• Ta dignité

    S'asseyant dessus

    Son voile de mariée,

    Arborant tissus

    De mensonges, fusillée

    Par les yeux d'un loup,

    Marilou

    Te sourit encore,

    Comme si de rien n'était ;

    Vois cette pécore,

    Qui naguère promettait

    De t'offrir la lune...

    Mais la lune

    Détourne déjà

    Son clair d'argent vers les terres

    De ce loup goujat !

    Sens-tu des vents délétères

    Te baiser le front ?

    Ton dos rond

    N'émeut plus ta belle,

    Et sa bête, doucement,

    Éteint ta chandelle ;

    Le triomphe de l'amant

    Sera sans surprise,

    Se précise...

     

    Range ton couteau !

    Pourquoi vouloir en découdre ?

    Range ton couteau !

    Que peux-tu contre une foudre

    Qui te met sur le côté ?

    Garde donc ta dignité !

    11947

    « Litanies d'une quinquaJacotte cot cot codet »

  • Commentaires

    1
    Samedi 7 Janvier à 11:56

    Bonjour Fabrice, je ne sais plus, mais je pense à Aznavour, il chantait il faut savoir quitter la table quand l'amour est desservi... et passer à autre chose ou autre Juliette et Roméo...  On referme la parenthèse et on ne claque pas les portes svp, tout en dignité, oui... voire une certaine indifférence... na ! Bon samedi Paris, bises

      • Samedi 7 Janvier à 22:41

        Bonsoir Jill,

        Je ne sais pas non plus qui a chanté ça, mais la formule me dit quelque chose... En tout cas, elle est pleine de bon sens. S'accrocher pour s'accrocher n'amène que plus de tristesse encore, de la frustration, et grossit la désillusion déjà bien grasse... Partir, oui, car on ne peut forcer l'autre à quoi que ce soit, surtout si son coeur s'est déjà envolé pour un autre... En revanche, garder sa dignité, même si c'est dur. Parce que faire des choses trop indignes laisse des séquelles plus lourdes encore... (enfin, je pense).

        Merci à toi. Bon dimanche désormais. BISES.

        FP

    2
    Samedi 7 Janvier à 12:18

    Ballet de sentiments pour une histoire déchue...........Bonne journée Fabrice..

      • Samedi 7 Janvier à 22:43

        Coucou Ghislaine,

        Oui, comme tu le dis : une histoire déchue, et quand l'amant a reçu la "bénédiction" d'un coup de foudre, il n'y a rien à faire... Enfin, on peut toujours essayer de se battre, il le faut même, mais il faut savoir s'arrêter à temps, avant d'être tenté de dépasser les limites de l'irréparable.

        Merci à toi. En espérant que ton samedi se soit bien passé. Bon dimanche. Bises.

        FP

    3
    Samedi 7 Janvier à 12:37

    Coucou Fabrice,

    Quoiqu'il arrive, il faut savoir garder sa dignité ! Bel écrit.

    Bises et bon samedi

     

      • Samedi 7 Janvier à 22:45

        Bonsoir Zaza,

        Je ne saurai mieux dire ! C'est important de rester digne, de garder la tête haute et les mains propres, déjà que le cœur, en pareille circonstance, a suffisamment trinqué.

        Bises à toi, bon dimanche. Et merci.

        FP

    4
    Samedi 7 Janvier à 18:54
    Un énorme merci pour ta participation aux mots du mercredi.
    Et ta brillante idée de présentation, façon vrai mot croisé. Elle a été très appréciée. Et avec ce challenge tu es très digne d'être mis en tête de l'article du jeudi, jour des réponses.

    Faut juste préciser, qu'il ne faut pas que tous on te copie . Chacun, chacune sa manière de répondre. Et c'est bien à ainsi.
    Pour la dignité, je me laisse bercer par tes idées glissées dans ton écrit.
      • Samedi 7 Janvier à 22:48

        Bonsoir Yann,

        je suis joueur, et c'est un plaisir de se creuser les méninges pour trouver un maximum de mots... Pour la présentation, j'ai pensé que ça changerait un peu ET surtout, paradoxalement, ça m'a pris bien moins de temps (j'en manque un peu en ce moment) que de rédiger un texte ou faire de longues recherches.

        On peut me copier, je n'ai déposé aucun brevet hihihi... Mais tu as raison, à chacun sa manière de s'y coller, et c'est très bien qu'il y ait cette diversité de forme alors que nous apportons tous les mêmes réponses (globalement).

        C'est moi qui te remercie wink2

        FP

    5
    Samedi 7 Janvier à 19:03
    Une rupture, surjouer, en faire trop, se battre jusqu'au sang, ce coup de foudre au côté ayant mis à mal sa dignité, comment ne pas empirer.
    ?
    Comme la pomponette du boulanger de Pagnol, elle est allée voir ailleurs.

    Te souhaite un bon dimanche. Ici, au pied du Donon, quelques flocons. Yann
      • Samedi 7 Janvier à 22:51

        Comme je l'ai écrit plus haut, il faut se battre un minimum et ne pas baisser les bras d'emblée, c'est normal quand on aime quelqu'un de vouloir essayer de le/la garder. Ensuite, le jeu n'en vaut pas toujours la chandelle, il faut savoir aussi l'admettre et le voir. Dans ce cas, savoir se retirer, avant que ça ne dégénère gravement.

        Bon dimanche de même à toi. Merci beaucoup. Pas de flocons sur la capitale, et puis un redoux est annoncé pour demain, alors bon...

        Amicalement,

        FP

    6
    Samedi 7 Janvier à 19:44
    LADY MARIANNE

    la pauvre ! oui garder sa dignité et passer rapidement à autre chose !
    pour ça il faut être fort, ou ne plus l'aimer du tout-
    sinon se battre pour la garde du chat ? du chien -
    bonne soirée ! amitiés-

      • Samedi 7 Janvier à 22:54

        Bonsoir Marianne,

        Garder sa dignité, oui. Pas sûr toutefois que ça aide à passer rapidement à autre chose. Un amour ne s'efface pas d'un revers de la main, en claquant des doigts... Ne plus l'aimer du tout dis-tu ? Personnellement, même trahi comme cela, je me demande si je peux désaimer d'emblée, du jour au lendemain... Avec ma manie de vouloir toujours essayer de comprendre, de discuter, de récupérer ce qui peut l'être, de pardonner même... Cela dit, à chacun ses méthodes wink2

        Bises et bon dimanche à toi. Merci.

        FP

    7
    Dimanche 8 Janvier à 09:29

    coucou Fabrice,

    Un trio qui finit rarement bien!!!!

    Quand l'amant ou la maîtresse se glisse dans un couple il y en a toujours un qui y laisse des plumes et c'est marrant, mais c'est toujours le ou la "cocu" allez savoir pourquoi!!!!!

    Tu as raison quand sonne le glas, il vaut mieux savoir garder sa dignité et tirer sa révérence avant de se faire tirer dessus!!!

    Une histoire qui doit rappeler un fait divers à beaucoup de personne ou un fait personnel tout simplement!

    Amour quand tu nous tiens....

    Bon weekend à toi Fabrice et bonne galette des rois.

    Gros bisous et à très bientôt

    Patricia

      • Lundi 9 Janvier à 22:56

        Bonsoir Patricia,

        Tu m'étonnes que plein de gens pourraient se reconnaître dans ce genre d'histoire, c'est finalement monnaie courante, quand on y  pense. Je crois que dans une histoire à 3, c'est rare que les protagonistes ne perdent rien, mais il y en a un forcément qui perd davantage que les deux autres, en l'occurrence effectivement le/la cocu(e) (enfin, en toute logique)... 

        L'amour peut vraiment perdre la tête, dans le meilleur comme dans le pire sens du terme. Et n'a pas fini de faire couler de l'encre, parce que tout le monde court après... (c'est normal !)

        Bisous à toi, merci. Les premières galettes furent délicieuses (deux pendant le weekend, une ce matin au bureau...), mais je n'ai pas eu la fève !!! snif ! (sourire)

        Bonne semaine, à bientôt.

        FP

    8
    Dimanche 8 Janvier à 10:24

    quand un amour est fini, faut savoir tourner la page ... s'accrocher aux mirages ne sert plus à rien et surtout ne jamais sortir son couteau !

    amitié .

      • Lundi 9 Janvier à 22:58

        Bonsoir Marie-Claude,

        C'est exact, s'accrocher aux mirages, comme tu dis, ça ne mène nulle part. Pourtant, tourner la page n'est pas chose aisée. Quand on aime, ce n'est pas aussi simple. Quant au couteau (ou toute autre forme de violence), il s'avère totalement inutile et aggrave la situation du perdant, lequel, certes, a l'impression de n'avoir plus rien à perdre, mais tout de même...

        Merci à toi. Belle soirée.

        Amicalement,

        FP

    9
    Lundi 9 Janvier à 07:58
    Chadou

    Bonjour Fabrice, oui quand c'est fini on espère toujours que ça peu remarcher de peur de se retrouver seule...Beaucoup de couples sont ensemble pour ne pas être seul j'en connais et tu doit en connaitre aussi, réfléchi bien ! Beau lundi l'ami les températures sont encore positives ce matin,  c'est chouette !

      • Lundi 9 Janvier à 23:01

        Bonsoir Chadou,

        Ce que tu dis est triste, pourtant, c'est la réalité. La peur de la solitude, bien souvent, crée des situations inconfortables dont on s'accommode, il est vrai, parce que ça "pourrait être pire"... À choisir, je crois quand même que je préfère la solitude, sauf que je n'ai jamais été dans la situation de l'amoureux ainsi bafoué, donc, ne peux jurer de rien... 

        Merci à toi. Belle nuit. Bisous.

        FP

    10
    Lundi 9 Janvier à 10:57

    les Marilou sont volages

    essaye un autre prénom plus sage

    si ça existe bien sûr

    car tout le monde sait ( du moins devrait savoir )

    qu'une femme est changeante

    en tout , les chiffons comme les hommes virevoltent !!

    bise 

      • Lundi 9 Janvier à 23:04

        Coucou Edwige,

        Tu n'y vas pas un peu fort là ? Hahaha... Les Marilou, pourquoi seraient-elles moins fiables que les Caroline ou les Juliette ? Mais tu m'apprends un truc : ah bon ? Une femme, c'est changeant ??? Et pas un homme ? winktongue

        Bise de même, merci.

        Toujours un peu rattrapé par le manque de temps, mais ne t'en fais pas, je ne raterai pas mon café tout le temps, hein !

        FP

    11
    Mardi 10 Janvier à 08:40

    Bonjour Fabrice, magnifique texte, bravo ! Juste te dire aussi que j'adore ton fond d'écran (chats noirs) c'est magnifique ! 

      • Mardi 10 Janvier à 13:16

        Bonjour Mireille,

        Je te remercie pour ton appréciation sur le texte wink2

        Et aussi pour celle à propos du fond d'écran... Il allie des choses que j'aime : la nuit, le noir et blanc, la lune, les chats... Il est un peu à mon image, finalement.

        Belle journée de mardi à toi. Bise.

        FP

    12
    Mardi 10 Janvier à 10:06

    Le désamour ...difficile à vivre cette période d'abandon et de fragilité ; un beau rêve enfui , mille questions posées, la tristesse des jours même quand le ciel est bleu....

    Et puis, un jour, on ne sait pas pourquoi, au détour d'un regard, au détour d'un sourire, voilà un nouveau jour !

    Bises et belle journée Fabrice

      • Mardi 10 Janvier à 13:20

        Bonjour Balaline,

        La période où l'on voit l'amour de l'autre s'effacer est d'une violence inouïe à vivre, sur le plan personnel. On peut toujours se dire qu'il y a pire... En fait, non. Quand on traverse un tel moment, il n'y a rien de pire, ou plutôt, on ne voit pas le reste. Comme tu dis, même un ciel bleu, même un sourire, une main tendue, tout cela et le reste, sont relégués en arrière-plan. Jusqu'au jour où... En effet, un jour nouveau se lève, un jour comme on n'en a jamais vu, et tout repart, comme par magie... Si c'est magnifique de tomber amoureux, la chute n'en sera que plus rude.

        Merci pour tes mots et ta présence. Bises. Passe une bonne journée.

        FP

    13
    Mardi 10 Janvier à 14:27

    Msg c/c : Juste un coucou, pas en forme. Bisous à tous

      • Mercredi 11 Janvier à 09:18

        Bonjour H-IL,

        Bon repos à toi, et reviens-nous en pleine forme wink2

        Amicalement,

        FP

    14
    Mardi 10 Janvier à 14:38

    Coucou Fabrice

    Oui toujours garder sa dignité en toutes circonstances. L'amour ça fait mal...Un texte bien triste.

    Bisous

      • Mercredi 11 Janvier à 09:19

        Coucou Arlette,

        L'Amour ne fait pas mal d'emblée... C'est avec le temps qu'il est susceptible d'apporter quelques soucis, quelques douleurs, plus ou moins graves. Mais on ne peut pas s'en passer, et on y croit toujours parce qu'on en veut toujours.

        Bisous, bon mercredi à toi.

        FP

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :