet 2016 à 16:22

        Coucou toi ! 

        Eh oui, qui a dit que les vacances et l'été, c'était de tout repos ? En réalité, ça va, ça vient, il y a du mouvement, certes différent du reste de l'année, mais tout de même. Tant qu'on sait encore un minimum distinguer sa droite de sa gauche, tout va bien hihihi.

        J'espère que tout roule pour toi. Merci pour cette petite halte par chez moi. Je ne resterai pas absent (ou silencieux) trop longtemps. BISES.

        FP

    15
    Dimanche 24 Juillet 2016 à 16:36

    Bravo, j'admire les gens comme toi qui savent aussi bien écrire leurs sentiments !

      • Jeudi 4 Août 2016 à 18:33

        Bonsoir Flavie, merci beaucoup. Je réponds bien tardivement à ton message, tu m'en vois désolé. 

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :