• Sois beau et tais-toi !

    Ils

    Ont

    Accroché

    Boules et guirlandes,

    Petites figurines et pommes de pin,

    Au

    Bout

    De mes bras ;

    Me voici joliment paré,

    Fin prêt à ravir les regards et les cœurs !

    Je

    Trône

    Au beau milieu

    Du salon, que mes feux illuminent

    Des mille et une splendeurs qui enchanteront la fête,

    Et,

    N'ignore

    Pas que d'ici peu,

    Ils s'en viendront tous déposer,

    À mon pied, de magnifiques paquets enrubannés,

    Qu'ils se distribueront, les uns aux autres, au soir tant attendu de la veillée...

    Je

    N'ai

    Plus

    Qu'à

    Être beau, avant d'être jeté

    Dans le froid de janvier,

    Sur un coin de trottoir ;

    Tel est mon destin !

     10465

    « Prends ta guitareLiberté conditionnelle »