• Rupert, à la française

    Rupert, à la française

     

     

    Je suis Rupert. Non, pas Everett !

    Star, moi ? Jamais ! Ne t'en déplaise...

    Toi, tu te prends pour Kate Winslet...

    C'est ton dada, fais à ton aise !

     

    Rupert, ça rime avec Hubert ;

    À prononcer à la française !

    Ça fleure bon le camembert,

    Le beaujolais, la Marseillaise...

     

    J'ai juste l'air d'en avoir l'air,

    Moins que Julien mais plus que Blaise,

    À part ça, je n'ai rien, c'est clair,

    D'une célébrité anglaise !

     

    Rupert, ça rime avec Hubert ;

    À prononcer à la française !

    Je suis de Brie-Comte-Robert,

    Né d'un aubois et d'une ornaise.

     

    Mon oscar, mon chalet d'Aspen,

    Mon yacht sur la bleue antillaise...

    C'est du rêvé ; ma Citroën

    Fume presque autant que ma fraise !

     

    Rupert, ça rime avec Hubert ;

    À prononcer à la française !

    J'ai quitté Brie-Comte-Robert

    Pour la campagne vivaraise ;

     

    C'est en cultivant la golden

    Que j'y monte ma mayonnaise.

    À défaut de jardin d’Éden,

    J'ai la pomme pas trop mauvaise !

     

    Rupert, ça rime avec Hubert ;

    À prononcer à la française !

    Si tu veux voir mon Prince Albert,

    Soulève ta jupe écossaise !

     

    Sinon, désolé, Miss Winslet,

    Réserve donc tes yeux de braise

    Aux Leonardo d'Internet,

    Et refermons la parenthèse !

    11716

    « À tout ventUne petite belgeounette »